#

Modélisation

Traduction d'une observation dans le but de lui appliquer les outils, les techniques et les théories mathématiques, puis généralement, en sens inverse, la traduction des résultats mathématiques obtenus en prédictions ou opérations dans le monde réel.

Modélisation dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Modélisation dans les livres blancs


Modélisation dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2018
  • |
  • Réf : AG3544

Comportement dynamique des systèmes à événements discrets dans l’algèbre des dioïdes

Dans cet article, nous étudions le comportement dynamique des systèmes à événements discrets, dans une structure algébrique particulière appelée "algèbre des dioïdes". Cette structure algébrique spécifique permet d’avoir un comportement linéaire d’une catégorie de systèmes modélisables par une classe de réseaux de Petri, mettant en jeu des phénomènes de synchronisation et de délai. Pour de tels systèmes, on doit aborder la question d’évaluation de performances et d’allocation de ressources, après avoir élaboré le modèle mathématique régissant l’évolution de leur dynamique dans l’algèbre des dioïdes.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2017
  • |
  • Réf : BM2588

Acyclisme des moteurs thermiques

Cet article définit l’acyclisme de façon méthodique sur le moteur monocylindre, base à partir de laquelle peut être menée l’étude des moteurs multicylindres. Les forces, couples et moments, liés à la pression des gaz et aux inerties sont clairement explicités, l’idée étant de fournir à l’utilisateur des formules directement exploitables dans le cadre de ses activités, ceci sans avoir recours à l’approche vectorielle. Tous les développements sont accompagnés d’applications numériques et graphiques, ceci dans le but de faciliter la compréhension du lecteur et de lui donner des ordres de grandeur.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2018
  • |
  • Réf : S7815

Les voiliers robotisés

Les robots voiliers autonomes sont présentés à travers une description de leurs spécificités, fonctionnement, architecture et modélisation physique, ainsi que leurs algorithmes de commande, dans l’objectif d’aider à la conception, simulation et réalisation de ce type de système automatisé.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • Réf : 0357

Utiliser la matrice de résolution des contradictions techniques

La TRIZ, dans son corpus de connaissance, propose un panel d’outils permettant d’aider la résolution des problèmes inventifs. Le plus simple d’accès et probablement le plus connu d’entre eux est la matrice de résolution des contradictions techniques.

Cette fiche vous propose une démarche d’usage de cette matrice en partant d’une contradiction technique clairement formulée (cf. fiche « Formuler un problème d'ingénierie en utilisant le formalisme de la contradiction technique et physique de la TRIZ »).

Ce que vous pourrez obtenir en termes de bénéfices suite à l’usage de la matrice se résume en deux points :

  • une aide à la génération de concepts de solution basée sur les expériences de milliers d’inventeurs toutes disciplines confondues ;
  • un guide dans la résolution de vos contradictions vous entraînant à ne pas faire de compromis lors de la résolution de celles-ci.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • Réf : 1003

Qui paie ? Une question clé pour réinventer un business modèle

« Qui paie » est une question centrale au moment de repenser un business modèle pour une offre de produit ou service.

Dans la majorité des cas, cette question se restreint à déterminer le montant du prix de vente ou d’abonnement. Il arrive également que l’on adopte un modèle de service « gratuit » financé par la publicité. L’habitude guide souvent les choix…

En fait, une approche plus analytique du modèle de revenus est potentiellement source d’idées nouvelles créatrices de valeur. Pour cela, la direction de l’entreprise devra d’abord identifier :

  • les acteurs et leur rôle ;
  • la contribution de chaque groupe d’acteurs.

Il sera alors possible de faire le meilleur choix de modèle de revenus, après avoir imaginé les différentes options possibles :

  • faire du modèle de revenus un facteur de différenciation de l’offre ;
  • faire du modèle de revenus une barrière d’entrée ;
  • optimiser le QQQCP du modèle de revenus.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • Réf : 1004

Business modèles : les différentes formes de différenciation

Dans l’économie de marché, il était traditionnellement admis qu’un acteur pouvait adopter l’une des deux grandes stratégies génériques : la domination par les coûts, en proposant la même offre que ses concurrents au meilleur prix (obtenu grâce à une taille critique de production), ou bien la domination grâce à une différenciation perceptible, c’est-à-dire un avantage pour lequel le client accepte de payer le prix fort.

Ce modèle binaire a évolué autour d’un nouveau modèle de différenciation faisant appel à un triptyque « offre premium, offre low cost, offre en rupture » autour d’une offre de référence sur un segment de marché.

Pour savoir quelle stratégie adopter, la direction d’une entreprise devra dans ce contexte :

  • identifier les attributs de valeur de l’offre ;
  • identifier l’offre de référence sur un segment ;
  • bien situer les acteurs et leurs choix en termes de valeur et de coûts ;
  • analyser les différentes catégories de stratégies possibles ;
  • consolider un nouveau business modèle cohérent.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !