Composant électronique et optoélectronique - Glossaire | Techniques de l'Ingénieur
#

Composant électronique et optoélectronique

Composant électronique et optoélectronique dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Composant électronique et optoélectronique dans les livres blancs


Composant électronique et optoélectronique dans les conférences en ligne


Composant électronique et optoélectronique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2020
  • |
  • Réf : E3385

Conditionnement des modules de puissance

Les modules de puissance sont une des parties élémentaires utilisées en électronique pour réaliser des circuits de conversion d'énergie, comme ceux d'un onduleur. Un module de puissance est constitué des éléments suivants : des puces semi-conductrices, un substrat céramique métallisé, une semelle, des brasures, des éléments de connexion internes, des terminaux électriques et un encapsulant. Ces constituants ont des propriétés électriques, thermiques et mécaniques différentes, susceptibles d'affecter les performances globales du module de puissance. Cet article dresse un état de l'art sur les diverses fonctions d'un module de puissance et présente les technologies actuelles pour les mettre en œuvre. Les aspects « densité de puissance élevée » et « fonctionnement haute température » - au-delà de 200 °C - sont plus particulièrement développés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2020
  • |
  • Réf : R460

Réseaux de capteurs à fibres optiques

L’avènement des fibres optiques de très grande qualité, en particulier monomodes, pour le secteur des télécommunications, a progressivement permis le développement de nombreux concepts de Réseaux de Capteurs à Fibres Optiques de type réparti (continument sensible) et distribué (multi-ponctuel), grâce à une R&D mondiale foisonnante depuis quatre décennies. Progressivement, les concepts et les réalisations les plus matures technologiquement ont été commercialisés. Il s’agit successivement des systèmes de mesure optoélectroniques et des capteurs tirant profits des trois phénomènes de diffusion de la lumière, Rayleigh, Raman et Brillouin, prenant naissance dans les fibres de silice ainsi que des réseaux de Bragg transducteurs photo-inscrits par laser dans leur cœur. Leurs performances et spécificités de ces instrumentations, les rendent le plus souvent sans égal avec d’autres technologies de mesure.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2020
  • |
  • Réf : R461

Réseaux de capteurs à fibres optiques

Les multiples applications des Réseaux de Capteurs à Fibres Optiques RCFO, tant de type réparti (rétrodiffusions Raman, Brillouin et Rayleigh) que distribué (réseaux de Bragg) concernent principalement la surveillance des structures et des matériaux (terrains, béton, composites organiques,…). Depuis plus de deux décennies, plusieurs secteurs industriels s’en sont particulièrement emparés, à savoir le génie civil pour la surveillance des ouvrages, le secteur pétrolier pour celle des conduites et des réservoirs, ainsi que l’aéronautique et le secteur de la sécurité des biens et des personnes. Au-delà, d’autres applications commencent à voir le jour dans les énergies nouvelles, l’amélioration de l’habitat, ainsi que pour les structures intelligentes.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 sept. 2011
  • |
  • Réf : 0243

Composer son équipe en tenant compte des catégories majeures de personnalités

Vous souhaitez optimiser vos relations et vos activités de management en fonction des acteurs de votre équipe. Nous vous proposons une méthodologie pour identifier les leviers à considérer compte tenu des profils présents, imposés ou souhaités dans votre projet.

À travers cette fiche, nous vous proposons de vous guider dans la constitution d’une équipe projet adaptée aux personnalités présentes dans l’organisation.

Nous distinguons trois catégories de projet :

  • le petit projet, qui demande une implication limitée à 20 personnes par mois pendant moins d’un an, et dont la réussite dépend essentiellement de la qualité du chef de projet ;
  • le moyen projet, qui demande un effort de moins de 80 personnes par mois sur une durée maximale de 2 ans, et dont la réussite dépend surtout de la qualité des intervenants ;
  • et enfin le gros projet, pour lequel la maturité industrielle du couple maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre sera déterminante.

À partir de quelques profils de personnalités types, nous verrons comment mettre en place une stratégie d’action afin d’améliorer vos activités de management.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 oct. 2017
  • |
  • Réf : 0334

Comprendre la gestion électronique des documents (GED) pour choisir l’outil le mieux adapté

Votre système documentaire devient lourd, sa gestion fastidieuse. Vous souhaitez mettre en place un dispositif permettant d’améliorer la gestion, le classement, l’organisation, la sauvegarde et le partage des documents essentiels.

La gestion électronique des documents (GED) permet tout cela, mais sa mise en œuvre ne se fait pas sans évolution des pratiques. Il s’agit d’un projet d’envergure pour l’entreprise qui doit être mené méthodiquement et avec le concours de tous.

  • En quoi la GED peut-elle contribuer à répondre aux exigences normatives en matière de maîtrise documentaire ?
  • Comment permet-elle un partage efficace et transversal de l’information ?

Cette fiche vous précise comment mettre en place cette gestion électronique des documents dans votre entreprise.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0670

Intégrer des innovations dans la planification : prendre en compte la diversité composants/matières premières liée à l'innovation

Le déploiement d’une innovation va généralement de pair avec l’introduction de nouveaux composants ou de nouvelles matières premières dans les unités de production. Lorsque ceux-ci viennent s’ajouter à des références déjà existantes, l’efficacité de tous les acteurs de la production (qualité, planification, fabrication…) peut être perturbée.

Les équipes de production évoquent souvent les pertes de rendement liées à une importante diversité de références en production ; au-delà des évidentes pertes liées aux changements de série, quels peuvent être les impacts de cette diversité? Comment les traiter, notamment en rendant les unités de production plus flexibles ?

En d’autres termes, comment diversifier son offre aux clients en pénalisant le moins possible la productivité ?

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !