#

TÉLÉCOMMUNICATION SANS FIL : DÉFINITION ET PROPRIÉTÉS

Mode de transmission par ondes radio des données ou des informations sur la base de moyens électroniques et informatiques entre plusieurs appareils informatiques (ordinateur, téléphone, routeur, smartphone, imprimantes…). A l’inverse, la transmission filaire et la transmission par fibre optique nécessitent un câblage, respectivement par câbles coaxiaux, ou par connexion de fibres optiques entre elles.
Trois modes de transmission sans fil sont répertoriées actuellement :
- Le mode WiFi,
- La technologie Bluetooth,
- La technologie par infra-rouge.
Un réseau WiFi répond à l’ensemble de normes internationales IEEE.802.11, décrivant les caractéristiques d’un réseau local sans fil [TE7376], ces normes étant complétées et améliorées régulièrement depuis leur version initiale en 1997. Le terme WiFi, qui désigne à l’origine la certification associée, est utilisé par abus de langage pour nommer le réseau. Ce mode de transmission est à ce jour le plus répandu. Facile de mise en œuvre, cette alternative aux réseaux câblés est essentiellement présente dans des réseaux temporaires, ou bien pour s’affranchir de travaux coûteux de câblage ou encore pour permettre l’utilisation d’applications mobiles. De par leur faible puissance de rayonnement, les réseaux de télécommunication sans fil (en anglais : wireless network) se sont essentiellement développés sur des réseaux internes (bâtiment, entreprises, maisons individuelles). Chez les particuliers, la connexion au fournisseur d'accès à Internet comprend les services de télévision et de téléphonie. Ces évolutions sont possibles grâce à l'augmentation des débits de transmission dans les réseaux et de la puissance de traitement des équipements. A l’avenir, ces réseaux devront être capables de transmettre tous types d’informations.
La technologie de réseau sans fil Bluetooth est elle aussi une norme de communication par ondes radio, mais avec un rayon d’action plus faible que le réseau WiFi, entre 1 à 100 m. De ce fait, elle est réservée au réseau personnel permettant la connexion d’appareils mobiles, notamment celle des téléphones portables, des jeux video, des tablettes, et des périphériques comme les claviers d’ordinateur, mais également l’utilisation de casques stéréo, d’oreillettes, ou d’enceintes sans fil, et la connexion à la voiture. Son débit peut atteindre jusqu’à 4 Mbits.s-1 pour les smartphones, ce qui rend possible la transmission de fichiers de taille importante comme les photos et la musique. Peu encombrante, la liaison Bluetooth affiche de plus une très faible consommation d’énergie et un prix très bas.
La technologie de transmission par infra-rouge ne peut rivaliser avec les deux premières en ce qui concerne les débits, elle peine à partir de 2 Mbits.s-1, ce mode de transmission se montre déjà limité pour répondre aux attentes actuelles en matière de télécommunications.

Télécommunication sans fil dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2018
  • |
  • Réf : E1303

Rôle de l’Agence nationale des fréquences

Les fréquences radioélectriques appartiennent au domaine public de l'État. Celui-ci a confié à l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) des missions de planification, de gestion de l'implantation des émetteurs, de contrôle et, enfin, de délivrance de certaines autorisations et certificats radio. Les ministères ou autorités affectataires de fréquences sont ses partenaires de travail au quotidien. L'ANFR a également une forte présence dans les institutions internationales. L'objectif de cet article est de décrire le rôle et les missions remplis par l'ANFR.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2020
  • |
  • Réf : S8165

Communications sans fil en gamme térahertz

Cet article présente les éléments principaux relatifs aux systèmes de transmission sans fil en gamme (sub)térahertz (THz). Le contexte général et les éléments principaux de la couche physique d’un système de transmission sont rappelés avec les spécificités relatives à la gamme THz, ainsi que les résultats actuels relatifs aux technologies, d’émission et de réception. Un tour d’horizon des prototypes de systèmes de transmission et de leurs performances système est présenté, avec les tendances actuelles pour les futurs démonstrateurs.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2020
  • |
  • Réf : TE5374

Médias numériques & smartphone : formats, interfaces, gestion

Cet article traite des médias numériques et de leur gestion dans un smartphone. Dans une première partie sont spécifiés les formats des médias numériques pouvant se trouver gérés sur un smartphone, à la fois les formats audio / photo / vidéo ainsi que leurs formats de fichier, en particulier dans l’environnement Android. Une deuxième partie précise les interfaces disponibles sur le smartphone et nécessaires à la gestion et à l’utilisation des médias, à la fois pour leur acquisition (pour la prise de vues et la prise de sons), leur restitution (pour l’écoute et le visionnage) et pour leur transfert. Dans la troisième partie sont explicitées les fonctions propres à la gestion des médias numériques. De nombreuses applications pour aider à effectuer ces fonctions sont indiquées en référence.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1084

Diffuser vers les mobiles (tablettes et smartphones) au sein des entreprises

Avec 5 milliards de mobinautes dans le monde et plus de 30 millions en France, la mobilité détrône petit à petit la consultation filaire. Cet engouement se traduit par un accroissement du trafic mobile et un intérêt constant pour les nouvelles générations de smartphones et de tablettes.

Au sein des entreprises, les managers et les chefs d’entreprises ont ce désir de retrouver l’ergonomie et la convivialité des outils personnels. Ce désir n’épargne pas que les décideurs. Cela fait même un moment qu’ils n’ont plus le rôle de prescripteur et de précurseur de nouvelles tendances.

Derrière ces nouveaux usages, ce sont de nouvelles infrastructures (antennes relais), de nouveaux flux (visibles et invisibles), de nouveaux services (géolocalisation, réalité augmentée), domotique par l’internet des objets qui deviennent de plus en plus présents. Pour l’entreprise, ce sont aussi de nouveaux risques, directs ou indirects, vols, pertes, malveillances internes et externes, qui apparaissent.

Toutes les clefs pour maîtriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !