Ingénierie système - Glossaire | Techniques de l'Ingénieur
#

Ingénierie système

Ingénierie système dans l'actualité

Toute l'actualité


Ingénierie système dans les livres blancs


Ingénierie système dans les conférences en ligne


Ingénierie système dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2021
  • |
  • Réf : F1290

Automatisme et procédés industriels agroalimentaires

L’exigence de qualité et de sécurité attendue d’un aliment est forte et nécessite de combiner des critères nombreux, difficilement atteignables par des approches simples. La recherche de productivité et de compétitivité qui assurent un prix d’aliment produit par l’industrie est forte. Ces deux exigences impliquent que l’automatisation, soit pour se substituer à l’humain soit pour l’assister dans ses décisions, est nécessaire. Sont décrites les méthodes, les approches, les concepts tout comme les grandes voies technologiques mises en œuvre pour automatiser le secteur des industries alimentaires.

  • Article de bases documentaires
  • pdf en anglais
  • pdf
  • |
  • 10 juil. 2021
  • |
  • Réf : S7851

Cinématique inverse de robots souples dans leur environnement

Contrairement aux robots rigides traditionnels, les robots souples sont construits à partir de matériaux très flexibles, ce qui les rend plus sûrs pour de la manipulation/interaction avec un environnement fragile. Cependant, l’utilisation de ces matériaux pose de nouveaux défis, en particulier pour la modélisation et le contrôle. Dans cet article, nous proposons et détaillons des méthodes pour y répondre. Celles-ci sont basées sur la méthode des éléments finis pour capturer les déformations du robot, et de son environnement lorsqu’il est déformable, et nous formulons le problème de leur cinématique inverse comme un problème d’optimisation. Les méthodes sont testées en simulation, pour différentes études de cas, ainsi que sur un robot réel.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 mars 2021
  • |
  • Réf : S8005

MES – Pilotage et suivi des fabrications pensés comme un système intégré

Le manque d’outils informatisés entre les systèmes intégrés de gestion (ERP) et les systèmes de contrôle commande ou l’exécution manuelle des opérations se traduit par une efficacité moindre de la production et l’absence de ce que l’on appelle la continuité numérique dans l’usine. Les systèmes MES sont destinés à le combler. Cet article présente la genèse des systèmes MES, les principaux concepts dont l’analyse faite par l’ISA-95. Il présente ensuite comment sont construites les solutions disponibles sur le marché et l’intérêt d’une intégration logicielle plus importante, d’une part en capitalisant sur le standard ISA-88, et d’autre part en englobant les fonctions de supervision (SCADA). Il examine aussi les problématiques de déploiement et de conduite d’un projet MES.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • Réf : 0271

Concevoir les architectures fonctionnelle et physique des systèmes complexes

La conception de l'architecture fonctionnelle élabore la logique de fonctionnement du système basée sur les services et performances attendus.

L'architecture fonctionnelle et dynamique est constituée d'un ensemble de fonctions liées, de scénarios, de modes opérationnels ; éléments déduits des exigences techniques.

La conception de l'architecture physique élabore des solutions concrètes permettant d'exécuter l'architecture fonctionnelle du système.

L'architecture physique est une structure de constituants (sous-systèmes et/ou composants technologiques) et de liens physiques qui les connectent ; ces éléments respectent les contraintes requises.

Cette fiche vous aidera à :

  • concevoir l'architecture optimale d'un système complexe qui satisfait ses exigences techniques ;
  • connaître les éléments qui composent une architecture fonctionnelle et une architecture physique ;
  • savoir comment ces architectures sont obtenues et quelles sont leurs relations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 mars 2015
  • |
  • Réf : 1243

Du besoin à l’implantation : grands axes de l’ingénierie système

Cette fiche présente la méthode BEH (besoin par une étude heuristique) qui assemble une série d’outils classiques de l’ingénierie système pour atteindre une définition précise et exhaustive, du besoin jusqu’à sa décomposition fonctionnelle, et aboutit à la planification et à l’implantation par composants du projet.

La méthode présentée ici décompose l’analyse en treize étapes :

  • description succincte des quatre aspects du besoin ;
  • analyse ouverte et détaillée par les sept questions (CQQCOQP pour Comment ?, Qui ?, Quoi ? Combien ?, Où ?, Quand ?, Pourquoi ?) dans une recherche de réponse SMART ;
  • intégration en une liste de composants les plus forts ;
  • description détaillée en CQQCOQP des composants ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions principales ou objectifs ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions contraintes ou contraintes ;
  • hiérarchisation des objectifs et contraintes et extraction des objectifs et contraintes représentatives du projet ;
  • rédaction de la note de cadrage du projet ;
  • analyse de risque du projet sur les objectifs principaux ;
  • détail des objectifs par l’approche SMART et rédaction de la spécification technique du besoin (STB) ;
  • décomposition des objectifs et contraintes en tâches élémentaires ;
  • arborescence et rédaction des fiches de l’OTT pour chacune des tâches élémentaires ;
  • décomposition en composants unitaires des objectifs et contraintes et liaisons avec la STB et les modalités de qualification de chaque étape de conception, du composant au système global.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 mars 2015
  • |
  • Réf : 1244

Du besoin à la spécification : cas d’étude

L’objectif majeur de l’ingénieur en conception est d’obtenir une définition exhaustive et objective du besoin client et de construire sur la base de ce besoin une analyse jusqu’à une planification détaillée et une implantation en composant.

La méthode présentée ici décompose l’analyse en treize étapes :

  • description succincte des quatre aspects du besoin ;
  • analyse ouverte et détaillée par les sept questions (Comment, Quoi, Qui, Combien, Où, Quand, Pourquoi, ou CQQCOQP) dans une recherche de réponse SMART ;
  • intégration en une liste de composants les plus forts ;
  • description détaillée en CQQCOQP des composants ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions principales ou objectifs ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions contraintes ou contraintes ;
  • hiérarchisation des objectifs et contraintes et extraction des objectifs et contraintes représentatives du projet ;
  • rédaction de la note de cadrage du projet ;
  • analyse de risque du projet sur les objectifs principaux ;
  • détail des objectifs par l’approche SMART et rédaction de la spécification technique du besoin (STB) ;
  • décomposition des objectifs et contraintes en tâches élémentaires ;
  • arborescence et rédaction des fiches de l’OTT pour chacune des tâches élémentaires par la méthode du FAST ;
  • décomposition en composants unitaires des objectifs et contraintes et liaisons avec la STB et les modalités de qualification de chaque étape de conception, du composant au système global.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !