#

Équipement de logistique et de manutention

Équipement de logistique et de manutention dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Équipement de logistique et de manutention dans les livres blancs


Équipement de logistique et de manutention dans les conférences en ligne


Équipement de logistique et de manutention dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2008
  • |
  • Réf : AG5125

Dimensionnement logistique d'un site

Le dimensionnement logistique est utilisé par les industriels et prestataires ou opérateurs logistiques en phase d'avant-projet sommaire et détaillé en vue de déterminer les besoins d'un futur système. Il se situe au niveau de la planification stratégique concernant les équipements structurants et au niveau de la planification tactique pour les équipements périphériques et besoins de ressources. Les bases méthodologiques et pratiques sont présentées pour mener à bien une étude de dimensionnement logistique par la simulation statique. La présentation est illustrée par un cas d’application concret.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • Réf : TBA620

Les plates-formes suspendues

Les plates-formes à élévation par treuils mécaniques, à énergie manuelle ou électrique, remplacent les plateaux suspendus par des cordes et des moufles, plateaux qui sont maintenant interdits d’utilisation. Les avantages de ces structures sont la capacité à s’adapter à toute hauteur de construction, à un travail en tout point d’une paroi, avec la possibilité en plus de manutentionner du matériel léger. Mais en contrepartie, l’installation d’une plate-forme impose des points d’ancrage en partie haute du bâtiment, de forte résistance, ou l’utilisation de dispositifs de suspension, poutres, chèvres métalliques ou tabourets. Préalablement au choix et à l’installation d’une plate-forme élévatrice, une étude de faisabilité et une évaluation des risques doivent être conduites. Le montage de ces plates-formes doit s’effectuer par enchaînement d’étapes, pour finir par un essai fin de course et début de course, la vérification du contrôleur de niveau et du limiteur d’inclinaison, et des dispositifs anti chute et de descente de secours. Parmi les règles à respecter, les câbles en acier possèdent des consignes strictes d’utilisation, diamètre, longueur ; de même un contrôle périodique est indispensable afin de vérifier leur degré d’usure.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • Réf : TBA625

Les plates-formes élévatrices

Les plates-formes de travail motorisées se déplaçant le long de mâts verticaux présentent les mêmes particularités que les plates-formes suspendues, mais avec des avantages supplémentaires. Le transport de charges lourdes est possible, les mâts d’élévation, accrochés à la construction, ne nécessitent plus d’ancrage en partie haute et permettent une mise en œuvre facilitée. Cette présentation inclut également les plates-formes de transport à personnel accompagnant. Considérés comme monte-matériaux, ces matériels doivent être équipés de dispositifs spécifiques pour éviter les risques d’écrasement, de chute de personnes de la plate-forme et de chute d’objets transportés. Les ascenseurs de chantier appartiennent aussi à la catégorie des engins de levage. Ils permettent l’élévation de personnes et de matériaux au niveau d’un échafaudage ou d’un bâtiment. Une norme spécifique leur est dédiée, décrivant les exigences en termes de mécanisme de commande, de cage, de châssis et d’entourage de base. Plus récemment arrivées sur le marché, les plates-formes élévatrices mobiles de personne (ou nacelles) réduisent de beaucoup la manutention et la mise en œuvre, et permettent ainsi un gain de temps important. Solidaires d’un châssis porteur, elles possèdent une élévation multidirectionnelle ou à axe vertical, un bras télescopique ou articulé à ciseaux. L’utilisation de ces nacelles nécessite le suivi d’un certain nombre de règles, visant à réduire les risques entourant ce type de matériel. De plus, des vérifications doivent être menées avec soin sur cet équipement un peu fragile, et toute anomalie traitée avant la remise en service.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 juil. 2014
  • |
  • Réf : 0346

Raccorder ses équipements de mesure : quand et comment ?

Toute mesure est par nature une comparaison à une unité (m, kg, s, a…) qui représente une quantité bien définie et reconnue dans le monde entier. Le raccordement des instruments de mesure consiste à s’assurer qu’ils respectent cette quantité.

Les décisions industrielles s’appuient souvent sur des mesures (acceptation de lots, réglages…). La qualité desdites décisions dépend donc directement de la qualité des résultats de mesure. Le raccordement des instruments, souvent indispensable à cette dernière, est de ce fait une étape indispensable. Il fait l’objet de nombreuses dispositions qui sont reprises dans les exigences du COFRAC pour accréditer les laboratoires réalisant des prestations d’étalonnage. Cette fiche traite des sujets suivants :

  • raccordement, chaîne de traçabilité métrologique ;
  • traçabilité ;
  • étalonnage / vérification ;
  • accréditation COFRAC (ou pas ?) ;
  • périodicité ;
  • surveillance.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0677

Innover sur la chaîne logistique

Vous voulez innover dans le dessin et le management de votre chaîne logistique pour mieux servir le client final et créer de la valeur pour votre entreprise et vos partenaires.

Cette fiche vous indique comment l’innovation dans une chaîne logistique, non seulement conforte ou rend possible la stratégie d’une entreprise « étendue », mais aussi la nourrit et l’enrichit.

Cette fiche porte plus principalement sur l’innovation dans le dessin (y compris le choix des acteurs) et dans le management innovant d’une chaîne logistique.

Les différentes étapes permettent de jalonner la prise de maturité à l’intérieur de l’entreprise (et ensuite à l’extérieur avec ses partenaires) pour être en capacité d’innover réellement et d’en retirer les fruits escomptés.

Les bénéfices sont multiples :

  • Trouver de nouveaux clients, augmenter la satisfaction des anciens, améliorer ses positions par rapport aux concurrents.
  • Trouver de nouveaux équilibres plus performants entre satisfaction client et coûts.
  • Créer de la valeur directement au niveau de la chaîne logistique.
  • Rendre possible un nouveau business model ou améliorer et pérenniser un ancien.
  • Rendre plus cohérentes les différentes stratégies de l’entreprise (marketing, commerciale, production, achat, supply chain).
  • Trouver de nouveaux partenaires, conforter les relations avec eux, favoriser l’innovation chez eux.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 janv. 2013
  • |
  • Réf : 0960

Animer une équipe multiculturelle

Dans tout projet, la construction d’une dynamique collective bénéfique au projet passe par une bonne compréhension des besoins et des comportements des différents acteurs. Ce qui paraît une évidence à énoncer est moins simple à réaliser, car il est facile de commettre des erreurs préjudiciables à l’efficacité collective.

Cette fiche vous permet d’identifier les points sensibles de la dimension multiculturelle, qu’ils soient liés aux différences inhérentes à la diversité des univers professionnels ou des pratiques culturelles. Vous favoriserez ainsi une meilleure efficacité de l’équipe.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !