Ludovic GAVOIS

Directeur du service géotechnique de Vinci Construction – Terrassement

  • L’article présente un retour d’expériences représentatif de l’utilisation de MIDND, comme source de matériaux alternatifs dans les infrastructures routières. Il s’agit de la réalisation de couches de formes sur le chantier de l’autoroute A 150 en Normandie. La première partie concerne l’installation de recyclage des MIDND provenant de l’usine d’incinération du Havre et l’agrément environnemental des produits fabriqués. La deuxième partie concerne le transport et la mise en œuvre des graves recyclées, le suivi géotechnique et environnemental, et le contrôle des travaux

  • L'article, consacré à la valorisation des laitiers de haut-fourneau, sous-produits de la sidérurgie, présente des données de production et de valorisation des LHF dans le génie civil et, plus particulièrement, en technique routière. Afin d'optimiser l'utilisation des LHF, des prescriptions techniques sont recommandées notamment par le guide GTR. Les aspects environnementaux font l'objet d'un guide spécifique édité par le Sétra en 2012 sur l'acceptation environnementale des laitiers sidérurgiques. Des références de commercialisation et de chantiers sont également fournies.

  • Deux nouveaux retours d'expériences sont présentés ici de chantiers représentatifs de l'utilisation de cendres volantes dans les infrastructures routières et ferroviaires.Il s'agit de la construction d'un remblai sur la ligne nouvelle LGV Est et de la réalisation de l'infrastructure d'une déviation routière importante à LIOCOURT (Moselle). Les aspects abordés concernent les études et essais préalables, le suivi et le contrôle des travaux, notamment sous l'angle géotechnique et environnemental. Une application concrète du dimensionnement des assises de chaussées est fournie pour la déviation routière.

  • Pour des raisons économiques et environnementales, les produits provenant de la démolition de bâtiments et d'ouvrages en béton sont valorisés, plus particulièrement dans les zones urbaines ou périurbaines. Différents guides régionaux préconisent la classification et les possibilités d'utilisation des produits dépollués et recyclés, en remblai technique, en couche de forme ou en assises de chaussées. Les critères à respecter en matière d'environnement sont cités ici. Des références de chantiers, ainsi que celle d'une installation de production des matériaux recyclés en Ile-de-France, sont fournies par une entreprise.

  • Les cendres volantes sont les résidus de la combustion du charbon dans les centrales thermiques. Elles apparaissent quand le charbon est broyé en une fine poussière puis calciné dans une centrale thermique. Leurs caractéristiques physiques et chimiques, comme liants ou sous forme de granulats, en font des produits très utilisés en construction routière et ferroviaire, et ce à tous les stades de la réalisation des ouvrages en terre : remblai, plate-forme supérieure des terrassements, couche de forme, assise de chaussée. Ce dossier présente de manière exhaustive les possibilités d'emploi des cendres volantes en construction, tout en détaillant le rôle que jouent ces particules sur la protection de l'environnement.

  • Les infrastuctures de transport se multiplient malgré le fait que les projets soient confrontés à de nombreuses difficultés, qu’elles soient d’ordre environnemental ou géotechnique. C’est pourquoi la nature des ouvrages doit être établie, afin de définir les risques auxquels sont confrontés les projets. Cet article propose une approche géologique et géotechnique de l’assise des vallées compressibles. Dans un premier temps, les principaux phénomènes rencontrés sont passés en revue : problèmes de stabilité, évolution des ruptures, etc. Ensuite, les familles de sols compressibles sont explicitées et notamment la nature des sols à risques et l’environnement des dépôts des sols à risques.

  • Cet article porte sur les assises de remblais dans les vallées compressibles, mais aborde plus particulièrement les dispositions de consolidation des sols et l’instrumentation nécessaire au suivi et à la vérification de cette consolidation. Les facteurs intervenants, les différentes techniques, les choix des méthodes de consolidation, ou encore la description des dispositions les plus fréquentes sont autant d’aspects abordés. Puis, l'instrumentation est ensuite traitée avec la mesure de la pression interstitielle, celle des déplacements verticaux (tassements) et des déplacements horizontaux.

  • Article de bases documentaires : C5362
    Traitement des matériaux

    La technique du traitement des sols a permis notamment la réalisation des grands chantiers des programmes d’autoroutes de liaison, ou encore la construction des pistes d’aéroport. Désormais, cette technique est également utilisée dans la réalisation des couches de forme, mais aussi dans les mélanges de sols fins. Après un préambule, cet article présente les matériaux aptes au traitement (qu’ils soient sols, roches ou sols organiques ou sous-produits industriels). Les différents traitements sont très largement explicités, au travers des produits utilisés : chaux vive, liants hydrauliques et traitement mixte. D’autres aspects sont abordés tels que le matériel, la protection de l’environnement et la sécurité ou encore les techniques de réalisation.

  • Article de bases documentaires : C5361
    Classification des matériaux

    Cet article a choisi de retenir le guide technique « Réalisation des remblais et des couches de forme » (GTR) comme base d’une présentation synthétique et commentée de la classification des matériaux. Ce guide GTR constitue à ce jour une aide précieuse pour les professionnels de la construction d’ouvrages en terre dans le domaine des routes et autoroutes. Les conditions d’utilisation des matériaux en remblai et des matériaux en couche de forme y sont détaillées, ainsi que le classement et dimensionnement des plateformes en matériaux naturels et en matériaux traités.