#

Cout

Cout dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Cout dans les livres blancs


Cout dans les conférences en ligne


Cout dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2018
  • |
  • Réf : AG5173

Mesurer la performance financière de la supply chain

Cet article expose un cas pratique de mesure de la performance financière d’une chaîne logistique automobile globale basé sur le modèle présenté dans l’article TI [AG5171]. Après avoir rappelé la méthode utilisée, 11 chaines logistiques globales d’un groupe automobile international seront mesurées via les 6 indicateurs de performance financière définis dans le modèle théorique. Chaque Supply Chain est définie par 4 maillons : - fournisseur de rang 2; - usine du groupe; - usine constructeur; - distributeur. Deux niveaux de synthèse sont proposés: - un premier niveau qui classe l’ensemble des Supply Chains en fonction de leur performance pour chacun des 5 indicateurs. Des analyses détaillées permettent d’expliquer les écarts de performance entre différentes chaines; - le second niveau donne une vue globale de la performance du groupe à travers, à la fois les 11 chaines étudiées et les 5 indicateurs évalués. Il permet d’en déduire des axes de travail stratégiques permettant d’améliorer la performance financière du groupe.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2018
  • |
  • Réf : C228

Forages et sondages

Lors des phases de conception et de réalisation d'un projet, la reconnaissance des terrains au droit de l'ouvrage projeté nécessite l'élaboration d'un programme d’investigations géotechniques. La nature des investigations (type de sondages et d’essais), la quantité des investigations (nombre de points de sondage ou d’essais) et l’extension des investigations (périmètre à reconnaître, profondeur, espacement entre points de sondage) ne peuvent pas être dissociés. La connaissance des techniques de forage et de sondage est donc indispensable à l'élaboration du projet. L'article balaye les méthodes de forages et les matériels adaptés, la valorisation des forages et sondages et fournit également des éléments de coût.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2018
  • |
  • Réf : C8116
  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 août 2020
  • |
  • Réf : 1685

La fonction contract manager

Dans un grand projet, les activités qui se déroulent au siège de l’entreprise, chez les sous-traitants et sur le site client, tant pour la construction que pour la mise en service, nécessitent un management contractuel fort, tant vis-à-vis du client et de ses représentants que des fournisseurs et sous-traitants de l’entreprise.

C’est le rôle du contract manager, conseiller du directeur de projet, qui rédige en début de projet pour l’équipe un résumé du contrat avec les engagements de l’entreprise et les contraintes contractuelles, veille au respect de ce contrat et aux écarts éventuels tant côté client que fournisseurs et sous-traitants, construit et renseigne le dossier risque et opportunités.

Le contract manager est un juriste opérationnel garant des droits de l’entreprise, totalement impliqué dans l’évolution quotidienne de l’exécution du projet et au service de l’équipe projet.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 août 2020
  • |
  • Réf : 1686

Le contrat et ses spécificités

Les trois choses les plus importantes d’un contrat peuvent se résumer ainsi :

  • une définition claire du périmètre, pour éviter les litiges sur l’étendue des travaux/SOW (Scope of Works) ;
  • de bonnes conditions de paiement, pour éviter les flux de trésorerie négatifs et les risques en cas de résiliation ;
  • une limitation de responsabilité, pour vous protéger en cas de problème de votre part.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 août 2020
  • |
  • Réf : 1687

L’élaboration du planning projet

Lors de son offre, le constructeur a préparé un planning préliminaire (parfois déjà assez détaillé). L’objectif principal était de définir la manière dont les contraintes, le cas échéant, étaient prises en compte de manière à jalonner tous les livrables du projet dans le temps avec les moyens pour y arriver.

Lorsque le contrat est signé et que le projet rentre en phase d’exécution, le planning doit être affiné et optimisé, en tenant compte des ressources disponibles, du schéma industriel final et des contrats avec les principaux fournisseurs d’équipement.

Les contrats comportent des pénalités de retard et peuvent inclure aussi des dispositions de bonus en ce qui concerne le respect du planning (bien que ces dispositions soient généralement assez difficiles à appliquer, en raison de la responsabilité partagée entre le constructeur et le client, en particulier dans les projets complexes).


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !