#

Propagation

Propagation dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Propagation dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2017
  • |
  • Réf : AF3282

Génération d’impulsions lasers ultracourtes jusqu’à la femtoseconde

Cet article décrit la propagation des impulsions lumineuses dans un milieu absorbant et dans un milieu dispersif non linéaire. Les méthodes de déclenchement produisant des impulsions courtes à l’échelle de la nanoseconde (1ns=10 –9 s) et de la picoseconde (1ps=10 –12 s) sont détaillées, de même que les impulsions lasers ultracourtes de quelques femtosecondes (1fs=10 –15 s), décrites par l’autofocalisation ou lentille de Kerr et de l’automodulation de phase. Les applications novatrices ainsi que les perspectives des champs électromagnétiques de très hautes intensités de lasers pétawatts (10 15   watts /cm 2 ) sont présentées.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2017
  • |
  • Réf : E1159

Ondes radioélectriques dans les milieux absorbants

L’article traite le problème des ondes radioélectriques planes dans  des milieux homogènes à pertes. La puissance dissipée dans la matière sous forme solide ou liquide est relatée dans le concept de constante de propagation complexe, elle-même reliée aux notions de conductivité électrique et de permittivité électrique complexe. Des exemples permettent de saisir l’impact de la fréquence des ondes dont la gamme s’étend ici de 50 Hz à plusieurs dizaines de GHz. Pour conclure l’article, une brève analyse microscopique des phénomènes d’interaction onde matière est proposée.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2016
  • |
  • Réf : E1172

Structures de guidage HF

Les structures de guidage HF connectent les composants d'un système ou amènent la puissance nécessaire. Des techniques de calcul ont été développées pour les concevoir et obtenir les meilleures performances (atténuation et dispersion minimales). Cependant, leur mise en œuvre technique dépend de l'application et de la fréquence d'opération. Dans cet article, différents procédés en technologies planaires et multicouches sont présentés. Ensuite, des aspects concernant la conception assistée par ordinateur sont abordés comme la matrice de répartition d'un dispositif ainsi que celle d'un ensemble d'éléments connectés. Puis, les performances comme l'atténuation et la tenue en puissance de plusieurs structures de guidage sont discutées. Enfin, quelques applications et perspectives sont présentées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 23 sept. 2014
  • |
  • Réf : 0437

Distinguer la notion de POI et PPI

Votre arrêté préfectoral mentionne un POI et un PPI. Vous vous demandez ce qu’ils contiennent et comment ils s’articulent.

Cette fiche vous permettra de comprendre les différences et les points de recoupement entre ces deux documents officiels.

Derrière les acronymes POI et PPI, vous vous demandez :

  • Que signifient ces sigles ?
  • Que contiennent ces documents ?
  • Qui doit les réaliser ?
  • Comment les utiliser ?
  • Comment s’articulent-ils l’un avec l’autre ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0875

Évaluer les risques et opportunités du projet : points critiques

« On ne connaît bien que ce que l’on mesure » se dit avec justesse l’ingénieur. En matière de risque et d’opportunité, il sera bien inspiré de se rappeler ses cours sur le sujet :

  • Dispose-t-il d’un « mètre étalon » visible et compris par tous ?
  • Les qualités (couleurs, odeurs : « ça sent le pourri »), les quantités (%, €, cotations sur des échelles au sens de Richter ou Beaufort) et les opérateurs (+, x) utilisés bénéficient-ils des propriétés de commutativité, d’associativité ou de distributivité ?

Force lui sera de constater que les méthodes déployées en pratique dans son organisation pour estimer puis évaluer (comparer à des seuils à fin de priorisation) apportent des réponses souvent négatives.

Cette fiche pratique donne des points de repère sur les méthodes courantes d’évaluation de risques individuels, et surtout sur l’appréhension de l’intérêt ou de la dangerosité de groupements des risques et opportunités homogènes. Il est important que l’utilisateur en connaisse la portée.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 1437

Évaluation des incertitudes de mesure par la méthode dite de « simulation numérique »

Les résultats de mesure ne sont pas parfaits. Chaque mesure est entachée d’une erreur qu’il convient de savoir estimer. En effet, de nombreuses décisions sont directement fondées sur des résultats de mesure. Il est donc important de pouvoir maîtriser le doute que l’on a sur la valeur du mesurande caractérisé. L’incertitude que l’on associe alors à un résultat de mesure permet de fournir une indication quantitative sur la qualité de ce résultat. Cette information est essentielle pour estimer la fiabilité d’un résultat de mesure.

Avant 2008, pour estimer les incertitudes de mesure, une seule technique était à notre disposition : le GUM, basé sur la propagation des variances. Aujourd’hui, la technique de Monte-Carlo complète le GUM sous la forme d’un supplément 1. Cette technique n’est pas très complexe à mettre en place et reprend les grandes étapes du GUM.

Le GUM est en pleine évolution, la prochaine révision va complexifier l’application de celui-ci. De ce fait, la technique d’évaluation d’incertitudes par Monte-Carlo prend de plus en plus d’importance et pourrait devenir la méthode de référence.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !