#

GTC

GTC dans l'actualité

Toute l'actualité


GTC dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • pdf en anglais
  • pdf
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : GE1061

Potentialités de stockage de carbone dans les sols

, les sols contiennent environ trois fois plus de carbone que l’atmosphère (2 400 GtGtC contre 830 GtGtC... du sol. Cette baisse a été estimée globalement à 60 à 90 GtGtC pour la période allant de 1850 à 2000  LAL... de 200 GtGtC (c’est-à-dire environ 10% du stock total). Ces résultats illustrent l’incertitude majeure... le stockage d’environ 1 GtGtC entre 1990 et 2010 dans les sols russes. Cependant, la demande croissante...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2003
  • |
  • Réf : S8130

Choix du réseau ATM pour le tramway de Strasbourg

 : téléphonie, vidéo, sonorisation, GTC, interconnexion de réseaux Ethernet, ... Dans le cadre de la mise... , un système articulé autour d’une gestion technique centralisée (GTC) et d’un réseau de transmission haut... au système de GTC, partie intégrante des courants faibles, qui assure l’interface de commande pour... signalisation ferroviaire, GTC (gestion technique centralisée), énergie et billetique regroupés sous le terme...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2003
  • |
  • Réf : S8131

Réseau ATM du tramway de Strasbourg

/désactivation) qui n’est pas transporté par les IT mentionnés ci-avant mais par la GTC via le réseau LAN/Ethernet. Ainsi, chaque sortie... ne passe pas. Si un message doit être diffusé dans une station particulière, la GTC va commander l’API GTC... vers l’amplificateur. Une fois le message transmis, la GTC va commander l’API GTC de la station afin de réouvrir... le relais. Principe général Chaque application GTC (gestion technique centralisée), GTC/énergie...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 08 déc. 2022
  • |
  • Réf : 1783

Gérer le décret tertiaire

La loi Élan pose un objectif de réduction des consommations énergétiques des bâtiments : -40 % en 2030, -50 % en 2040 et -60 % en 2050 par rapport à 2010 ou l’atteinte d’un seuil de performance énergétique défini pour chaque typologie de bâtiments.

À ce jour, tous les bâtiments existants à usage tertiaire de plus de 1 000 m² sont concernés. L’obligation de réduire les consommations d’énergie s’impose aux bailleurs comme à leurs locataires.

Pour respecter le décret tertiaire, il convient :

  • d’enregistrer vos bâtiments relevant de ce décret sur la base informatique OPERAT ;
  • d’évaluer vos consommations de référence ;
  • d’assurer le suivi de vos consommations ;
  • d’engager les actions d’économie d’énergie identifiées dans votre plan déposé sur OPERAT.

Comprendre les implications concrètes de la transition énergétique, et bâtir une stratégie d’entreprise à la hauteur de ces enjeux.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 08 déc. 2022
  • |
  • Réf : 1791

Assurer le relamping d’un bâtiment industriel

Le temps de présence annuel des personnes est de 1 650 heures dans les bureaux ; une part significative de ce temps nécessite l’usage de luminaires. Par ailleurs, la durée de l’éclairage des parties communes est comprise entre 1 600 et 1 700 heures. Les espaces de bureaux seuls comprennent en France 53 500 luminaires (115 500 lampes et 85 500 ballasts) pour un ensemble de 82 400 luminaires (170 000 lampes et 122 500 ballasts) tous usages confondus, soit une densité de 0,2 luminaire par m². Seuls 6 % de cet ensemble de luminaires ont été rénovés.

Le flux énergétique moyen dans les locaux de bureaux est évalué à 15,7 W/m2, alors qu’avec les technologies récentes, le flux accessible, avec un même confort visuel, est de 7 W/m2.

Il est donc impératif de réduire ces consommations énergétiques associées à l’éclairage. Cette fiche vous aidera à maintenir voire à améliorer les niveaux de confort visuel requis tels que définis par la norme AFNOR NF X35-103 « Principes d’ergonomie applicables à l’éclairage des lieux de travail » et de mettre en place des technologies de lampes moins consommatrices en énergie.

Comprendre les implications concrètes de la transition énergétique, et bâtir une stratégie d’entreprise à la hauteur de ces enjeux.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !