#

TIC

TIC dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


TIC dans les livres blancs


TIC dans les conférences en ligne


TIC dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 janv. 2021
  • |
  • Réf : IN131

Nouveaux records de factorisation et de calcul de logarithme discret

Cet article décrit deux nouveaux records établis fin 2019 : un record de factorisation d’entier avec la factorisation du nombre RSA-240, et un record de calcul de logarithme discret de même taille. Ces deux records correspondent à des nombres de 795 bits, soit 240 chiffres décimaux, et ont été établis avec le même logiciel libre (CADO-NFS), sur le même type de processeurs. Ces records servent de référence pour les recommandations en termes de taille de clé pour les protocoles cryptographiques.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2020
  • |
  • Réf : R460

Réseaux de capteurs à fibres optiques

L’avènement des fibres optiques de très grande qualité, en particulier monomodes, pour le secteur des télécommunications, a progressivement permis le développement de nombreux concepts de Réseaux de Capteurs à Fibres Optiques de type réparti (continument sensible) et distribué (multi-ponctuel), grâce à une R&D mondiale foisonnante depuis quatre décennies. Progressivement, les concepts et les réalisations les plus matures technologiquement ont été commercialisés. Il s’agit successivement des systèmes de mesure optoélectroniques et des capteurs tirant profits des trois phénomènes de diffusion de la lumière, Rayleigh, Raman et Brillouin, prenant naissance dans les fibres de silice ainsi que des réseaux de Bragg transducteurs photo-inscrits par laser dans leur cœur. Leurs performances et spécificités de ces instrumentations, les rendent le plus souvent sans égal avec d’autres technologies de mesure.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2020
  • |
  • Réf : R461

Réseaux de capteurs à fibres optiques

Les multiples applications des Réseaux de Capteurs à Fibres Optiques RCFO, tant de type réparti (rétrodiffusions Raman, Brillouin et Rayleigh) que distribué (réseaux de Bragg) concernent principalement la surveillance des structures et des matériaux (terrains, béton, composites organiques,…). Depuis plus de deux décennies, plusieurs secteurs industriels s’en sont particulièrement emparés, à savoir le génie civil pour la surveillance des ouvrages, le secteur pétrolier pour celle des conduites et des réservoirs, ainsi que l’aéronautique et le secteur de la sécurité des biens et des personnes. Au-delà, d’autres applications commencent à voir le jour dans les énergies nouvelles, l’amélioration de l’habitat, ainsi que pour les structures intelligentes.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 juil. 2014
  • |
  • Réf : 0542

Évaluation du niveau de SIL requis des Fonctions Instrumentées de Sécurité (SIF) – Allocation du niveau de SIL

Une SIF a pour objectif de réduire un risque. Pour définir le niveau de SIL à allouer (SIL requis) à une SIF, il est nécessaire de mener une démarche rigoureuse.

Pour déterminer le SIL requis d’une SIF, la norme IEC 61511 introduit trois méthodes qui sont de ce fait les plus répandues dans le secteur des industries de procédés :

  • graphe de risque ;
  • matrice de criticité ;
  • LOPA.

Dans la pratique, ces trois méthodes ont des étapes communes, qui peuvent, suivant la méthode, être explicites ou implicites :

  • estimation de la criticité du risque « initial » (c’est-à-dire sans prendre en compte la SIF dont on cherche à déterminer le SIL requis) ;
  • confrontation de la criticité du risque à des critères d’acceptabilité, qui permettent de déterminer le facteur de réduction du risque (FRR) que la SIF doit introduire pour rendre le risque acceptable ;
  • estimation du niveau de SIL requis à partir du FRR.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0795

MS Project 2007 et 2010 : présentation

Les versions 2007 et 2010 de MS Project sont destinées aux chefs de projet travaillant à leur poste de travail dans un environnement collaboratif.

Pour tirer le meilleur parti des versions 2007 et 2010 de MS Project, nous vous proposons six fiches complémentaires sur les thèmes suivants :

La première fiche présente les fonctions clés à paramétrer et à renseigner (et à faire renseigner) tout au long du projet pour assurer la cohérence des activités de gestion des projets. Elle vous permet notamment de créer vos affichages principaux.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 14 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1082

Les outils de visualisation (carto, mapping, etc.)

Les outils de visualisation ont acquis depuis trois ans une grande popularité auprès des geeks et des journalistes et, plus récemment, auprès des entreprises, innovantes tout d’abord, qui ont vu dans ces outils de nouvelles opportunités de développement économique, pour se diffuser ensuite peu à peu dans les autres secteurs.

Google, pour ne citer que cette entreprise, participe à cet engouement et offre une palette d’outils très intuitifs laissant à penser que le caractère intuitif suffit, ce qui est une erreur. Cette apparente simplicité cache une incroyable complexité des process. La multiplicité des outils et les choix technologiques brouillent encore plus les cartes.

L’envie est légitime de réaliser de beaux graphiques, supports de communications percutants ou de tableaux de bord sur des supports mobiles, dans des délais toujours plus courts et auprès de destinataires toujours plus nombreux, exigeants et divers. Mais ces exigences de performances, de simplicité et d’universalité placent le producteur de données dans une position toujours plus délicate et le confronte à des choix de plus en plus difficiles. C’est pourquoi, il est important de :

  • définir quelle cartographie il faudra choisir selon son usage ;
  • savoir quelles données doivent être cartographiées ;
  • connaître leurs destinataires ;
  • contrôler leur qualité.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !