#

Norme

Norme dans l'actualité

Toute l'actualité


Norme dans les livres blancs


Norme dans les conférences en ligne


Norme dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2021
  • |
  • Réf : TBA1024

Principes du béton armé

Le béton armé consiste à incorporer des armatures en acier dans le béton lors de sa mise en œuvre. Cette technique date du XIX e siècle et n’a cessé d’évoluer et de se généraliser. L’association de deux matériaux complémentaires et solidaires permet la réalisation d’ouvrages capables d’accepter des charges bien plus importantes que du béton ordinaire. Grâce au phénomène d’adhérence acier-béton, qui doit être le plus intime possible pour un transfert d’efforts optimal, ce type de béton résiste également à des efforts de traction, de flexion et de compression plus variés. L’état de surface, la propreté, le diamètre et la longueur des armatures sont des paramètres qui influent fortement ces caractéristiques mécaniques. Sont présentés les textes régissant les règles et les normes de conception et de dimensionnement des ouvrages conçues en béton armé.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2021
  • |
  • Réf : TE5690

Médias immersifs : vidéo 360° & audio 3D

Cet article est le premier d’une série de trois, concernant les systèmes audiovisuels immersifs. Il en définit d’abord les composantes : le contenu omnidirectionnel (vidéo à 360° et audio 3D), le continuum du réel au virtuel et ses divers degrés avec les facteurs d’immersion et d’interactivité, les interfaces utilisateurs (visiocasque, binaural…). Dans une deuxième partie il détaille les fonctions et les techniques : l’acquisition, le traitement, le codage et formatage, la distribution et l’utilisation. La dernière partie précise les normes de codage et de formatage pour la distribution, en particulier celles de l’ensemble MPEG-I Immersive Media (OMAF…).

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2021
  • |
  • Réf : TRP4054

Carburants aéronautiques

Les kérosènes Jet A-1 et Jet A sont les carburants les plus utilisés à travers le monde et alimentent l’ensemble de la flotte aérienne civile et militaire. Leur utilisation en toute sécurité est garantie par deux normes internationales. Jusqu’à très récemment, les carburéacteurs étaient uniquement produits à partir de ressources fossiles. L’émergence de carburants alternatifs pour des raisons environnementales et/ou d’indépendance énergétique contraint à la mise en place d’un processus de certification dédié. Ce document décrit la composition chimique des carburéacteurs ainsi que les principales normes associées, ceci pour les kérosènes civils et militaires. Ensuite, le processus de certification et les principales filières autorisées d’emploi seront présentées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2021
  • |
  • Réf : 0413

Analyser les effets des défaillances des équipements de mesure

Cette fiche propose une approche structurée pour réagir de façon pragmatique à une « non-conformité » déclarée suite à la vérification d’un instrument de mesure.

Toute décision doit être justifiée. Cette fiche propose d’avancer sur la gestion des non-conformités suivant un schéma qui permet de définir :

  • la réalité des non-conformités : ont-elles eu un impact potentiel en interne, chez les clients ou au niveau des autres parties intéressées ?
  • comment réagir, le cas échéant, en termes d’actions correctives ;
  • comment prévenir les non-conformités dans le cadre de la gestion d’un parc d’instruments de mesure.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2021
  • |
  • Réf : 1423

Les périodicités d’étalonnage

Dans le monde industriel, les mesures servent à prendre des décisions d’ordres divers : acceptation de lots de pièces fournisseurs, réglage d’un procédé de production, libération de lots de pièces clients, plan d’expérience, surveillance de l’environnement, essais de prototypes et d’éprouvettes… Les mesures n’étant pas exactes, chaque décision induit un risque qu’il convient de connaître, d’accepter (via un accord client/fournisseur, qu’il soit explicite ou implicite) et de garantir au cours du temps.

C’est pour ces raisons que les référentiels qualité, ISO 9001 en tête, imposent tous, d’une façon ou d’une autre, que chaque instrument qui intervient dans une décision soit étalonné et/ou vérifié à intervalles spécifiés, ou avant l’utilisation, par rapport à des étalons de mesure pouvant être reliés à des étalons de mesure internationaux ou nationaux (source : § 7.1.5.2 de l’ISO 9001).

L’objet de cette fiche est de guider l’utilisateur dans son choix de cette périodicité.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2021
  • |
  • Réf : 1437

Évaluation des incertitudes de mesure par la méthode dite de « simulation numérique »

Les résultats de mesure ne sont pas parfaits. Chaque mesure est entachée d’une erreur qu’il convient de savoir estimer. En effet, de nombreuses décisions sont directement fondées sur des résultats de mesure. Il est donc important de pouvoir maîtriser le doute que l’on a sur la valeur du mesurande caractérisé. L’incertitude que l’on associe alors à un résultat de mesure permet de fournir une indication quantitative sur la qualité de ce résultat. Cette information est essentielle pour estimer la fiabilité d’un résultat de mesure.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !