Internet des objets - Glossaire | Techniques de l'Ingénieur
#

Internet des objets

Internet des objets dans l'actualité

Toute l'actualité


Internet des objets dans les livres blancs


Internet des objets dans les conférences en ligne


Internet des objets dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2020
  • |
  • Réf : E1470

Systèmes et techniques RFID

Prolongement naturel du code à barres ou pierre angulaire de l’Internet des Objets, la RFID ( Identification Radio Fréquence ) crée une révolution industrielle tant le nombre de ses applications est immense. Quelles technologies se cachent derrière ce mot ? Cet article tente de présenter les fondements de la RFID en insistant sur les caractéristiques principales. De la télé-alimentation des étiquettes aux algorithmes d’anticollision, le vocabulaire et les équations de base sont introduits pour permettre de mieux comprendre les limites physiques de ces systèmes. La lecture de cet article doit permettre de choisir les bons paramètres (fréquence, modulation, codage, protocole, taille d’antenne, taille mémoire, etc.) pour répondre aux besoins et contraintes de l’application envisagée.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2021
  • |
  • Réf : H5846

Risques en cybersécurité de l’IoT

Afin de répondre aux besoins de l’industrie et des consommateurs, les objets connectés ne cessent de se multiplier. Néanmoins la cybersécurité demeure encore une préoccupation majeure freinant leur adoption. L’hétérogénéité des technologies utilisées afin d’acquérir et d’échanger les données entre les différents nœuds de l’Internet des Objets ainsi que les limitations matérielles en termes de puissance de calcul ou d’interfaces utilisateur rendent la mise en œuvre d’une sécurité de bout en bout complexe. Cet article fait un état des lieux des risques pesant sur l’Internet des Objets à travers une analyse des menaces distantes et locales et il dresse un panorama de leurs contremesures.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 juin 2021
  • |
  • Réf : R1815

Reconnaissance d’activités à partir des données d’un accéléromètre

La reconnaissance d’activités à partir de données issues de capteurs a de nombreuses applications telles que le suivi postopératoire de patients en médecine ambulatoire ou le suivi des activités physiques quotidiennes de personnes âgées. Il est choisi ici de ne considérer que les données fournies par un accéléromètre. L’accéléromètre est en effet un capteur permettant une récolte aisée de données sans être dépendant de l’environnement de l’utilisateur, ceci de par sa disponibilité sur des smartphones ou dispositifs dédiés. Le but de cet article est de faire une revue des solutions proposées dans la littérature pour la reconnaissance d’activités sur la base de données accélérométriques. 

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 oct. 2016
  • |
  • Réf : 1581

Santé et IdO : des tendances fortes, l’amorce de développements multiples

Avec le développement des objets connectés, l’Internet des objets (IdO) est devenu omniprésent dans le discours sur les techniques de communication. Or, il s’agit aujourd’hui plus d’une perspective que d’une notion clairement définie. En effet, à la différence de l’Internet lui-même, il n’existe pas encore de règles communes à un ensemble de réseaux dont la principale caractéristique est de supporter uniquement des échanges machine to machine (MtoM) à de toutes autres échelles (nombre, couverture) qu’actuellement et avec des modalités nouvelles. De nouvelles solutions apparaissent pour différents « IdO » et ce n’est que progressivement que les réseaux se rapprocheront, comme ce fut le cas avec Internet. Au-delà d’ailleurs, l’Internet des objets se mêlera sans doute à l’Internet que nous connaissons aujourd’hui, mais ceci est une autre histoire.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 oct. 2016
  • |
  • Réf : 1582

Santé et IdO : des contraintes fonctionnelles aux mises en œuvre pratiques

Les contraintes générales des systèmes d’information se posent de manière particulière s’agissant d’objets qui, pour la plupart, ne disposent que de capacités propres limitées (énergie, mémoire, processeur, communication). Il faut cependant prendre garde : les objets vont eux-mêmes évoluer et gagner en capacité de communication et en intelligence embarquée. De plus, les objets doivent être de taille et de prix réduits. En dernière analyse, si tous les types d’objets peuvent participer à un même service, leurs informations pourront utiliser des canaux plus ou moins protégés. Une fourchette connectée ne justifie pas les mêmes efforts qu’un dispositif implanté, même s’ils participent tous deux à un même service final.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 oct. 2016
  • |
  • Réf : 1583

Santé et IdO : Perspectives, organisation de l’IdO en santé

La définition même des données de santé pose problème – ainsi que les distinctions de plus en plus artificielles entre les données de santé et les données dites de « bien-être », souvent définies comme telles pour échapper au contrôle sévère exigé pour la santé.

Les rapides développements techniques des objets connectés et des réseaux interviennent par ailleurs alors que des évolutions profondes du système de santé sont en cours.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !