#

Usure des rails

Usure des rails dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Usure des rails dans les livres blancs


Usure des rails dans les conférences en ligne


Usure des rails dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2013
  • |
  • Réf : TRI1450

Débris d'usure

débris d'usure... Quel que soit le type de contact entre deux pièces mécaniques, le frottement et l'usure... 'expliciter les mécanismes d'usure intervenus. Ici sont répertoriés les notions de troisième corps, de circuit tribologique... ainsi que les différents paramètres et méthodes permettant de caractériser la morphologie des particules d'usure...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2015
  • |
  • Réf : TRI500

Théorie de l’usure

Mesure, caractérisation des contacts et vitesse d’usure... vitesse d'usure... mesure de l'usure... des contacts frottants. Il précise les enjeux associés à la maîtrise de l'usure, définit l'usure, décrit...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2018
  • |
  • Réf : TRP3064

Longs rails soudés

Efforts longitudinaux et interaction rail – structure... rails... interaction rail-structure... Depuis les années 1960, l’usage des longs rails soudés dans les lignes à grandes vitesse...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 déc. 2011
  • |
  • Réf : 0586

Appliquer la maîtrise statistique des procédés (MSP)

Vous mettez en œuvre un procédé de fabrication pour élaborer un produit dont les caractéristiques mesurées varient de manière aléatoire en fonction des variations aléatoires des paramètres du procédé. La maîtrise statistique des procédés, MSP, autorise une détection précoce des déviations du procédé avant qu’elles n’aient pu affecter la qualité du produit.

Les bénéfices de la méthode MSP sont :

  • d’aider à différencier les variations « normales » aléatoires du procédé de celles dues à une cause assignable (un déréglage d’un des paramètres opératoires). Cela permet ainsi de n’appliquer une correction que quand cela est nécessaire, et ainsi contribue à stabiliser le procédé et à réduire la variabilité du produit ;
  • de permettre une correction des paramètres opératoires avant que la qualité du produit ne soit affectée et ainsi de réduire les coûts de non-qualité ;
  • de permettre aux opérateurs de mieux « visualiser » la qualité du produit et de savoir quand agir. La responsabilité et l’autonomie des opérateurs peuvent ainsi être améliorées tout en stabilisant mieux la qualité du produit.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0814

Cerner la problématique d’un projet

La réussite d’un projet dépend, avant tout autre chose, de votre faculté à bien en cerner les contours, les enjeux et les objectifs. De là, vous pouvez envisager les résultats attendus (qualité), le coût et les délais.

Cette fiche a pour objectif de vous accompagner dans la démarche préalable à la mise en route de votre projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 août 2020
  • |
  • Réf : 1687

L’élaboration du planning projet

Lors de son offre, le constructeur a préparé un planning préliminaire (parfois déjà assez détaillé). L’objectif principal était de définir la manière dont les contraintes, le cas échéant, étaient prises en compte de manière à jalonner tous les livrables du projet dans le temps avec les moyens pour y arriver.

Lorsque le contrat est signé et que le projet rentre en phase d’exécution, le planning doit être affiné et optimisé, en tenant compte des ressources disponibles, du schéma industriel final et des contrats avec les principaux fournisseurs d’équipement.

Les contrats comportent des pénalités de retard et peuvent inclure aussi des dispositions de bonus en ce qui concerne le respect du planning (bien que ces dispositions soient généralement assez difficiles à appliquer, en raison de la responsabilité partagée entre le constructeur et le client, en particulier dans les projets complexes).

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !