#

Liaison glissière

Liaison glissière dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Liaison glissière dans les livres blancs


Liaison glissière dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 1991
  • |
  • Réf : B5520

Liaisons par obstacle

Cet article traite des dispositifs pouvant être utilisés pour établir une liaison... transmise. On fera donc une différence entre les liaisons qui travaillent en translation ou en rotation... et l’on distinguera également les liaisons qui peuvent coulisser de celles qui sont fixes. L’article débute... des types de liaisons par obstacle proposés. Il décrit ensuite les moyens mécaniques pouvant être utilisés...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 1991
  • |
  • Réf : B5520FOR

Liaisons par obstacle

L’ensemble des cotes données dans les tableaux suivants sont données en millimètres. ...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2010
  • |
  • Réf : D3178

Association de convertisseurs assurant une liaison énergétique

de liaison entre les convertisseurs. Ensuite, pour la conception de la liaison, certaines règles... fondamentales doivent être respectées, telle que la compatibilité des sources et de la liaison sur l'ensemble... de l'horizon fréquentiel. Suivant la nature et les réversibilités des sources et de la liaison... des liaisons de convertisseurs efficaces. Les deux cas principaux de conversion à liaison intermédiaire...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 sept. 2011
  • |
  • Réf : 0243

Composer son équipe en tenant compte des catégories majeures de personnalités

Vous souhaitez optimiser vos relations et vos activités de management en fonction des acteurs de votre équipe. Nous vous proposons une méthodologie pour identifier les leviers à considérer compte tenu des profils présents, imposés ou souhaités dans votre projet.

À travers cette fiche, nous vous proposons de vous guider dans la constitution d’une équipe projet adaptée aux personnalités présentes dans l’organisation.

Nous distinguons trois catégories de projet :

  • le petit projet, qui demande une implication limitée à 20 personnes par mois pendant moins d’un an, et dont la réussite dépend essentiellement de la qualité du chef de projet ;
  • le moyen projet, qui demande un effort de moins de 80 personnes par mois sur une durée maximale de 2 ans, et dont la réussite dépend surtout de la qualité des intervenants ;
  • et enfin le gros projet, pour lequel la maturité industrielle du couple maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre sera déterminante.

À partir de quelques profils de personnalités types, nous verrons comment mettre en place une stratégie d’action afin d’améliorer vos activités de management.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0541

Études des dangers : banques de données et pondération des valeurs

La quantification des risques industriels nécessite d’évaluer les deux composantes du risque que sont la probabilité et la gravité de phénomènes dangereux tels que les incendies ou les explosions.

De plus en plus, l’évaluation de la probabilité repose sur la mise en œuvre de méthodologies dites probabilistes qui prennent en compte de nombreux paramètres parmi lesquels on peut citer la fréquence des événements redoutés, les probabilités de défaillances des barrières de sécurité et les probabilités d’inflammation.

Ces différents paramètres peuvent être quantifiés en ayant recours à des banques de données. Cette manière de procéder a pour principal intérêt d’être relativement simple à mettre en œuvre. En revanche, une question subsiste : les valeurs rapportées dans les banques de données sont-elles représentatives du cas étudié ?

Dès lors, afin d’adapter les valeurs issues des banques au cas étudié, il est fréquent que l’analyste « pondère » les valeurs pour tenter de retranscrire certaines spécificités du cas étudié. Dans le cadre des analyses de risques quantifiées, le paramètre le plus fréquemment « pondéré » est incontestablement la fréquence de fuite sur canalisation.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 mars 2015
  • |
  • Réf : 1243

Du besoin à l’implantation : grands axes de l’ingénierie système

Cette fiche présente la méthode BEH (besoin par une étude heuristique) qui assemble une série d’outils classiques de l’ingénierie système pour atteindre une définition précise et exhaustive, du besoin jusqu’à sa décomposition fonctionnelle, et aboutit à la planification et à l’implantation par composants du projet.

La méthode présentée ici décompose l’analyse en treize étapes :

  • description succincte des quatre aspects du besoin ;
  • analyse ouverte et détaillée par les sept questions (CQQCOQP pour Comment ?, Qui ?, Quoi ? Combien ?, Où ?, Quand ?, Pourquoi ?) dans une recherche de réponse SMART ;
  • intégration en une liste de composants les plus forts ;
  • description détaillée en CQQCOQP des composants ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions principales ou objectifs ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions contraintes ou contraintes ;
  • hiérarchisation des objectifs et contraintes et extraction des objectifs et contraintes représentatives du projet ;
  • rédaction de la note de cadrage du projet ;
  • analyse de risque du projet sur les objectifs principaux ;
  • détail des objectifs par l’approche SMART et rédaction de la spécification technique du besoin (STB) ;
  • décomposition des objectifs et contraintes en tâches élémentaires ;
  • arborescence et rédaction des fiches de l’OTT pour chacune des tâches élémentaires ;
  • décomposition en composants unitaires des objectifs et contraintes et liaisons avec la STB et les modalités de qualification de chaque étape de conception, du composant au système global.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !