Tout savoir sur la dissolution | Techniques de l'Ingénieur | Techniques de l'Ingénieur
#

Dissolution : définition et propriétés

Processus qui aboutit à la formation d'un mélange homogène, la solution, à partir d'un solvant et d'un ou plusieurs solutés. Si le soluté peut être solide, liquide ou gazeux, la solution, ne peut être que solide ou liquide. Durant cette opération, on assiste à un phénomène de solvatation traduisant les interactions entre les ions, les atomes et les molécules de soluté et les molécules de solvant.

Dissolution dans l'actualité

Toute l'actualité


Dissolution dans les ressources documentaires

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 juin 2013
  • |
  • Réf : COR640

Phénomènes de corrosion dans les métaux liquides

Les métaux liquides tels que Pb, Na, Ga, Al ou Zn, et leurs alliages sont utilisés dans de nombreux secteurs de l'industrie : énergie, aéronautique, métallurgie. Leurs propriétés thermiques rendent leur utilisation très intéressante comme fluides caloporteurs, par exemple, de réacteurs nucléaires. Cependant, ces métaux liquides sont corrosifs au contact de matériaux solides, et cela d'autant plus que leur température d'utilisation est élevée. Préserver les matériaux de structure en contact avec ces métaux liquides requiert la connaissance, la compréhension et la modélisation des phénomènes de corrosion potentiellement rencontrés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2010
  • |
  • Réf : M2270

Métallurgie du zinc

Le zinc se place aujourd’hui au troisième rang des métaux non ferreux. Matériau ancien, le minerai de fer a longtemps contribué à la fabrication d’alliages de bronze et de laiton, avant d’être employé pour ses propriétés protectrices, puis ensuite dans la réalisation de toitures, gouttières et mobilier urbain. Avec le développement de l’automobile, il a été utilisé après guerre pour la galvanisation des carrosseries. Aujourd’hui, l’industrialisation du monde moderne a favorisé l’augmentation de la consommation en zinc (transport, infrastructure, bâtiment, équipement industriel), grandement apprécié pour ses propriétés chimiques, notamment son caractère fortement réducteur.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2011
  • |
  • Réf : M7221

Équilibres thermodynamiques en sidérurgie

Les non métaux intervenant en sidérurgie sont peu nombreux, il faut compter essentiellement l’oxygène, l’azote, le soufre et le carbone. A cette liste, il convient d’ajouter le phosphore qui représente une impureté nuisible. Le sujet de cet article traite des équilibres entre deux phases condensées, puis les équilibres de dissolution, pour lesquels une seule phase condensée est en équilibre avec une phase gazeuse. Les expressions d’enthalpies libres en fonction de la température ont été simplifiées pour être utilisables. Elles n’en restent pas moins suffisamment précises dans l'intervalle de températures considéré. Les équilibres entre le métal et chaque non-métal cité sont envisagés, ainsi que les principaux équilibres métal-phosphures.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 mars 2015
  • |
  • Réf : 0100

ICPE et responsabilité pénale

Vous exploitez une ICPE. Vous vous interrogez sur la qualification pénale des dysfonctionnements qui peuvent se produire.

  • Quelles sont les infractions pénales liées à l’exploitation d’une ICPE ?
  • Quelles condamnations peuvent être prononcées ? Dans quelles conditions ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0818

Les normes de référence en management de projet

Le corpus normatif français conjugue une norme internationale (ISO 10006) et des fascicules de documentation (FD) français.

Cet ensemble de documents, non contraignant, a, pour principal objectif de faciliter la mise en œuvre du management de projet. Sous une forme structurée et condensée, il synthétise les grandes lignes du management de projet et permet de poser un cadre général en associant concepts et bonnes pratiques.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 août 2012
  • |
  • Réf : 0938

Manager un projet : distinguer direction et gestion

La fonction de direction a pour objet essentiel de conduire le projet à bonne fin, avec les moyens qui lui sont alloués et dans les délais impartis.

La fonction de gestion a quant à elle pour objet essentiel de « supporter » la fonction de direction en lui fournissant les informations nécessaires à la prise de décision.

Cette fiche décrypte l’articulation entre ces deux types de missions. Leur distinction est d’autant plus essentielle si la même personne assume les deux fonctions.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !