Le Cloud Computing transforme l’usage d’Internet
25 juin 2013

Le Cloud Computing transforme l’usage d’Internet

Le cloud computing est un ensemble de réseaux connectés par Internet localisés dans des datacenters (centres de données) partout dans le monde. Vous ne savez pas toujours où ils sont, qui ils sont, mais vous les utilisez quotidiennement !

On entend beaucoup parler de Cloud computing, mais à vrai dire, on ne sait pas trop de quoi il s’agit. Alors aujourd’hui, on s’y intéresse pour bien comprendre ce que cela représente ! Simplement, le Cloud Computing permet d’héberger des ressources, des logiciels et des données sur des serveurs distants, accessibles par Internet, plutôt que de les sauvegarder sur son poste de travail ou son ordinateur personnel. 

Quel est l’intérêt? Tout d’abord, l’entreprise n’a plus à posséder tous ces coûteux outils : on est en plein cœur du développement de l’économie de services. Mais l’avantage principal est que l’utilisateur peut accéder à l’ensemble de ces outils via un navigateur Web à partir de n’importe quel endroit dans le monde et à partir de n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone.

Fini le temps où vous aviez oublié votre fichier Excel au bureau et que vous ne pouviez pas travailler dessus durant le week-end ! Votre chef pourra même y accéder en voyage d’affaires, en vacances et apporter ses modifications !

3 grands types de services

Le National Institute of Standards and Technology distingue 3 grandes catégories de services liées au Cloud Computing : l’« Infrastructure as a Service » (IaaS), la « Platform as a Service » (PaaS) et le  « Software as a Service »(SaaS). Grâce à ces trois services, tout un chacun peut créer une entreprise sur Internet !

L’IaaS permet à un client de louer des machines virtuelles et des infrastructures de traitement de données. Elle n’a donc pas besoin de locaux pour les stocker, pas besoin d’acheter de coûteux équipements et pas besoin de se soucier de la maintenance. 

De son côté, le PaaS offre au client la possibilité d’ajouter ses applications et ses outils sur les infrastructures et le système d’exploitation gérés par le fournisseur. C’est le cas, par exemple, de Wordpress qui vous fournit un système d’exploitation, mais qui vous permet de gérer vous-même les applications que vous souhaitez ajouter.

Le PaaS offre aussi aux créateurs d’applications et de services web un environnement de développement en ligne sans avoir à acheter des licences de logiciels ou des bases de données.

Enfin, le SaaS permet à un utilisateur de profiter d’une application ou d’un logiciel informatique en ligne sans l’installer sur son propre ordinateur. Il peut s’agir de logiciels de traitement de texte, d’applications d’échange de photos ou de vidéos, de réseaux sociaux, etc. On pourra citer, par exemple, Google Apps, Gmail,  Office Web Apps et Dropbox.

Il y a tout de même un hic à ce système. Dès lors que vous avez accès à Internet, vous avez accès à l’ensemble de vos données. En revanche, lorsque que vous vous trouvez dans un endroit sans connexion, vous n’avez accès à aucune de vos données !

De plus, l’identification par mot-de-passe est sécurisé à condition que votre mot-de-passe soit sécurisé et unique ! Enfin, le Cloud n’est pas toujours très transparent : vous ne savez pas où sont stockées vos données et qui les possède.

Vérifiez donc l’identité et la respectabilité de l’entreprise avant de vous engager !

Vous partagez vos photos sur dropbox, picasa ou facebook ? Vous postez vos vidéos sur youtube ou dailymotion ? Bingo, vous faites vivre le Cloud Computing ! Avec une importante croissance ces dernières années, beaucoup d’entreprises misent aujourd’hui sur lui pour assurer leur développement.

Le Cloud est partout, même là où on ne l’y attend pas forcément. Ainsi, demain, les joueurs de jeux-vidéos pourraient ne plus avoir besoin de changer leur console de jeux ou leur carte graphique tous les 6 mois.

Grâce à un service de Cloud Computing performant, un simple notebook devrait leur suffire pour jouer, le serveur s’occupant des traitements. Les jeux à la demande reposent déjà sur ce principe !

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Découvrez notre base documentaire

Management des systèmes d'information 


 

Découvrez notre offre de formation informatique





VOS COMMENTAIRES

Pour publier un commentaire, vous devez être identifié.

Aucun commentaire pour cet article.