#

Laiton : définition et propriétés

Composés essentiellement de cuivre et de zinc, les laitons sont des alliages jaunes, malléables, très ductiles, de couleur dorée ou argentée, non ferreux. On peut distinguer trois familles de laiton : les laitons binaires, constitués uniquement de cuivre et de zinc, l’apport du zinc permet de diminuer la température de fusion et la conductivité électrique du laiton, mais d’augmenter la résistance mécanique et la dureté ; les laitons au plomb (entre 1 et 3 %) pour une meilleure usinabilité et fragmentation des copeaux ;  et les laitons spéciaux par ajouts ou présence d’éléments d’addition tels plomb (le plus fréquent), étain, nickel, chrome, magnésium, aluminium, silicium… les nuances obtenues présentent des propriétés mécaniques et d’apparence variées, jusqu’à pour certains une excellente résistance à l’usure et au frottement. 

Très facile à usiner, à chaud comme à froid, le laiton a été utilisé à l’époque romaine pour couler les pièces de monnaie. Son emploi s’est ensuite répandu massivement à la fin du Moyen-Age en Europe, en particulier pour  remplacer l’or et l’argent plus onéreux, et dans la production d’objets de prestige. Il a l’avantage de pouvoir être fabriqué et non extrait. 

Aujourd’hui, le laiton est l’alliage du cuivre le plus utilisé industriellement, notamment pour la fabrication de pièces tournées en grandes séries. La composition en zinc varie alors entre 15 et 45 %. En dessous de 35 %, le laiton est monophasé α et présente une ductilité et une aptitude à la déformation à froid ; entre 35 et 45 %, il est dit biphasé α et β (phase intermétallique de dureté croissante et de grande fragilité). De par la présence majoritaire de cuivre, le laiton est sensible à la corrosion atmosphérique et se recouvre rapidement d’une couche vert-de-gris en surface.

Lors de sa fabrication, la coulée la plus fréquemment utilisée est la coulée dite Durville, par basculement, elle permet un remplissage avec peu de turbulence. D’autres procédés existent, notons la coulée sous pression, réservée aux séries importantes et permettant d’atteindre des épaisseurs très faibles.

Ensuite, les laitons peuvent subir certains traitements thermiques comme le laminage à chaud, le recuit complet ou le recuit de détente afin d’optimiser leurs propriétés physiques.

 

Les laitons sont employés couramment en bijouterie, en décoration, en plomberie, en serrurerie et en ferronnerie, dans la fabrication d’instruments de mesure et de musique, ainsi que dans le domaine de l’art.

Laiton dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Laiton dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 1993
  • |
  • Réf : B7710

Soudage à la flamme

tubulaire est presque toujours soudo-brasé (au laiton), ce qui donne, par mouillage, un excellent congé... choisi, elle varie de 2 700 à 3 200  o C. Rappelons que l’acier fond vers 1 560  o C et que le laiton... sur la métallurgie du bain liquide : aluminium, laitons, cuivre, pour ne citer que les plus courants... de joints sur acier fait presque toujours appel à un alliage de laiton ; l’exécution de joints sur cuivre...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2018
  • |
  • Réf : M3634

Fonderie et moulage des alliages de cuivre

des fourchettes de boîtes de vitesses en laiton par des fourchettes en alliage d’aluminium. La fonderie d... dans les laitons ( suivant les cas) et nécessaire dans les cuproaluminiums. Néanmoins, il est possible...  corrosion Certains des alliages cuivre ont une tenue à la corrosion légèrement dégradée (laitons, cuproaluminiums sans nickel... à la corrosion aux bronzes, d’où l’utilisation de robinet en bronze en extérieur. Laitons Les laitons...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 1985
  • |
  • Réf : M4640

Propriétés du cuivre et de ses alliages

à durcissement par précipitation avec additions de Be, Cr, Fe, Co, Zr, Ti, etc. ; laitons biphasés α... et composition mais sont toutefois bien établis, voici les plus courants : laitons  : l’addition principale... e  titre », se rapportent respectivement aux laitons monophasé α et biphasé α + β ; maillechorts... au manganèse, mais nous préférons les termes cupro‐aluminiums, cupro‐ siliciums et laitons HR (où HR...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 sept. 2011
  • |
  • Réf : 0342

Mettre en œuvre les indicateurs et tableaux de bord

Vous devez mettre en œuvre des indicateurs pour suivre l’efficacité de vos processus et construire un tableau de bord synthétique regroupant les principaux indicateurs.

La mise en œuvre du système d’indicateurs doit se faire de manière méthodique en plusieurs étapes :

  • l’identification ;
  • la conception ;
  • la mise en œuvre ;
  • l’exploitation ;
  • la revue et l’amélioration.

Le tableau de bord doit, quant à lui, être construit de sorte à faire ressortir la cohérence entre les objectifs qualité et les orientations stratégiques de l’entreprise. Il doit en outre permettre d’identifier le niveau de performance de chaque processus du système.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0661

Utiliser l’analyse fonctionnelle pour créer un nouveau produit : travail préliminaire et étapes de mise en œuvre

L’analyse fonctionnelle intervient au premier stade d’un projet de conception de produit, système ou sous-système.

Elle permet d’exprimer le besoin de l’utilisateur en termes de fonction et de réaliser un cahier des charges fonctionnel (CdCF). Une étude bien menée permet la créativité et l’innovation. En poursuivant avec une analyse de la valeur (AV), la mise sur le marché d’un produit innovant est en général couronnée de succès.

Vous êtes ingénieur dans une petite ou moyenne entreprise et la direction vous confie le projet de création d’un produit suite à une demande d’un utilisateur (ou client). Vous n’avez pas forcément les services spécialisés en interne pour répondre aux questions qui se posent et réaliser une analyse fonctionnelle (AF). À vous de trouver les réponses au sein de votre entreprise ou en utilisant des compétences externes.

L’hypothèse est que vous avez carte blanche pour vous organiser, créer un groupe de travail et réaliser une analyse fonctionnelle (AF) de la demande du client. Vous pouvez vous faire aider par un consultant externe, qui saura, avec un œil neuf, vous guider plus rapidement vers la maîtrise de cet outil et vous orienter en cas d’incertitude.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 août 2012
  • |
  • Réf : 0767

Comment réaliser un assemblage ?

Vous avez préparé votre assemblage, vous connaissez les fonctions à assurer et vous savez quelle technologie utiliser. Comment procéder pour limiter les défauts et répondre effectivement aux fonctions demandées ?

Cette fiche vous permettra de :

  • procéder par étapes clés afin de garantir la qualité de l’assemblage ;
  • répondre aux fonctions du cahier des charges de l’assemblage ;
  • tester les fonctions et le vieillissement ;
  • déterminer les limites de garanties.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !