#

Nanoparticule d'or

Nanoparticule d'or dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Nanoparticule d'or dans les livres blancs


Nanoparticule d'or dans les conférences en ligne


Nanoparticule d'or dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2014
  • |
  • Réf : AG101

Éthique et communication

Pour une organisation contemporaine, une stratégie d'exigence éthique devient incontournable. Si elle concerne au premier chef la façon dont l'organisation se conduit, aussi bien en interne (vis-à-vis de ses salariés) qu'en externe, l'exigence éthique impose également de paraître éthique, c'est-à-dire de communiquer sur le sujet et d'apporter des preuves de nature à convaincre ses interlocuteurs....

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • epub
  • |
  • 10 déc. 2016
  • |
  • Réf : IN3001

Innovations marquantes 2016

A travers cette publication numérique, nous vous proposons de découvrir 6 innovations marquantes dans le domaine de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication. Une sélection réalisée par nos soins parmi les articles les plus récents de notre collection. Les technologies de l’information et de la communication restent l’un des principaux facteurs de compétitivi...

Les articles Recherche et Innovation présentent des technologies en cours de développement, émergentes, qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel mais sont prometteuses.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2015
  • |
  • Réf : S7738

Cartographie et localisation simultanées multirobots

Cet article traite des problèmes de localisation et cartographie simultanées (SLAM en anglais : Simultaneous Localization And Mapping) dans un contexte multirobot. Dès lors que plusieurs robots agissent ensemble dans un même environnement, diverses questions se posent : comment localiser les robots ? Doit-on utiliser un système centralisé ? Quelles informations échanger entre robots ? La première...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0676

Make or Buy levier d’innovation pour l’entreprise

Vous voulez utiliser le processus de décision du Make or Buy pour développer l’innovation dans votre entreprise.

La décision de faire ou de faire faire peut permettre beaucoup plus que simplement résoudre un problème de sous-capacité, lisser la production, ou abaisser des prix de revient ; elle peut s’inscrire dans un processus d’innovation de l’entreprise et des sous-traitants.

Cette fiche vous indique la mise en place de ce processus aux travers de quatre étapes avec l’identification de l’objet du Make or Buy, des acteurs à impliquer et les changements nécessaires dans leur comportement.

Les bénéfices du processus sont multiples :

  • Donner de nouvelles pistes d’innovations pour l’entreprise.
  • Permettre d’associer structurellement les achats (et la supply chain) à la R&D et au marketing.
  • Challenger la production dans ses solutions et ses performances.
  • Mettre en place une relation de partenariat voire de co-engineering avec les fournisseurs.
  • Favoriser l’innovation chez les fournisseurs.
  • Mieux connaître et mieux développer ses réels avantages compétitifs.
  • Instaurer une nouvelle relation avec ses clients.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 mars 2014
  • |
  • Réf : 1121

Mettre en place un suivi des concurrents à l’aide d’une base de connaissance

Suivre ses concurrents est un exercice indispensable :

  • sur les marchés traditionnels de l’entreprise ;
  • sur les secteurs innovants vers lesquels l’entreprise souhaite se diriger.

On souhaite ici recenser et surveiller l’ensemble des acteurs intervenant sur un marché donné, en analysant les informations utiles (ex : pays d’origine, portfolio de technologies, projets menés, partenariats…).

Ce couplage veille/capitalisation permet de créer une base de connaissance mobilisable en de multiples occasions.

Un suivi des concurrents en temps réel nous sera donc utile pour deux types de livrables :

  • des alertes classiques de veille, permettant par exemple de réaliser une newsletter hebdomadaire/mensuelle ou d’alimenter un fil RSS, voire un site intranet ;
  • des états d’avancement (des éléments de tableaux de bord) pour les équipes projet, via une base de connaissance (sur Excel ou autre support) qui classera toutes les données récupérées.

C’est ce second type de livrable que nous détaillons ici. Nous utiliserons KB Crawl pour la collecte d’information, et Excel pour la création de la base de connaissance.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 oct. 2017
  • |
  • Réf : 1642

Évaluation des risques « nanoparticules » par la méthode de contrôle « Banding »

La caractérisation des risques « nanos » reste encore à l’heure actuelle incertaine du fait des incertitudes liées à la fois à la connaissance des dangers des substances « nanos » et à celle des niveaux d’exposition mesurés (métrologie).

En l’absence de normes, chaque industriel ou centre de recherche a, aujourd’hui, ses propres pratiques en matière de protection des travailleurs par rapport à ce risque.

Par défaut, le préventeur se placera dans une approche conservative et appliquera d’emblée les mesures de prévention les plus protectrices parmi les technologies disponibles. Cette approche conservatrice peut s’appuyer sur des méthodes d’évaluation des risques par graduation des risques (ou contrôle « Banding »), lesquelles peuvent être ajustées sur la base de jugements d’experts s’appuyant sur des données scientifiques. Cette méthodologie reste accessible aux industries de petite taille.

Nous vous proposons une méthodologie en quatre étapes vous permettant une première vision des risques « nano » à un poste de travail.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !