Environnement

Environnement

Climat, Environnement, risques, pollution

Un data center d'un nouveau type
07 déc. 2010

Un data center d'un nouveau type

Modulaire, refroidi par apport d’air extérieur, économe en énergie, utilisant des matériaux recyclables, Merlin, le dernier centre de données de Capgemini, ouvre la voie à une nouvelle génération de data centers écologiques et efficaces qui servira de modèle aux futures installations du groupe. Explications.

Capgemini, qui gère déjà plus de 26 000 serveurs physiques répartis dans 25 data centers, vient  d’ouvrir un nouveau centre de données à Swindon (Royaume-Uni) : Merlin. Une installation  ultramoderne dont l’architecture innovante se caractérise par son efficacité énergétique qui en fait l’un des plus écologiques au monde. Il affiche en effet  un indice de consommation énergétique PUE (Power Usage Effectiveness) annualisé, testé en usine, de 1,08 (total de l’énergie consommée par le datacenter divisée par le total de l’énergie utilisée par l’équipement informatique : serveur, stockage, réseau).  Toutefois, en tenant compte de toutes les pertes électriques, ce PUE serait probablement de 1,10 à comparer à la moyenne du marché qui se situe encore entre 2,0 et 2,5. Bénéficiant du climat tempéré de Swindon, son système de refroidissement par apport d'air extérieur permet de garantir ce niveau d'efficacité énergétique. Résultat, Merlin consomme deux fois moins d’électricité qu’un data center traditionnel et ses coûts de maintenance sont quatre fois inférieurs.

Pour obtenir les performances, Capgemini a entièrement repensé la conception de ce data center ce qui a notamment abouti, pour Merlin,  à une structure modulaire en fonction des demandes des clients. Il est, en effet, composé de différents blocs amovibles (le centre offre une capacité d’hébergement de serveurs 24 modules d’environ 232 m2 sur une surface de  5  574 m2). Chaque module  qui contient 80 % de matériaux recyclables, est assemblé et testé en usine, ce qui permet aux clients de disposer d’un data center personnalisé en 22 semaines au lieu de 12 à 18 mois dans les installations classiques. Doté d’un plancher technique composé de 4 sections, il offre une puissance minimale de 1 000 W/m2 qui peut être doublée sans interruption de service. Sur les 232 kW disponibles, seulement 10 kW sont utilisés pour refroidir les serveurs, ce qui correspond à un PUE de 1,043. Une réduction de 93 % par rapport à un data center classique refroidi à l’eau (PUE de 2)  ou de 75 % comparé à un système « free cooling » au glycol (PUE de 1,5).  Quant aux systèmes d’alimentation sans interruption (UPS ou Uninterruptible Power Supply), au lieu d’utiliser les traditionnelles batteries au plomb, ils font appel à des volants d’inertie.

Merlin est doté d’un système de refroidissement pratiquement à 100% par apport d'air extérieur. Chaque module est équipé d’un système qui refroidit l'air en deux étapes : par apport d'air extérieur si la température ne dépasse pas 24 °C, puis par évaporation si la température extérieure est comprise entre 24 et 34 °C. Toutefois, un troisième système  DX ( Direct Expansion) peut être utilisé pour les modules utilisant 2 000 W/m2 ou en cas de panne de l’un des 2 autres systèmes. Chaque module  comprend un système d’optimisation et du contrôle de l’air.

Relié à des centaines de capteurs qui mesurent la température, l’humidité, la pression et la vitesse de l’air, un système de gestion des bâtiments (BMS, Building Management System), doté d’un véritable système expert, régule avec précision les flux d'air chaud et froid  en fonction du nombre et de la puissance des serveurs, pour que les 12 ventilateurs à vitesse variable qui brassent l'air dans le hall qui accueille les modules, utilisent un  minimum d’énergie. Par ailleurs, une caméra thermique permet de vérifier l’éventuelle présence d’air  chaud dans les zones froides.

Merlin bénéficiera de la certification « Tier 3 data center » décernée par l’Uptime Institute qui, créé à l’initiative de plusieurs acteurs du secteur des centres de données, a introduit un système de classification des centres de données en fonction de leur niveau de fiabilité ("Tiers I à IV"). Deux autres data centers seulement ont reçu cette certification au Royaume-Uni.
 




VOS COMMENTAIRES

Pour publier un commentaire, vous devez être identifié.

Aucun commentaire pour cet article.