#

Parties intéressées

Parties intéressées dans l'actualité

Toute l'actualité


Parties intéressées dans les conférences en ligne


Parties intéressées dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2005
  • |
  • Réf : BE8747

Production de chaleur à partir du bois

. La production de chaleur à partir du bois est un phénomène connu par tous, ne serait-ce que pour un barbecue... en deux fascicules [BE 8 747] et Production de chaleur à partir du bois- Installations industrielles , propose... . La majeure partie du bois consommé en bois de feu se trouve sous forme de bûches (environ 85... de remarquer que la majeure partie du bois de feu ne transite pas par des exploitants : sur les 22 Mm 3...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2011
  • |
  • Réf : BE8750

Production de chaleur à partir de bois

approche que la partie organique du bois sec contient 50 % de carbone, 44 % d'oxygène et 6 % d... est chauffé, puis à partir de 300  o C, il dégage des gaz (c'est la phase dite de pyrolyse) qui, au contact... la combustion complète et une partie ressort dans les fumées. Combustion de bois humide L'ensemble... des équations précédentes sont valides pour la combustion de la partie organique du bois, sans considérer...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2011
  • |
  • Réf : BE8751

Production de chaleur à partir de bois

dans la pollution nationale à partir d'inventaires. Ces données sont mises en perspective avec d'une part... de la biomasse. et d'autre part les résultats d'une étude prospective 2020-2050 de l'ADEME  ADEME - Évaluation... . Séries sectorielles et analyses étendues, SECTEN. . Le bois énergie contribue pour une très faible part... de NO x des chaufferies biomasse représentent une part non négligeable (30 %) des émissions totales...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 09 juin 2016
  • |
  • Réf : 0406

Les principes du management de la qualité, le fondement de la démarche qualité

La qualité n’est pas seulement une affaire de bon sens (quoique…), d’outils et de techniques, c’est un état d’esprit qui implique tous les acteurs de l’entreprise. Le management de la qualité s’appuie sur des principes, des règles fondatrices qui sont un cadre de référence permettant à l’entreprise d’améliorer ses performances en se focalisant sur la satisfaction de ses clients et ses parties intéressées.

Les principes de management de la qualité sont d’abord apparus dans la norme ISO 9004 version 2000, puis ont été repris dans l’ISO 9000 version 2005. Dans la nouvelle version 2015 de l’ISO 9000, ces principes existent toujours, mais seulement 7 sur les 8 initiaux ont été conservés.

Cette fiche vous présente chacun de ces principes : son contenu, pourquoi ce principe est important pour votre organisation, les bénéfices qui y sont associés et des exemples d’action à mener pour son application dans votre système.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 janv. 2017
  • |
  • Réf : 0478

Diagnostiquer et améliorer la performance globale

Le terme « développement durable » est apparu pour la première fois dans le rapport Brundtland, publié en 1987 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement des Nations unies. Limitée au départ à la sphère politique, cette idée s’est depuis lors largement répandue dans la sphère économique. Partie des grandes multinationales au milieu des années 1990, elle émerge désormais dans tous les secteurs et dans toutes les structures, quelle que soit leur taille. Cette contribution des entreprises aux enjeux du développement durable est appelée Responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

La mise en place d’une démarche RSE nécessite de sortir de la vision classique – l’entreprise est au service de ses clients et est responsable de sa performance financière envers ses seuls actionnaires – pour en adopter une nouvelle : l’entreprise fait partie de la société, elle doit satisfaire de manière équilibrée l’ensemble de ses parties intéressées envers lesquelles elle porte une responsabilité élargie.

La RSE consiste donc à prendre en compte les trois dimensions du développement durable : économique, environnementale et sociale, dans un objectif de performance globale.

Mais, au-delà des concepts, quelles sont les motivations d’une entreprise pour mettre en œuvre une démarche de responsabilité sociétale ? Comment mesurer votre performance actuelle en termes de RSE et quels outils et méthodes peuvent vous aider à l’améliorer ?

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0805

Formaliser le réseau des parties prenantes avec une carte heuristique

L’adoption du management de projet au-delà des domaines classiques du pétrole, de la construction (bâtiment, nucléaire, etc.), de la défense ou de l’aéronautique, a fait que chacun devient chef de projet avec l’obligation d’équilibrer des exigences concurrentes ou contradictoires, de convaincre un réseau d’acteurs et de décideurs changeants, de mobiliser vers le changement positif espéré (cf« Utiliser des cartes heuristiques en management de projet »).

Par ailleurs, le « management des parties prenantes » est mis en exergue par la récente norme ISO 21500:2012. Le Project Management Institute a aussitôt emboîté le pas (cf. 5e édition du PMBoK®). Bien que nous préférions le terme « d’acteurs » qui prend davantage en compte la capacité décisionnaire de l’individu ou du groupe (cf. glossaire), nous adopterons ici le même vocable.

La carte heuristique rend accessible au plus grand nombre les fonctionnalités d’outils historiquement assez onéreux qui permettent d’identifier les parties prenantes et d’en gérer l’implication.

Cette fiche pratique donne des repères pour construire le réseau des acteurs d’un projet, en particulier lors de son montage, avec la carte heuristique. En partant d’un exemple, elle montre toute l’importance de l’identification des liens et des corrélations entre acteurs pour la maîtrise de la communication et le « marketing » du projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !