Polymerisation - Glossaire | Techniques de l'Ingénieur
#

Polymerisation

Polymerisation dans l'actualité

Toute l'actualité


Polymerisation dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2020
  • |
  • Réf : AF6046

Réacteurs homogènes de polymérisation radicalaire

Les réacteurs de polymérisation radicalaire en milieu homogène sont ici abordés. Après avoir défini les caractéristiques structurales des macromolécules et les modèles de réacteurs, le schéma cinétique d’une polymérisation radicalaire est détaillé. Les liens entre le réacteur de polymérisation et le polymère produit (quantité et qualité) sont établis par la méthode des moments associée aux bilans de matière (réactifs et macromolécules) et au bilan enthalpique. Les nombres sans dimension décrivant le fonctionnement du réacteur sont déterminés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2020
  • |
  • Réf : BM7970

Impression 3D : niches applicatives porteuses

La fabrication additive occupe en 2020 des marchés stabilisés comme ceux liés à la réalisation de pièces prototypes, de pièces mécaniques, d’éléments artistiques et de mode, etc. Ces marchés se développent de manière continue exploitant des innovations incrémentales. Indépendamment de cet aspect, de nombreux verrous scientifiques et technologiques sautent les uns après les autres pour que la technologie 3D occupe de nouvelles niches comme le bio-printing et le 4D printing (association du temps aux trois paramètres d’espace). Cet article rassemble des éléments de prospective reliés à ces nouveaux horizons qu’il s’agisse d’échelles aussi bien nanométriques que d’échelles de tailles plus « humaines », sans oublier l’importance qu’a pris la fabrication additive dans la pandémie de la Covid-19…

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 sept. 2021
  • |
  • Réf : RE289

Impression 3D « volumique » : du décimètre au µm ?

Eviter la mise en place de couches en fabrication additive (stéréolithographie) ou oublier l’introduction de supports de réalisation d’un objet 3D complexe non déformé, c’est ce que fait l’impression 3D « volumique » par apport précis dans le volume de l’énergie « utile » à la transformation souhaitée. Il s’agit d’exploiter des processus non-linéaires, simultanés ou séquentiels, qui, pour la plupart, font intervenir la lumière. Les avantages précités doivent donc être mis en regard avec le besoin de transparence des milieux réactifs classiques en 3D, empêchant par exemple la réalisation d’objets en métal. Cet article présente l’état de l’art, les tendances actuelles avec des limites, et tout le potentiel de cette technologie en devenir (en particulier en termes de résolution spatiale).


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !