Matthieu Combe

Journaliste Scientifique - fondateur de Natura Sciences

  • La Fondation Tara Océan lance Tara polar station, une nouvelle exploration scientifique au cœur de l’Arctique. Dès 2025 et pendant 20 ans, un navire scientifique y étudiera l’impact du changement climatique sur la biodiversité et les capacités d’adaptation des espèces endémiques.

  • L’Unesco lance un programme mondial de préparation aux tsunamis dans le cadre de sa commission océanographique intergouvernementale. Et la Méditerranée est concernée !

  • L’UNICEF dévoile un nouveau rapport qui fait le lien entre la surconsommation de 39 pays de l’OCDE et de l’UE avec la qualité de vie des enfants dans le monde. Ce rapport souligne de nombreuses inégalités.

  • Une forte vague de chaleur atteint progressivement la France, alerte Météo-France. Les températures pourraient localement dépasser les 40°C. Le pic d'intensité de cet épisode est attendu entre jeudi et samedi.

  • Un nouveau décret encadre l’utilisation de plusieurs allégations de neutralité carbone dans la publicité pour les produits et les services. Fanny Fleuriot, animatrice comptabilité carbone à l’Ademe, explique cette avancée pour une communication plus responsable.

  • Les crises internationales, multiples et simultanées, ont eu raison des progrès en matière d’objectifs de développement durable (ODD). Depuis deux ans, le monde ne fait presque plus aucun progrès vers leur atteinte d’ici 2030, selon le nouveau rapport du Réseau de Solution pour le Développement Durable.

  • L’ADEME a récemment élaboré 4 scénarios pour la France afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Le nouveau quinquennat qui s’ouvre sera l’heure de faire des choix de société importants.

  • Lors du 19e forum international de la Météo et du climat, il était question de neutralité carbone. En particulier, une table ronde a exploré les freins et leviers à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture française. La clarification des politiques publiques apparaît être un point clé.

  • L’expertise scientifique collective menée par l'Inrae et l'Ifremer souligne le rôle spécifique des produits phytopharmaceutiques dans le déclin de la biodiversité et leur impact sur les services écosystémiques. Le biocontrôle y apparaît comme l’un des leviers prometteurs pour atténuer ces impacts.

  • Alors que le GIEC pointe du doigt la désinformation sur le climat en Amérique du Nord comme risque majeur pour l’action climatique, un sondage montre que les Français n’échappent pas au climatoscepticisme. Ils seraient plus d’un sur cinq à ne pas croire à la réalité du réchauffement climatique.

  • La banquise antarctique a atteint son plus bas niveau depuis 44 ans en février, à la fin de l'été austral, selon une nouvelle étude.

  • L'éolien et le solaire ont pour la première fois généré 10 % de l'électricité mondiale en 2021, selon un nouveau rapport du think tank Ember, publié le 30 mars 2022. En même temps, le recours au charbon a atteint une croissance record de + 9%, inégalée depuis 1985.

  • L’ONF cherche de nouveaux financements pour adapter les forêts françaises au changement climatique. Elle mise notamment sur le label bas-carbone pour financer de nouveaux projets complémentaires. Entretien.

  • Étouffé médiatiquement par la pandémie et désormais éclipsé par la guerre en Ukraine, le rapport du GIEC passe presque inaperçu. Depuis sa publication, le rapport ne représente que 0,3% de la pression médiatique.

  • Pour la première fois, une étude néerlandaise détecte et quantifie des microplastiques dans du sang humain. Cette découverte laisse présager la pénétration de telles particules dans les organes.

  • Gonéri Le Cozannet, chercheur au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) sur les impacts du changement climatique, notamment des risques côtiers, est co-auteur du deuxième volet du rapport du GIEC. Il explique pourquoi il est important de planifier rapidement l’adaptation des zones côtières européennes.

  • Une nouvelle étude dévoile l’atlas d’écoulement de l’ensemble des glaciers de montagne. Connaître leur vitesse d’écoulement permet de mieux comprendre les stocks de glace qu’ils renferment et suivre leur évolution face au changement climatique.

  • Des chercheurs suisses affirment que près de deux millions de tonnes de microplastiques issus des peintures finissent dans les océans chaque année. C’est davantage que la pollution liée aux fibres textiles et aux poussières de pneus réunies.

  • Le GIEC publie le deuxième volet de son sixième rapport d’évaluation. Les experts climat de l’ONU alertent : avec un réchauffement climatique de +1,5°C, le monde affrontera déjà de multiples aléas climatiques inévitables au cours des deux prochaines décennies. À +3°C, ces aléas atteindraient une intensité « intolérable ».

  • L’entreprise Greenly dévoile son Baromètre 2022 du bilan carbone. Sur 272 réponses d’entreprises de toutes tailles, il ressort que seulement deux entreprises sur dix ont déjà réalisé un bilan carbone.

  • L’Ademe lance le label VertVolt pour récompenser des offres d’électricité verte réellement engagées. Brice Arnaud, économiste à l’Ademe, nous explique comment ce label veut mettre davantage de transparence dans ce segment du marché électrique.

  • Une étude suisse dénonce le faible intérêt des véhicules hybrides rechargeables pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre sur les routes montagneuses. Elle propose d’interdire rapidement la technologie du marché suisse.

  • L’Organisation météorologique mondiale confirme que 2021 compte parmi les sept années les plus chaudes jamais observées, malgré un réchauffement légèrement moins prononcé en 2021 sous l’effet du courant froid de La Niña.

  • Pour faire face à la hausse du prix de l’énergie, le gouvernement met en place dès le 1er février un bouclier tarifaire. Il gèle le prix du gaz pour l’hiver au tarif d’octobre 2021 et plafonne la hausse des tarifs réglementés d’électricité à +4 %, contre une hausse prévue de 44,5%.

  • Selon les données de l’Administration nationale de l’énergie (NEA), la Chine a installé 47,6 gigawatts d’éolien en 2021, dont 16,9 GW d’éolien offshore. C’est presque trois fois plus que ce que le monde avait installé l’année précédente.

  • Santé publique France estime que l’imprégnation de la population à 5 familles de pesticides ainsi qu’aux PCB, dioxines et furanes, est en baisse, mais certaines substances pourtant interdites aujourd’hui conduisent encore à des expositions non négligeables.

  • Les industries franco-européennes du spatial lancent SpacEarth Initiative. Cette initiative souhaite mettre en lumière les services concrets apportés par les technologies spatiales auprès des décideurs et des citoyens.

  • L’UE lance une concertation citoyenne pour orienter la recherche européenne en environnement et développement durable. Les Français peuvent soumettre leurs idées sur la plateforme participative www.jesuiseucolo.org.

  • Le projet Bio-TCat vient de donner naissance à la première production de bouteilles PET 100% biosourcées. Le consortium ouvre la voie à la commercialisation prochaine de ces bouteilles à large échelle.

  • Alors que les prix de l'énergie battent des records en France, certaines aides à la rénovation vont baisser en 2022, notamment pour les plus modestes. Face à des objectifs peu ambitieux concernant le mécanisme des certificats d’énergies à partir de 2022, l’accompagnateur Hello Watt appelle à des mesures renforcées.

  • Selon un rapport publié le 16 décembre par le Haut Conseil pour le Climat (HCC), la France doit rehausser et renforcer la mise en oeuvre de ses objectifs climatiques pour 2030. Pour l’organisme, l’Hexagone doit également « reprendre l'initiative à l'international ».

  • Article du magazine d'actualité
    Des microplastiques dans l’air du Pic du Midi

    Des chercheurs ont montré la présence de microplastiques dans des zones reculées de l’Arctique, de l’Antarctique et jusqu’au haut du mont Everest. Une nouvelle étude montre leur transport intercontinental et leur présence dans l’atmosphère du Pic du Midi.

  • L’Agence ORE, Enedis, RTE et le syndicat des énergies renouvelables publient le 28e panorama de l’électricité renouvelable. Il dresse le bilan des capacités électriques françaises au 30 septembre 2021. Et un nouveau record est en perspective.

  • La start-up singapourienne DiviGas annonce une levée de fonds de 3,6 millions de dollars pour construire la première usine de fabrication d’une membrane polymère de séparation d'hydrogène de nouvelle génération. Techniques de l’Ingénieur s’est entretenu avec son cofondateur André Lorenceau.

  • Passer au tout électrique dans le secteur automobile pourrait détruire jusqu'à 501 000 emplois d'ici à 2040 dans l'Union européenne parmi les équipementiers. C’est l’alerte lancée par une étude publiée ce lundi par l'Association européenne des fournisseurs automobiles (CLEPA).

  • Le développement des énergies renouvelables atteint un rythme record. Mais un déploiement encore plus rapide est nécessaire dans tous les secteurs clés pour atteindre la neutralité carbone, prévient l’agence internationale de l’énergie.

  • L’association des petites villes de France publie sa première étude sur la perception du tri des déchets et de la mise en place des biodéchets par les petites villes. Au 31 décembre 2023, elles devront avoir mis en place une solution de tri des biodéchets à la source.

  • La Commission européenne propose ses nouvelles règles pour lutter contre la déforestation importée via des produits de consommation agricoles. Les ONG saluent des avancées, mais invitent le Conseil et le Parlement à combler des lacunes importantes.

  • Après treize jours de négociation, la COP26 a donné naissance au Pacte de Glasgow. Un compromis avec quelques avancées mais qui met à mal l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C.

  • L’ONU a sorti sa calculette pour prendre en compte les nouveaux engagements pris par les États depuis septembre et durant la COP26. Malgré les annonces en grande pompe, les résultats restent quasiment inchangés.

  • Dans le cadre de la COP26, plus d’une centaine de pays se sont engagés à réduire leurs émissions de méthane de 30% d'ici 2030. Alors que plusieurs pays sont montés à la tribune pour annoncer leurs engagements, des ONG pointent du doigt certains secteurs oubliés.

  • Depuis le sommet du G20 à Rome et le début de la COP26 à Glasgow, les coalitions pour la transition énergétique s’enchaînent. Charbon, pétrole et gaz devraient de plus en plus reculer au profit des énergies renouvelables... Explications.

  • Article du magazine d'actualité
    COP26 : entre désillusion, craintes et espoir

    La COP26 se déroule du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow, en Écosse. Les États signataires et l’Union européenne devront y finaliser les règles d’application de l’Accord de Paris, rehausser l’ambition de réduction des émissions de gaz à effet de serre et trouver de nouveaux financements pour atteindre la promesse d’aide de 100 milliards de dollars.

  • Une nouvelle étude menée par l’économiste Lucas Chancel, co-directeur du World Inequality Lab (WIL) à l'École d'économie de Paris pointe du doigt le rôle des riches dans le changement climatique. L’étude propose la mise en place de mesures d’imposition ciblées contre les plus gros pollueurs.

  • Dans un article publié aujourd'hui dans la revue Global Environmental Change, trois historiens montrent que les dirigeants et salariés de Total et Elf connaissaient la possibilité d'un dérèglement climatique sans précédent dû à la production de combustibles fossiles dès 1971.

  • La Banque Postale vient de fournir de nouveaux engagements de décarbonation. En plus du charbon, elle arrêtera ses investissements dans le gaz et le pétrole d’ici 2030. Sa trajectoire de décarbonation a été validée par l’organisme indépendant de référence « Science Based Targets initiative ».

  • Au bout de trois ans de procédure juridique, le tribunal administratif de Paris a donné raison aux quatre ONG réunies sous la bannière de l’Affaire du siècle. L’État devra réparer son « préjudice écologique » d’ici fin 2022.

  • Le Royaume-Uni compte décarboner son système électrique d'ici à 2035 grâce aux énergies renouvelables et au nucléaire, et sortir du charbon d’ici 2024. Mais la flambée du prix du gaz menace ces ambitions.

  • Avec le changement climatique, la pollution atmosphérique constitue l’une des principales menaces environnementales pour la santé, estime l’Organisation mondiale de la santé. Suite à l’accumulation de nouvelles données portant sur l’impact sanitaire de la pollution de l’air extérieur, l’organisation met à jour ses lignes directrices mondiales qui dataient de 2005.

  • Les entreprises industrielles prennent de plus en plus en compte les enjeux RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Il reste notamment de nombreux défis à relever concernant les enjeux sociaux. Sandrine Grumberg, fondatrice de Viasourcing, nous explique l’évolution du secteur.

  • Une nouvelle étude pilotée par l’Ifremer dévoile la contamination à grande échelle de trois lagons de Polynésie française par les microplastiques, où des huîtres perlières sont élevées. Et ce, malgré le fait que les zones sont peu peuplées et soumises à une faible pression touristique.

  • Le Congrès mondial de la nature de l’UICN s’ouvre ce vendredi 3 septembre au Palais des Congrès du Parc Chanot à Marseille. Durant 9 jours, les enjeux de sauvegarde et de reconquête de la biodiversité seront au coeur des discussions.

  • Dès 2022, les metteurs sur le marché de produits contenant des substances classées comme perturbateurs endocriniens devront publier des informations sur la présence de ces substances selon un décret publié le 25 août. « Un petit pas bienvenu en matière de transparence en attendant des évolutions plus conséquentes », prévient le Réseau Environnement Santé.

  • Le Conseil National du Bruit et l’Ademe évaluent le coût social du bruit en France à 155,7 milliards d’euros par an. Ce coût social provient avant tout des transports, suivis par les bruits de voisins et des bruits en milieu du travail.

  • L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté le projet de loi Climat et résilience le 20 juillet dernier. Le Conseil Constitutionnel a ensuite validé le texte le 13 août et la loi a été officiellement promulguée et publiée au Journal officiel le 24 août. On vous résume le feuilleton de l’été de la loi Climat.

  • Observation de la Terre, géolocalisation, télécommunications... Les équipes techniques du CNES mettent les données et technologies spatiales au service du développement de solutions pour la mobilité, la santé et l’environnement. Lumière sur les solutions pour la transition agroécologique et numérique avec Thierry Chapuis.

  • La mission WISE (2019-2022) est le premier programme de recherche appliquée dirigé par le secteur privé qui tire parti de la microgravité pour relever le défi agricole lié au changement climatique. Pour cela, direction la Station Spatiale Internationale (SSI).

  • L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et l’Ifremer dressent le bilan de 20 ans de surveillance de la contamination chimique des eaux côtières méditerranéennes. Si le rapport se veut rassurant, les deux organismes continuent d’innover pour mieux surveiller les eaux.

  • La loi Climat & Résilience prévoit la création de zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) dans les agglomérations métropolitaines de plus de 150 000 habitants d’ici au 31 décembre 2024. Dans dix agglomérations particulièrement polluées, la loi prévoit d’harmoniser les règles.

  • Ce jeudi, c’est le jour du dépassement des ressources planétaires qui revient au niveau de 2019. À cette occasion, le Global Footprint Network lance, en partenariat avec Schneider Electric, les 100 Jours de Possibilité.

  • Article du magazine d'actualité
    De nouveaux défis pour la compensation carbone

    La compensation carbone a commencé sur une base réglementaire avec le protocole de Kyoto qui a permis des mécanismes de compensation entre pays. Avec le développement du marché de la compensation volontaire pour les entreprises dans un cadre beaucoup moins strict, plusieurs acteurs s’organisent.

  • La neutralité carbone a été introduite et définie par l’Accord de Paris avec l’objectif de parvenir à équilibrer les émissions de gaz à effet de serre anthropiques et les absorptions par les puits naturels ou technologiques. Pour contribuer à cet objectif mondial, les entreprises doivent s’impliquer dans la logique « réduire, remplacer, compenser ».

  • Un débat public se tient jusqu’au 31 octobre sur les futurs projets d’éoliennes flottantes en mer Méditerranée. Le public est invité à se prononcer au tout début de ce projet qui pourrait aboutir à l’installation d’un gigawatt d’éoliennes flottantes.

  • Selon le cabinet de conseil Material Economics, l’Union européenne surestime largement les possibilités offertes par la biomasse pour atteindre la neutralité carbone. Son nouveau rapport invite à réserver l’usage de la biomasse à des applications à haute valeur ajoutée.

  • Entre le 6 et le 8 avril 2021, un épisode de gel tardif a particulièrement affecté l’agriculture française. Alors que les premières indemnisations commencent, une étude s’intéresse au lien entre changement climatique et la probabilité qu’un tel événement se manifeste.

  • Un nouveau rapport confirme la compétitivité des énergies renouvelables et invite à abandonner la filière charbon dans le monde. Les ENR pourraient permettre aux pays émergents de réaliser des économies de 131 milliards d’euros.

  • L’Antarctique pourrait prochainement atteindre plusieurs points de basculement ayant des ramifications mondiales pour l’humanité et la biodiversité. Voici l’alerte lancée par des spécialistes de l’Antarctique de l’Institut polaire du Wilson Center alors que se tient du 14 au 24 juin la réunion consultative du traité sur l’Antarctique (RCTA) à Paris.

  • La Commission européenne propose un paquet de nouvelles mesures pour mieux encadrer l’intelligence artificielle en Europe. Nouveau cadre juridique, plan coordonné mis à jour et nouveau règlement relatif aux machines et équipements, la Commission veut faire de l’Europe le leader de l’intelligence artificielle « digne de confiance ».

  • À l'occasion de la Journée mondiale des océans du 8 juin, Techniques de l’Ingénieur met à l’honneur les récifs coralliens français et l’urgence de leur sauvegarde.

  • Les espèces composant le plancton marin côtier changent sous l’effet de la pollution. Selon une étude de l’Ifremer, la Seconde Guerre mondiale puis l’agriculture intensive ont particulièrement transformé l’écosystème de la rade de Brest.

  • Les voitures et utilitaires électriques coûteront moins cher à construire que les véhicules à essence entre 2025 et 2027 selon les catégories, à en croire une étude de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) commandée par l'ONG Transport & Environment.

  • Le plan stratégique national (PSN), déclinaison de la future politique agricole commune (PAC), vient d’être présenté par le ministre de l’agriculture Julien Denormandie. Et il risque bien de décourager les agriculteurs bio français.

  • La Communauté d’Intérêt Movin’On dédiée au véhicule autonome publie une synthèse inédite sur le potentiel des véhicules autonomes pour désenclaver les territoires peu denses. Elle s’intéresse en particulier au modèle de la navette autonome partagée.

  • Reclaim Finance dévoile le Scan de la Finance Fossile. L’ONG spécialisée dans l’impact climatique des acteurs financiers appelle les banques, assureurs et investisseurs français à se désinvestir des projets risqués concernant le pétrole et le gaz. Et ce, alors que l’agence internationale de l’énergie appelle le secteur de l’énergie à mettre fin aux projets d’exploration pétrole et gaz.

  • L’avis de l’Ademe sur la neutralité carbone invite les entreprises à ne pas s’autoproclamer « neutres en carbone ». Celles-ci doivent avant tout participer à cet objectif mondial en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre avant de recourir au levier de la compensation carbone. Entretien.

  • Le Conseil Economique et Social Européen a récemment rendu un avis pour augmenter la durabilité des batteries au sein de l’Union Européenne. Le rapporteur Bruno Choix nous explique les grands axes de réflexion.

  • Récemment, une étude parue dans Earth & Planetary Science Letters évaluait à près de 5 200 tonnes la masse de micrométéorites qui atteignent chaque année le sol de notre planète. Mais les micrométéorites sont-elles de la poussière d’étoile filante ou de météorites ? Entretien avec la cosmochimiste Cécile Engrand pour y voir plus clair.

  • Chaque année, près de 5 200 tonnes de micrométéorites atteignent le sol de notre planète. Voici le résultat d’un programme international mené depuis près de 20 ans. Entretien avec Jean Duprat, co-auteur de l’étude parue dans Earth & Planetary Science Letters.

  • Le service Copernicus pour le changement climatique publie son Rapport annuel sur l'état du climat en Europe. Il fait le bilan des records de températures en Europe et en Arctique.

  • L’Anses vient de rendre son avis attendu sur les risques sanitaires de la 5G. Elle estime que la téléphonie 5G ne présente « pas de risques nouveaux pour la santé au vu des données disponibles ». Mais cela ne veut pas dire qu’elle ne présentera pas de risques. Explications.

  • À l’approche de la COP26, l’observatoire Climate Chance appelle à inclure davantage, et de façon urgente, les territoires dans l’action climatique des États. Il publie en ce sens la 3e édition du Bilan mondial de l’action climat des territoires.

  • EcoAct développe une méthodologie pour proposer un programme de compensation carbone en France métropolitaine via le financement de la conservation des herbiers marins. Un premier projet pilote, unique en France, sera déployé sur les herbiers de Posidonie du Parc national des Calanques.

  • Du 29 mars au 1er avril 2021, la 1ère édition des Rencontres de la Flotte océanographique française se déroulait en ligne. L’Ifremer en a profité pour présenter l’expédition Geoflamme, la prochaine campagne qui partira mi-avril pour comprendre l’évolution du volcan sous-marin au large de Mayotte.

  • Du 29 mars au 1er avril 2021, la 1ère édition des Rencontres de la Flotte océanographique française se déroulait en ligne. L’Ifremer en a profité pour dresser en visioconférence un premier bilan de l’expédition Swings, à peine revenue de l’océan Austral.

  • The Shift Project dévoile ses nouveaux scénarios prospectifs sur l’impact environnemental du numérique dans le monde d’ici 2025. L’association, présidée par Jean-Marc Jancovici, propose à cette occasion la construction d’une nouvelle gouvernance du numérique, française puis européenne.

  • La députée Frédérique Tuffnell (Modem) veut faire avancer le sujet de la protection de l’Océan Austral. Elle organisait le 12 mars une conférence en ligne réunissant députés, scientifiques et diplomates pour aboutir à la création d’une aire marine protégée dans l’Est de l’Océan Antarctique en 2021.

  • Dans l’océan mondial, les eaux de surface se mélangent de moins en moins aux eaux profondes. Une nouvelle étude, parue le 24 mars dans Nature, met en garde contre la menace qui pèse sur le rôle de « thermostat » joué par les océans.

  • Plastic Odyssey vient de mettre à l’eau son bateau à Dunkerque. Malgré la crise sanitaire, le départ est fixé à juin prochain pour un tour du monde de trois ans contre la pollution plastique. Dès cet été, un fablab s’invite à bord.

  • L’ADEME publie un baromètre de recours à l’écoconception par les entreprises françaises. 21% des entreprises indiquent généraliser la démarche d’écoconception pour l’ensemble de leurs produits. Le Plan de Relance soutient les projets à différentes phases de maturation.

  • Le Conseil National de l’Hydrogène s’est réuni pour la première fois fin février. Ce lundi, Bruno Le Maire a rappelé l’ambition de la stratégie nationale pour un hydrogène décarboné. Qu’en pensent les acteurs de la filière hydrogène ? Entretien avec le président de France Hydrogène.

  • Olivier Gibaru est enseignant-chercheur au campus Arts & Métiers de Lille et référent en matière de cobotique. À travers ses travaux, il explore des algorithmes d'intelligence artificielle pour des applications industrielles, notamment en cobotique. Entretien.

  • 19 acteurs de la livraison de repas signent avec le ministère de la transition écologique une Charte de 10 engagements pour réduire l'impact environnemental des emballages et développer le réemploi. Les objectifs s’échelonnent de mars 2021 au 1er janvier 2023 pour enclencher la transition écologique du secteur.

  • Pour la Fondation Nicolas Hulot, les financements publics et privés à l’agriculture soutiennent le modèle en place. Dans un nouveau rapport, elle appelle à une réforme de la PAC et de la fiscalité.

  • 2020 restera comme l’année où les ventes de voitures électriques et hybrides neuves ont dépassé le million d’exemplaires. Alors qu’elles représentaient à peine 1% des ventes il y a encore quelques années, elles atteignent désormais une part de marché de 22,4%.

  • Météo-France publie ses nouvelles projections climatiques pour la France à l’horizon 2100. Elles serviront de référence aux études d’adaptation au changement climatique. Explications.

  • Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a rendu son avis sur le projet de loi « Climat et Résilience » issu des travaux de la Convention citoyenne pour le climat. Il alerte à nouveau sur l’urgence à respecter les trajectoires climatiques prévues.

  • Le projet de loi « Climat et résilience » issu des travaux de la Convention citoyenne pour le climat instaure l’interdiction de location des passoires thermiques d’ici 2028. Seuls les logements sous le seuil d’indécence énergétique seront interdits à la location dès 2023.

  • En 2020, les énergies renouvelables sont devenues la première source d’électricité en Europe pour la première fois. Elles ont généré 38% de l’électricité, selon un nouveau rapport d’Ember.

  • Une proposition de loi adoptée au Sénat en première lecture vise à faire converger transition numérique et transition écologique. Frédéric Bordage, expert indépendant du numérique responsable, l’accueille avec enthousiasme et fait quelques propositions pour l’améliorer.

  • Le 8 janvier 2021 a signé le premier test d’un hiver placé sous vigilance particulière par RTE. En cas de vague de froid exceptionnelle, le gestionnaire de réseau électrique n’exclut pas des difficultés, voire des coupures d’électricité.

  • Selon une étude israélienne de l’Institut Weizmann des Sciences, des microplastiques se trouvent en suspension dans l’air marin au milieu de l’océan Atlantique. Ils peuvent y rester de quelques minutes à plusieurs jours.

  • Le projet de décret visant à définir les objectifs nationaux de réduction, réemploi et réutilisation des emballages en plastique à usage unique pour la période 2021-2025 est en consultation publique jusqu’au 12 janvier. Moïra Tourneur, chargée du plaidoyer de Zero Waste France, partage son analyse.

  • Des chercheurs de l’Université de McGill présentent une nouvelle méthode de prévision du réchauffement planétaire. Réduisant considérablement les incertitudes, elle prévoit que le seuil des 1,5°C sera probablement franchi entre 2027 et 2042.

  • Article du magazine d'actualité
    Le plan pollinisateurs reporté à début 2021

    Le plan pollinisateurs prend de nouveau du retard. Sa présentation devrait avoir lieu début 2021 pour une adoption définitive en mars.

  • Pour la première fois, une étude italienne a détecté la présence de microplastiques dans le placenta de foetus humains. Les chercheurs redoutent des effets transgénérationnels.

  • Le Haut Conseil pour le climat estime que la 5G sera difficilement compatible avec les enjeux climatiques. Pour éviter qu’elle n’augmente les émissions de gaz à effet de serre et la consommation énergétique, l’organisme invite à agir en amont du déploiement.

  • Sean Vavasseur, responsable système électrique au Syndicat des énergies renouvelables (SER), fait le point sur les indicateurs à prendre en compte lorsque l’on parle du coût des énergies éolienne et solaire. Entretien.

  • Une nouvelle agence de recherche sur les maladies infectieuses et émergentes verra le jour en janvier 2021. Objectif : renforcer la recherche biomédicale sur les maladies infectieuses émergentes et mieux armer scientifiquement la réponse publique à l’épidémie de COVID-19.

  • Le Haut Conseil pour le Climat a évalué la contribution du plan de relance à la stratégie nationale bas-carbone. S’il juge ce plan ambitieux, il avance plusieurs propositions pour mieux l’aligner avec une stratégie de long terme vers la neutralité carbone.

  • L’Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) publie un nouveau rapport complet sur la pollution plastique. Il s’attache notamment à alerter contre la pollution la plus insidieuse, sous forme de microplastiques et de nanoplastiques.

  • Tara repart en mission le long des côtes chiliennes et dans l’Atlantique sud. Son nouveau terrain de jeu : comprendre le fonctionnement du microbiome, sentinelle des changements globaux.

  • La crise sanitaire entraîne des retards dans la modernisation des centres de tri. Anne-Sophie Louvel, directrice du service « collecte sélective et territoires » de l’éco-organisme Citeo, fait un point sur l’avancement du programme et reste optimiste.

  • L’ADEME publie une nouvelle étude prospective concernant le développement des réseaux de chaleur et de froid renouvelables d’ici 2050. Elle montre leur importance pour assurer la décarbonation du mix énergétique à un prix compétitif pour s’adapter au changement climatique.

  • France Stratégie publie un document de travail sur l'évolution globale de la consommation énergétique du numérique. L’institution rattachée au Premier ministre veut agir pour éviter un doublement de cette consommation d’ici 2025.

  • Le Sommet de la durabilité s’est tenu le 27 novembre à l’occasion des cinq ans du vote du délit d’obsolescence programmée en France. À cette occasion, l’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP) publie un livre blanc européen doté de 20 propositions.

  • Une étude parue dans The Energy Journal explore la possibilité d’une électricité 100% renouvelable en France en 2050. Face à l’incertitude des coûts des moyens de production à cette échéance, 315 scénarios sont étudiés. Explications.

  • Alumni for the Planet lance auprès de tous les Alumni -à savoir les anciens élèves- de l’enseignement supérieur un appel à agir pour lutter contre les dérèglements climatiques et environnementaux, en intégrant l’ensemble de leurs impacts économiques et sociaux.

  • Le département de la Manche cherche à consolider son écosystème hydrogène territorial. Il s’inscrit également dans une démarche plus globale à l’échelle du Grand Ouest pour consolider les initiatives locales et faire émerger un écosystème de mobilité hydrogène. Décryptage.

  • La loi anti-gaspillage, la Convention citoyenne pour le climat et le plan de relance visent à multiplier les solutions de consigne et de réemploi, notamment pour les emballages en verre. Décryptage.

  • L’Observatoire des multinationales de l’association Attac analyse les données environnementales publiques des entreprises du CAC40 dans le troisième chapitre de l’édition 2020 de « CAC40 : le véritable bilan annuel ». Les résultats sont loin d’être aussi optimistes que ce que laisse entendre leur communication verte.

  • Selon un nouveau rapport du think-tank Ember, sept pays européens menacent les objectifs climatiques de l’Union européenne à cause de leur recours au charbon.

  • À l’occasion du salon Autonomy digital 2020, l’institut Vedecom et la Macif publient les résultats du premier baromètre consacré à l’acceptabilité du véhicule autonome par les Français. Décryptage.

  • La fondation Heinrich Böll publie la version française du Rapport Mondial sur les Déchets Nucléaires. La France est le premier générateur de déchets radioactifs et de nombreux défis restent à surmonter pour une gestion durable.

  • Sherpa dévoile une nouvelle étude sur le devoir de vigilance lié aux chaînes d’approvisionnement en minerais de neuf entreprises françaises impliquées dans la transition énergétique. Entretien.

  • Le Parlement européen a voté vendredi dernier un texte encadrant la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) qui entrera en vigueur en 2023. Si quelques avancées sont à noter, l’ambition manque pour changer complètement de modèle agricole.

  • Le 21 octobre, la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable interrogeait Apple et Google sur l’incidence de leurs activités sur le climat et les ressources. Résumé.

  • Une nouvelle étude confirme que la technologie et les compétences existent déjà pour réaliser des bâtiments neutres en carbone ou à consommation quasi nulle dans presque toutes les régions du monde. Et ce, à des coûts similaires aux projets traditionnels.

  • Le désinvestissement dans le pétrole et le gaz commence. 50 institutions financières internationales ont introduit des politiques limitant spécifiquement le forage des sables bitumineux et/ou le forage en Arctique.

  • La société suédoise Material Economics publie son nouveau rapport “L’économie circulaire et la reprise post-covid” qui incite à prendre un virage ambitieux vers l’économie circulaire. Ce virage pourrait générer jusqu’à 535 milliards d’euros d’économies par an, en réduisant les coûts liés à la mobilité, au logement et à l’alimentation.

  • Selon une nouvelle étude du cabinet Colombus Consulting, les stations-service pourraient enregistrer une perte jusqu’à 47 % de leurs bénéfices d’ici 2035. Le cabinet les invite à s’adapter dès à présent au développement de la mobilité électrique.

  • Le collectif Labos 1point5 lance un nouvel outil de bilan de gaz à effet de serre développé par et pour les scientifiques, spécifiquement pour les laboratoires de recherche. Il invite la communauté scientifique française à s’engager dans une démarche systémique de diminution des émissions. Lumière.

  • La programmation pluriannuelle de l’énergie donne des objectifs chiffrés pour la transition énergétique de la filière électrique. Cette dernière prépare la transition de ses métiers et communique les résultats de son EDEC (Engagement de Développement de l'Emploi et des Compétences).

  • Federec fait un point sur la situation des marchés et des entreprises de recyclage à la fin juin. La crise du Covid-19 s’ajoute à la fermeture des frontières chinoises aux importations de déchets fin 2018. La situation est particulièrement difficile pour certaines activités.

  • Flore Berlingen, directrice de l’ONG Zero Waste France publie l’essai «Recyclage : le grand enfumage» (éditions Rue de l’Echiquier, 13 €). Elle y dénonce l'organisation de la responsabilité des producteurs en France. Interview.

  • EcoAct publie le classement 2020 de la performance en matière de reporting climat des entreprises de 4 indices boursiers dont le CAC40. En France, BNP Paribas se classe en tête, suivi par Danone, Schneider Electric et L’Oréal.

  • L’Observatoire de l’éolien 2020 se félicite des objectifs de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) mais s’inquiète de l’absence d’avancées quant à la libération de nouveaux espaces ou la levée de contraintes réglementaires.

  • À l’occasion du No Plastic Challenge, l’association No Plastic In My Sea publie un benchmark des solutions pour une offre moins plastifiée et mettant à l’honneur le réutilisable. Elle identifie ainsi 300 solutions pour réduire l’usage unique et le suremballage.

  • Airbus veut mettre sur les pistes le premier avion commercial zéro émission en 2035. L’entreprise fait le pari de l’hydrogène et dévoile trois concepts d’avions.

  • Pour la première fois depuis 1986, les emballages alimentaires flexibles passent devant les mégots comme produits les plus retrouvés au bord des plages et des rivières. En une seule journée, près de 5 millions d’emballages alimentaires souples ont ainsi été collectés par les bénévoles de l’ONG Ocean Conservancy.

  • Une nouvelle étude montre que la faille de La Rouvière, à l’origine du séisme du Teil en Ardèche, est réactivée. Une surprise pour ce séisme qui a provoqué une rupture de surface.

  • TenCate Geosynthetics développe une nappe anti-fonte pour protéger les glaciers et les massifs contre les effets du réchauffement climatique. Nom de code ? TenCate Toptex GLS 340. Entretien.

  • L’entreprise Zephalto développe un ballon stratosphérique pouvant s’élever à 25 km pour le tourisme spatial dès 2024. Des applications industrielles seront proposées à partir de 2021. Entretien avec son fondateur.

  • Article du magazine d'actualité
    L’arctique fond beaucoup plus vite que prévu

    Une nouvelle étude danoise met en garde contre la fonte de la banquise arctique beaucoup plus rapide que prévue.

  • Plusieurs médias se sont récemment faits l’écho d’une nouvelle inquiétante : des microplastiques ont été retrouvés dans plusieurs organes humains. S’ils ont bien été détectés par une nouvelle technique d’analyse, ils avaient été ajoutés dans les tissus par les chercheurs. Les recherches continuent.

  • L’agriculture numérique divise. Les partisans mettent en avant la simplification du travail d’agriculteur et les aides apportées par le numérique sur l’exploitation. Les détracteurs dénoncent la mainmise des grands groupes sur les données agricoles. Analyse.

  • Les capteurs, les objets connectés, les drones, les robots et les logiciels font leur nid dans les exploitations agricoles françaises. Des startups aux grands groupes, ces solutions font entrer l’agriculture dans l’ère 4.0. Lumière sur les solutions des startups de la Ferme Digitale.

  • Le plan de relance prend forme. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire et sa ministre déléguée chargée de l’industrie, Agnès Pannier-Runacher, lancent un appel à projets de soutien à la résilience de l’industrie doté de 100 millions d’euros en 2020.

  • Pour soutenir les acteurs de la filière betterave-sucre, le ministre de l'Agriculture propose un plan d’action afin de sécuriser les plantations et l’approvisionnement des sucreries. Il veut réautoriser les semences enrobées d’insecticides de la famille des néonicotinoïdes pour les semis du printemps 2021, possiblement jusqu’en 2023. Les professionnels se réjouissent, les ONG s’insurgent.

  • Selon une nouvelle étude, les populations de micro-organismes des lacs sont fortement impactées depuis un siècle. Elles se standardisent et pourraient conduire à davantage de sédimentation à l’avenir. Éclairage.

  • Une nouvelle étude révèle des résultats inquiétants : la présence généralisée de bactéries pathogènes et de microdébris d'origine humaine dans les huîtres en Birmanie. Ces résultats pourraient s’appliquer à d’autres parties du monde et suscitent des inquiétudes pour la santé humaine et l’environnement.

  • Un projet international évalue pour la première fois la contribution de l’effet priming induit par les racines des plantes sur les émissions du permafrost. Ces résultats montrent l’urgence de prendre en compte les interactions écologiques à petite échelle pour optimiser les modèles globaux d’émissions de gaz à effet de serre.

  • In Sun We Trust propose gratuitement sa technologie de pointe aux particuliers pour estimer avec précision le volume d'énergie que produirait une installation photovoltaïque sur leur toiture. Nous avions rencontré David Callegari, cofondateur et directeur, en 2017. Depuis, la jeune pousse a bien évolué et s'attaque à l'international. Entretien

  • La crise sanitaire interroge les chercheurs sur les liens entre épidémies, chute de la biodiversité et hausse des animaux d’élevage. Une nouvelle étude explore les liens spatiaux et temporels entre ces différents facteurs.

  • Selon l’ONG Transport & Environnement, les chauffeurs VTC ont tout intérêt à passer au plus vite à l’électrique. Ils pourraient économiser ainsi jusqu’à 3000 euros par an à Paris.

  • Le PNUE et l’AIE dévoilent un nouveau rapport consacré à l’efficacité énergétique des systèmes de refroidissement mondiaux. Le développement d’un refroidissement respectueux du climat est capital et passera par des appareils et des bâtiments plus efficaces en énergie.

  • L'augmentation de la production éolienne et solaire et la baisse de la demande électrique due au Covid-19 font reculer les combustibles fossiles en Europe. Au premier semestre, les énergies renouvelables ont ainsi produit plus d’électricité que les énergies fossiles dans l’Union européenne, selon un nouveau rapport d’Ember.

  • À partir de 2023, tout nouveau contrat de location d’un logement consommant plus de 500 kilowattheures d’énergie primaire par mètre carré et par an sera interdit, selon un projet de décret soumis à consultation publique jusqu’au 31 juillet.

  • Les Objectifs de Développement Durable (ODD) constituent une boussole pour de nombreuses organisations. Si les choses bougent en France, le portage politique demeure insuffisant.

  • Les ingénieurs chimistes de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud (UNSW Sydney) ont développé une nouvelle technologie pour convertir le CO2 en carburant ou en plastiques. Prochaine étape : la valider à l’échelle industrielle.

  • Une nouvelle étude s’intéresse à la nécessité de climatiser l’ensemble des bâtiments parisiens en réponse au changement climatique. Comment assurer le confort thermique tout en diminuant l’impact de la climatisation ? Réponses.

  • L’Anses, l’Ineris et Atmo France ont récemment publié les premiers résultats concernant leur campagne nationale exploratoire de présence des pesticides dans l’air. Les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) fédérées au sein d’Atmo France en appellent à une surveillance pérenne assortie de valeurs de gestion.

  • Pour combattre la pollution plastique en mer, il faut mieux comprendre la biodégradabilité des plastiques conventionnels. Il faut aussi développer de nouveaux polymères biodégradables en mer. Le chercheur Jean-François Ghiglione travaille sur ces deux aspects.

  • Article du magazine d'actualité
    Énergies de la mer : la dynamique est lancée

    L’Observatoire des Énergies de la Mer publie son 4ème rapport annuel sur la filière des Énergies Marines Renouvelables en France. La filière s’organise pour la construction des premiers parcs éoliens offshores et afin de répondre aux futurs appels d’offres.

  • Une nouvelle étude menée par l’Université de Plymouth suggère que les îles coralliennes pourraient naturellement s'adapter à l'élévation du niveau de la mer. Un résultat qui invite à développer des stratégies d’adaptation alternatives.

  • La Convention citoyenne pour le climat a adopté plusieurs propositions pour lutter contre l'artificialisation des sols. Elles rejoignent plusieurs propositions du manifeste de l’Ordre des géomètres-experts. Analyse.

  • La Convention citoyenne pour le climat et plusieurs ONG appellent à une loi Évin sur le climat pour interdire la publicité vantant les produits les plus polluants. Entretien avec Anne Bringault, responsable Transition énergétique du Réseau Action Climat.

  • La Roche-Posay annonce le lancement de la toute première génération de tubes cosmétiques intégrant du carton dans la gamme Anthelios de lait solaire. Il s’agit d’une première étape dans la stratégie de la marque pour remplacer le plastique d’origine fossile. Interview.

  • La crise sanitaire met les industriels du recyclage du plastique à rude épreuve. Entre effondrement des commandes et chute des cours des plastiques vierges, l’avenir est morose. Entretien avec Jean-Luc Petithuguenin, président de la fédération des entreprises du recyclage (Federec).

  • La gouvernance de la lutte contre la pollution plastique est complexe. Face à la multiplication des initiatives, l’Iddri dresse un état des lieux et propose quelques perspectives pour plus de cohérence dans l’action.

  • L’exploitation minière de nodules polymétalliques dans les eaux profondes aurait des impacts considérables. Un rapport met en garde contre les arguments des compagnies minières.

  • Le syndicat des énergies renouvelables veut en faire un levier essentiel du redémarrage de l’économie française. Il met en débat 9 propositions transversales à toutes les filières renouvelables.

  • Le collectif Nous Sommes Demain développe 5 propositions et des outils pour impulser la transformation sociale et écologique des entreprises. Entretien avec Caroline Neyron, déléguée Générale du Mouvement des entrepreneurs sociaux qui coordonne ce collectif.

  • La consultation citoyenne «Comment inventer tous ensemble le monde d’après?» livre ses premiers résultats. Après un mois de consultation, 14 propositions entrent dans le débat public.

  • Le Panorama du Gaz Renouvelable 2019 montre que la quantité de gaz renouvelable injecté dans les réseaux gaziers a doublé entre 2018 et 2019. La filière émerge en France.

  • La Commission européenne a présenté sa stratégie “De la ferme à la table” pour un système alimentaire “juste, sain et respectueux de l’environnement”. Le texte doit désormais être approuvé par le Parlement et le Conseil européen. Lumière.

  • Les chercheurs étudient de plus en plus les déplacements des espèces sous l’effet des changements climatiques, à la poursuite de conditions plus favorables. La première base de données portant sur les déplacements de 12415 espèces animales et végétales voit le jour.

  • La Fabrique Écologique publie sa nouvelle note, « L’adaptation au changement climatique sur le littoral ». Elle s’applique à défendre la prise en compte du risque d'érosion et le renforcement des régimes d’indemnisation.

  • La Liste rouge des écosystèmes en France estime que 7 des 9 écosystèmes constituant les cordons dunaires et les rivages sableux en Méditerranée sont menacés. Aurélien Carré, chargé de mission «Liste rouge des écosystèmes» à l’UICN, résume ces résultats.

  • Greenpeace demande à l’État de définir des objectifs annuels et contraignants de réduction d’émissions de gaz à effet de serre pour les multinationales. L’ONG appelle au vote d’une loi pour interdire le versement de dividendes dès lors que les entreprises ne respecteraient pas ces obligations.

  • Il y a un an, TerraCycle et Carrefour ont lancé Loop, en partenariat avec plusieurs marques de l’industrie agroalimentaire et des cosmétiques, afin de tester l'utilisation de contenants consignés. L’expérience s’avérant concluante, Carrefour intégrera bientôt Loop à sa plate-forme de livraison, puis dans ses magasins. Entretien.

  • À l’initiative du collectif Pour un réveil écologique, 73 organisations lancent un appel commun à une reconstruction écologique, sociale et sanitaire. Une mobilisation nationale que nous présente Arnaud Schwartz, président de France Nature Environnement.

  • Des scientifiques de l’Université anglaise de Plymouth dévoilent une technique innovante pour détecter les plastiques flottant à la surface de la mer.

  • La plate-forme Covid3D met en relation des particuliers équipés d’imprimantes 3D avec des entreprises et personnels à la recherche de visières. Dans toute la France, la solidarité s’organise. Entretien avec Axelle de la chaîne youtube Le labo d’Heliox, à l’origine de l’initiative.

  • Le 11e dialogue de Petersberg s’est déroulé en ligne les 27 et 28 avril. Il a lancé un appel pour poursuivre l’action climatique malgré la crise sanitaire. Les États sont invités à prendre en compte le climat dans leurs plans de relance économiques.

  • L’UICN dévoile la Liste rouge des espèces menacées pour la faune de l’île de la Martinique. Face aux nombreuses menaces, ce département et région d’Outre-mer fait face à une « situation préoccupante ».

  • Le 11e dialogue de Petersberg sur le climat constitue le premier grand sommet sur le climat depuis le début de la pandémie de Covid-19. Se déroulant en ligne les 27 et 28 avril, il vise à ce que les plans de relance nationaux soient compatibles avec l’Accord de Paris.

  • Selon une nouvelle étude de l’University College de Londres, le réchauffement climatique pourrait entraîner des effondrements soudains et catastrophiques de la biodiversité partout dans le monde tout au long du XXIe siècle.

  • Green Cross France & Territoires dresse 10 propositions pour un financement raisonné du transport aérien. Les propositions s’adressent au ministère du transport, aux députés et sénateurs, aux exécutifs régionaux et aux grands opérateurs socio-économiques du secteur.

  • Face à la crise sanitaire, les industriels du plastique vantent les mérites des propriétés barrières de leur matériau. Ils tentent de repousser, voire complètement retirer les restrictions et interdictions à venir. Mais l’achat d’emballages en plastique ne figure pas parmi les gestes barrières reconnus.

  • L’arrêté du 13 mars autorise le rétrofit des véhicules thermiques en véhicules électriques à batterie ou à pile à combustible. Publié au Journal Officiel du 3 avril, il prévoit les dispositions techniques et administratives pour homologuer ces transformations sur tous types de véhicules.

  • Carrefour et Système U se sont associés à (RE)SET afin de remplacer le plastique dans plusieurs emballages à usage unique. Les premières alternatives en fibres cellulosiques arriveront sur le marché dans les prochains mois.

  • La part de plastique recyclé dans les voitures reste globalement faible. Quels sont les freins au développement du recyclage et à l’incorporation de plastiques recyclés ? Entretien.

  • Face à la crise liée au coronavirus, la COP26 sur le changement climatique prévue en novembre 2020 à Glasgow est reportée dans la même ville à 2021. Pour le Réseau Action Climat, ce report ne doit pas faire oublier l’urgence.

  • Article du magazine d'actualité
    Le confinement aura-t-il raison du recyclage ?

    Le secteur du recyclage est reconnu comme prioritaire et doit poursuivre son activité. Mais le ralentissement de l’activité économique menace la pérennité de ses entreprises. Jean-Luc Petithuguenin, président de Federec, dresse un constat inquiétant.

  • Lucie Chatelain est chargée de plaidoyer au sein de l’ONG Sherpa. Elle revient pour Techniques de l’ingénieur sur l’assignation en justice du groupe Total.

  • Une guerre des prix entamée début mars entre l’Arabie Saoudite et la Russie entraîne la chute du prix du pétrole. Le prix du baril atteint un minimum historique depuis 2002. Entretien avec Philippe Chalmin pour comprendre les causes et les conséquences de cette crise mondiale.

  • Une étude de l’Université de Newcastle montre que le simple fait de manipuler, couper, déchirer ou tordre des emballages en plastique peut libérer des microplastiques. Cela témoigne d’une nouvelle source de contamination de l’environnement et du corps humain.

  • Alors que la France est confinée, le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire appelle les salariés des secteurs essentiels à se rendre au travail. Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, se joint à lui pour encourager les salariés de l’agroalimentaire. Et la FNSEA appelle à la poursuite de la production agricole.

  • L’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) vient de publier, avec un large réseau de partenaires, le rapport annuel sur l’état du climat mondial en 2019. Il met en évidence l’augmentation des impacts mondiaux liés au changement climatique, en particulier concernant la hausse de la faim et des effets sanitaires.

  • Le think tank français des biotechnologies Adebiotech a organisé une journée dédiée à la biodégradabilité des plastiques en février. Objectifs : comprendre ce qu'est un plastique biodégradable, l'intérêt d'y recourir et identifier les facteurs qui contribuent à la biodégradation. Lumière sur ces matériaux, grâce aux présentations de deux chimistes participant au colloque.

  • Article du magazine d'actualité
    L’Europe lance son Pacte Plastiques

    Après les Pactes nationaux et privés, voici le « Pacte plastiques européen ». Il a vocation à accélérer la coopération entre les différentes initiatives existantes.

  • Le coronavirus bouleverse de plus en plus l’activité économique mondiale. Cela a au moins une bonne conséquence pour la planète : les émissions de particules fines chutent en Chine, selon les données du Service pour la surveillance de l'atmosphère de Copernicus (CAMS) du CEPMMT.

  • Des chercheurs annoncent la découverte d’une nouvelle espèce d’amphipode, mesurant environ un centimètre. Découvert dans la Fosse des Mariannes, il est déjà contaminé par du plastique. Il est ainsi nommé : Eurythenes Plasticus.

  • La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, récemment adoptée, comporte plusieurs mesures pour augmenter la durée de vie des équipements électriques et électroniques (EEE). La filière s’organise. 

  • PROSNOW est un programme de recherche européen qui développe un logiciel pour optimiser la production de neige de culture. En France, deux stations pilotes testent le logiciel pour optimiser la production de neige de culture : les Saisies et la Plagne.

  • L'entreprise Carbiolice s’apprête à commercialiser un nouvel additif enzymatique qui rend le PLA (matière plastique d'origine végétale) compostable en conditions domestiques.

  • Elisabeth Borne vient d’annoncer le relèvement du seuil des installations photovoltaïques pouvant bénéficier d'un tarif d'achat en guichet ouvert. Encore peu développé en France, l’agrivoltaïsme veut en plus concilier activité agricole et production énergétique. À l’occasion du Salon de l’agriculture, coup de projecteur sur le solaire dans le monde agricole et sur les freins à son développement.

  • L’Afrique est en proie au changement climatique. Rencontre avec Arona Diedhiou, expert du changement climatique en Afrique pour comprendre les impacts présents et à venir sur le continent.

  • Après 10 ans d’absence, l’ADEME revient au salon de l’agriculture. À cette occasion, nous avons rencontré son PDG Arnaud Leroy, et Jérôme Mousset, chef du service Agriculture et Forêt. Éclairage sur les grands projets portés par l’agence dans le cadre de la transition du monde agricole et de son adaptation au changement climatique.

  • Pour la première fois, un consortium international de chercheurs montre que la hausse de l’aridité globale, prévue dans le cadre du changement climatique, conduit à des changements abrupts dans le fonctionnement des écosystèmes des zones arides. Trois seuils sont mis en évidence.

  • Article du magazine d'actualité
    Viande in vitro : un "mythe" ?

    Les startups liées à la viande cultivée in vitro font beaucoup de bruit médiatique. Entretien avec Jean-François Hocquette, directeur de recherche à INRAE, pour faire le point sur ses analyses du secteur.

  • Selon le Bilan Electrique 2019 de RTE, la consommation électrique française est en légère baisse de 0,5 %. Certains secteurs industriels sont particulièrement en recul.

  • Energy Observer, le premier navire hydrogène produisant son propre hydrogène à partir de l’eau de mer grâce aux énergies renouvelables, prépare son tour du monde. Démonstrateur et capteur de solutions, il veut être un accélérateur de la transition écologique.

  • En 2019, plus de 85% des installations de panneaux solaires sur le marché résidentiel se sont faites en autoconsommation. Toutefois, le volume des installations solaires sur ce segment peine à décoller.

  • Novethic fait le point sur le développement des marchés de fonds durables en France, accessibles aux particuliers, proposés par les banques et assurances. Les labels se développent, mais tous ne se valent pas.

  • Raphaël Granier de Cassagnac est directeur de recherche au CNRS au sein du Laboratoire Leprince-Ringuet (CNRS/Ecole Polytechnique). Il y porte depuis septembre 2019 la chaire «Science et jeu vidéo». Entretien sur les liens entre science et jeux vidéo.

  • Agora Energiewende et Sandbag, deux think tank européens, ont publié une nouvelle analyse du secteur électrique européen. Elle dévoile une baisse record de 12 % des émissions de gaz à effet de serre du secteur en 2019. Cela, grâce à une baisse drastique de la production d'électricité à partir du charbon dans toute la zone.

  • L’entreprise Lhyfe, pure player de l’hydrogène, annonce l’implantation d’un premier site industriel en Vendée. Il sera directement branché sur un champ éolien. Entretien avec son fondateur et PDG Matthieu Guesné.

  • En 2020, le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) évolue pour faire la chasse aux éco-délinquants. Avec 57 000 entreprises labellisées RGE, Qualibat, l’organisme de qualification et de certification des entreprises du bâtiment, connaît bien le sujet. Son président Alain Maugard fait le point.

  • L’Institut polaire a organisé un raid scientifique à travers le haut plateau du continent Antarctique. Objectif : mieux comprendre l’évolution de ce territoire face au risque climatique. L’équipe revient sur ce périple de 1350 km aller-retour à travers ce territoire hostile.

  • Zero Waste France a lancé en 2018 la première édition de son défi «Rien de neuf». Le défi s’est renforcé en 2019 avec près de 30 000 participants. L’association dresse un premier bilan pour comprendre les freins à la réduction des achats d’objets neufs.

  • La finance verte est sur toutes les lèvres. Mais pour l’instant la réalité reste loin des longs discours. Alors, arrivera-t-on réellement à basculer les milliers de milliards de dollars vers la finance verte ? Maxime Combes, porte-parole d’Attac, reste circonspect.

  • Article du magazine d'actualité
    Le réchauffement climatique menace la France

    Le dérèglement climatique touche déjà les régions françaises. Météo-France prévoit de nombreuses évolutions du climat français à l’horizon 2100. Tour d’horizon avec David Salas Y Melia, chercheur à Météo-France.

  • Le Projet Métal prévoit d’améliorer le recyclage des petits emballages en aluminium jusqu’en 2022. Il permettra alors à 30 millions de Français de trier et recycler les petits emballages métalliques, en aluminium et en acier. Lumière sur ce projet qui participe à la modernisation des centres de tri.

  • Avec son nouveau Pacte Vert, la Commission européenne affiche son ambition climatique. Mais de quels moyens dispose-t-elle réellement pour la mettre en oeuvre ?

  • Article du magazine d'actualité
    Accord de Paris : où en est-on début 2020 ?

    En décembre 2015, le monde s’est engagé dans l’Accord de Paris. Objectif : limiter le réchauffement climatique à 2°C, voire 1,5°C d’ici 2100 par rapport à l’ère préindustrielle. Où en est-on de l’ambition, des règles d’application et de la solidarité après la COP25 ?

  • Lewis Pugh, nageur d’endurance et parrain de l’ONU pour les océans, s’apprête à nager dans un lac supraglaciaire en Antarctique. Objectif : sensibiliser les décideurs politiques afin de créer un réseau de zones marines protégées autour de l’Antarctique.

  • Le Service pour la surveillance de l'atmosphère de Copernicus (CAMS) met en lumière une année d'incendies «exceptionnellement active» en termes d'intensité et d'émissions à travers le monde.

  • PlasticsEurope, l’association des fabricants de plastiques européens, publie les chiffres 2018 de la production de déchets plastiques post-consommation en Europe. La France reste en retard sur de nombreux indicateurs.

  • Article du magazine d'actualité
    Le Danemark en nette avance sur l'éolien

    Selon Energinet, le réseau de transport d’énergie danois, l’éolien a couvert 47 % de la consommation électrique du pays en 2019, contre 41 % l’année précédente. Voici un record mondial inspirant.

  • Depuis le 2 janvier 2020, l’État propose MaPrimeRénov’, une nouvelle aide financière pour la rénovation énergétique à destination des ménages modestes. Elle remplacera progressivement le CITE et concernera les ménages à revenus intermédiaires en 2021. Présentation.

  • Un consortium associant Citeo, Total, Mars, Nestlé et la start-up Recycling Technologies lance une étude pour évaluer l’intérêt d’une nouvelle filière française de recyclage chimique des plastiques souples et complexes. Présentation.

  • La Commission européenne a adopté son Pacte vert pour l’Europe. Cette feuille de route destinée à atteindre la neutralité carbone du continent en 2050 prévoit de nombreux objectifs pour transformer l’économie, en visant une transition écologique juste et inclusive. Les propositions seront à suivre tout au long de l’année 2020.

  • En attendant la surveillance généralisée des pesticides dans l’air, les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) ouvrent au public leur base de données de mesure des pesticides dans l’air.

  • Article du magazine d'actualité
    La COP25 manque son ambition pour 2020

    La COP25 devait lancer la dynamique pour une plus grande ambition des pays dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle devait aussi achever la définition des règles de mise en oeuvre de l’Accord de Paris. Sur ces deux points, force est de constater son échec.

  • Hydrogène de France vient de signer un contrat de transfert de technologie avec le fabricant de piles à combustibles canadien Ballard Power Systems. Il vise à assembler près de Bordeaux des piles à combustibles de plus de 1 MW pour de grandes infrastructures de stockage d’électricité via le vecteur hydrogène. Une première mondiale.

  • L’Anses rend un nouvel avis relatif à l'utilisation des variétés rendues tolérantes aux herbicides (VRTH) cultivées en France. L’agence sanitaire préconise la mise en place d’un dispositif de suivi et une meilleure traçabilité.

  • Malgré la politique de Donald Trump, le rapport Accelerating America’s Pledge estime que les acteurs non-étatiques américains pourraient atteindre plus des deux tiers de l'objectif américain annoncé à Paris en 2015 d'ici 2025. Et plus encore avec une ambition renforcée.

  • Paris, Grenoble et Strasbourg voient leurs efforts pour lutter contre la pollution de l’air liée au trafic routier récompensés. Elles arrivent en tête du classement des 12 plus grandes agglomérations françaises agissant contre la pollution de l’air. Mais les défis restent importants.

  • L’ADEME a publié la fiche technique « Terres rares, énergies, renouvelables et stockage d’énergie ». Une note qui confirme que la consommation de terres rares dans les énergies renouvelables et le stockage de l’énergie reste faible, sauf pour l’éolien en mer.

  • Le 20e baromètre de l’ADEME sur les représentations sociales de l’effet de serre et du changement climatique montre que les Français placent pour la première fois l’environnement en tête de liste de leurs préoccupations. Et en premier lieu le changement climatique malgré un scepticisme encore répandu.

  • Le rapport annuel 2019 de l’organisation Global Carbon Project dévoile que les émissions mondiales de CO2 dues à la combustion des énergies fossiles ont encore augmenté de 0,6 % cette année.

  • Les récents rapports du GIEC et de l’IPBES ont soulevé l’importance du lien entre réchauffement climatique et sauvegarde de la biodiversité. La COP25 marquera un tournant dans la prise en compte du lien entre ces deux sujets.

  • Sous présidence chilienne, la COP25 lancera à Madrid la dynamique pour renforcer les contributions climatiques des pays. Un chemin long qui devra aboutir à la COP26 de Glasgow.

  • À l’occasion du Black Friday, rencontre avec Majdouline Sbai, sociologue et auteure du live « Une mode éthique est-elle possible ? ».

  • La Convention citoyenne pour le climat vient d’achever son troisième week-end de travail. Les 150 citoyens français tirés au sort dressent leurs premières propositions pour rendre concrète la lutte contre le réchauffement climatique auprès des Français.

  • La direction générale des entreprises (DGE) lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur les projets de recyclage chimique et biotechnologiques des plastiques. Objectif : aller plus loin que le recyclage mécanique qui limite actuellement les taux de recyclage.

  • Le monde se met en route pour produire un surplus de combustibles fossiles de 120% d’ici 2030 par rapport à ce qu’il faudrait pour limiter le réchauffement à 1,5 °C. Voici l’alerte lancée par le rapport « Production Gap ».

  • Le conseil régional d’Île-de-France a présenté son "Plan de mobilisation pour la transformation écologique", doté de 10 milliards d'euros entre 2020 et 2024. Résumé.

  • Nos enfants sont déjà touchés par le changement climatique. Savoir à quel point cela impactera leur santé tout au long de leur vie se décide aujourd’hui. C’est l’alerte lancée par 120 experts publiée dans le journal médical The Lancet.

  • Florent Preguesuelo, cofondateur d'Ethikis, nous présente le label Longtime contre l'obsolescence des produits. Le cahier des charges présente des critères, de la conception au service après-vente.

  • Total a publié son nouveau rapport « Intégrer le climat à notre stratégie ». À cette occasion, le pétrolier annonce la réévaluation de son adhésion aux associations professionnelles en fonction de leur position sur le climat.

  • La Loi énergie-climat est parue au Journal Officiel. Elle rassemble les derniers objectifs climatiques et plusieurs dispositions pour accélérer la transition énergétique. Tour d’horizon des principales avancées.

  • La fédération des entreprises du recyclage Federec fait le point sur la collecte et le recyclage des plastiques en France en 2018. Si la collecte augmente légèrement, le chiffre d'affaires baisse en raison d'une saturation du marché européen sur les plastiques de basse qualité faute de débouchés suffisants.

  • Le ministère de la transition écologique et solidaire a publié un bilan socio-économique de la prime à la conversion des véhicules particuliers en 2018. Un bilan écologique et économique globalement positif, mais qui pourrait nettement s’améliorer.

  • L’initiative Climate Transparency publie l’édition 2019 de son rapport « Du brun au vert ». Elle analyse l'action climatique des pays du G20 et les invite à largement intensifier leurs efforts en 2020.

  • La fédération des entreprises du recyclage Federec alerte sur la crise traversée par le secteur des papiers et des cartons. Très dépendante des exportations, la France est particulièrement touchée par la fin des exportations chinoises.

  • Article du magazine d'actualité
    Le secteur du recyclage en pleine mutation

    La Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a dressé le bilan du marché du recyclage en France en 2018. Malgré une hausse des volumes collectés, des emplois et des investissements, le chiffre d’affaires recule légèrement. Quelques filières sont en difficulté et de nombreux défis sont à relever.

  • Les constructeurs automobiles sont sur le point de passer à la vitesse supérieure. L’ONG Transport & Environnement estime qu’un million de véhicules électriques à batterie et hybrides seront vendus en Europe en 2020.

  • La startup In Sun We Trust a publié les résultats du nouveau sondage réalisé par OpinionWay « Les Français et le solaire photovoltaïque ». Seulement un Français sur trois estime que le solaire photovoltaïque est l'énergie renouvelable la plus prometteuse. De nombreux préjugés subsistent dans l'opinion publique.

  • L'ONG Expédition 7e Continent vient d'achever une nouvelle mission scientifique en mer Méditerranée. Objectif : étudier la présence et les impacts des micro et nanoplastiques dans la mer et dans l'air.

  • Ce mardi 22 octobre, la commission d’enquête du Sénat sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol a auditionné Eric Schnur, PDG de Lubrizol. Malgré sa bonne volonté affichée, il peine à convaincre. Résumé des principaux enseignements.

  • Selon une nouvelle étude de l’ONG Transport & Environnement (T & E), le trafic dans les villes européennes pourrait fortement se développer avec l’avènement du véhicule autonome. Une mauvaise nouvelle pour le climat.

  • Un an après un premier échec dans le gyre du Pacifique nord, la fondation The Ocean Cleanup portée par le néerlandais Boyan Slat annonce avoir capturé du plastique et partage ses prochaines étapes.

  • Des chercheurs du Muséum national d’Histoire Naturelle (MNHN) et d'AgroParisTech montrent dans la revue Biological Conservation que les mesures pour compenser la perte de la biodiversité dans les grands projets soumis à évaluation environnementale sont largement insuffisantes. Dans la plupart des cas, elles sont très loin de compenser les impacts, encore moins d'obtenir un gain net de biodiversité.

  • Des chercheurs américains ont analysé les sédiments côtiers du Bassin de Santa Barbara, en Californie. Ils montrent une hausse exponentielle du taux de microplastiques entre 1945 et 2009, corrélée à la hausse de la production de plastique et à la hausse de la population.

  • Les laboratoires BASF Care Creations et CTIBiotech annoncent le développement de la première peau humaine reconstruite bio-imprimée en 3D et contenant des macrophages immunitaires. Ils visent le marché des laboratoires de cosmétiques soucieux de tester leurs nouveaux produits.

  • Malgré l'Accord de Paris, les compagnies pétrolières continuent d'investir dans des projets qui vont à l'encontre des objectifs fixés. Selon Carbon Tracker, elles projettent d'investir 50 milliards de dollars dans des projets exploitant des énergies fossiles d'ici 2030. Des projets incompatibles avec les objectifs fixés par l'Accord de Paris.

  • Selon l'Agence européenne de l'environnement, la France rejetterait environ 164.000 tonnes de particules fines dans l'atmosphère par an. L'Hexagone partage la première place des nations les plus polluantes d'Europe avec l'Italie, bien devant l'Allemagne. Et selon cette étude, les activités domestiques sont responsables à elles seules de presque la moitié des rejets de PM2.5.

  • Le 16 septembre, c'est la Journée internationale de l'ONU pour la préservation de la couche d'ozone. A cette occasion, le Service pour la surveillance de l'atmosphère de Copernicus (CAMS) fait un point sur la situation.

  • Le débat public portant sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR) prendra fin le 25 septembre. Durant l’été, la commission du débat PNGMDR a fait le point sur les sujets les plus discutés en ligne.

  • La Commission Développement durable de l'Assemblée nationale a achevé sa nouvelle lecture du projet de loi d'orientation des mobilités (LOM). Réseau Action Climat, la fédération des associations luttant contre les changements climatiques, dénonce du "surplace". La loi sera examinée en plénière à l'Assemblée nationale à partir du mardi 10 septembre.

  • Deux nouvelles périodes d'appel d'offres sont annoncées pour les projets photovoltaïques au sol : 850 mégawatts en janvier 2020, puis,1 gigawatt en juin 2020. Par ailleurs, le gouvernement a annoncé une nouvelle période de l'appel d'offres pour les projets sur bâtiment en février 2020 pour 300 MW. Une première période est déjà prévue pour octobre 2019.

  • Le 29 août dernier, au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV, Guillaume Pepy, PDG de la SNCF a annoncé que la SNCF souhaitait commander "une quinzaine" de trains régionaux à hydrogène à Alstom. Ils rouleront d'ici deux ans sur les parties non électrifiées du réseau, en remplacement de locomotives TER diesel.

  • Fin août, Greenpeace a lancé une expédition scientifique d’un mois au large de la Guyane. Des scientifiques du CNRS sont à bord de l'Esperanza, le bateau de l'ONG. Objectif : documenter la richesse des écosystèmes marins au large de la Guyane et approfondir les connaissances sur le Récif de l’Amazone.

  • Le 25 avril dernier, Emmanuel Macron annonçait la création d'une Convention citoyenne pour le climat, suite au grand débat national La sélection des participants représentatifs des Français, est en cours.

  • RTL et M6 ont sollicité Harris Interactive afin de mieux comprendre comment les Français perçoivent les enjeux écologiques. Un sondage qui s'intéresse tant au niveau individuel que politique.

  • L'entreprise française Polybiom développe des plastiques 100% biosourcés à base de miscanthus. Après un premier pilote, elle compte ouvrir sa première usine de taille industrielle permettant de produire plus de 300 tonnes par an en mars 2020. Présentation.

  • L'éco-organisme Citeo et le Centre technique du papier ont signé une convention pluriannuelle pour développer des alternatives aux emballages en plastique. Avec pour objectif de remplacer les emballages difficilement recyclables par des alternatives en papier-carton recyclables.

  • L'ADEME a publié en juillet dernier le bilan des marchés et des emplois liés à la transition énergétique en France. Entre 2006 et 2017, les marchés liés aux transports, au bâtiment résidentiel et aux énergies renouvelables ont plus que doublé. Le nombre d’emplois directs a augmenté de 75 %, avec plus de 375 000 personnes employées dans ces secteurs.

  • Une nouvelle étude parue dans Nature Plants met en garde contre la déforestation des zones tropicales. Combinée à l'intensification du réchauffement climatique, elle pourrait bientôt faire que les forêts tropicales émettent plus de carbone qu'elles n'en absorbent.

  • 107 nouveaux projets de centrales solaires au sol ou d'ombrières de parkings, totalisant 853 MWc, sont lauréats de la sixième tranche de l'appel d'offres lancé par le gouvernement français. Des projets qui font la part belle à la participation citoyenne et aux sols dégradés. Un premier projet bénéficie du déplafonnement du seuil de 30 MWc annoncé en début d'année.

  • À la demande du gouvernement, l'Anses a lancé un appel à candidature dans le but de faire une nouvelle étude pour évaluer les risques de cancérogénicité du glyphosate. L'objectif de cette démarche est d'aboutir à un arbitrage alors que plusieurs études concernant cet herbicide se contredisent.

  • La DGCCRF alerte sur les démarchages abusifs et les arnaques concernant les offres d'isolation à 1 euro. De nombreuses plaintes font suite à des démarchages téléphoniques abusifs. Les entreprises se présentent comme des organismes officiels et cherchent à tromper les consommateurs pour les forcer à engager des travaux.

  • Depuis 2012 et l'interdiction du bisphénol A dans les produits destinés à la petite enfance, le bisphénol S (BPS) est devenu l'un des composés les plus prisés des industriels. Une récente étude laisse craindre le risque d'une persistance plus accrue du bisphénol S dans l'organisme. Or, ce composé chimique agit comme perturbateur endocrinien, et fait planer le risque de recrudescence de certaines maladies graves.

  • Pour pallier la saturation prévue des capacités d'entreposage des combustibles nucléaires usés d'ici 2030, EDF envisage la construction d'une nouvelle piscine géante. L'ASN a publié en juillet un avis où elle qualifie les objectifs généraux de sûreté et les options de conception retenues comme globalement satisfaisants, mais demande des études complémentaires.

  • L'extension des consignes de tri gagne du terrain. Déjà 24 millions de Français peuvent trier tous leurs emballages et papiers. Dans le cadre de son plan de performance des territoires 2018-2022, Citeo veut couvrir la moitié de la population française d'ici mi-2020. L'ensemble de la population française devra l’être d'ici fin 2022.

  • Article du magazine d'actualité
    Plomb à Notre-Dame : l'inquiétude persiste

    Près de cinq mois après le gigantesque incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, les autorités finissent par partiellement avouer l'existence d'une pollution au plomb au cœur de la capitale. Après des relevés édifiants effectués en juillet et une plainte déposée par une association, Paris attend des nouvelles mesures qui peinent à arriver.

  • Le projet de décret encadrant les futures interdictions de certains produits en plastique à usage unique est en consultation. Il est ouvert aux commentaires jusqu'au 3 septembre prochain.

  • Article du magazine d'actualité
    La déforestation se durcit en Amazonie

    L'Amazonie va mal. Depuis la prise de pouvoir du président brésilien Jair Bolsonaro en janvier dernier, la déforestation a repris de plus belle, anéantissant les efforts de la dernière décennie. Les scientifiques craignent un point de non-retour.

  • Le décret encadrant la rénovation des bâtiments tertiaires est enfin publié au Journal Officiel et entrera en application le 1er octobre 2019. C'était une disposition prévue par la loi Logement 2018 ou loi ELAN adoptée en octobre 2018.

  • Le dispositif "Coup de pouce chauffage" a été lancé en janvier dernier pour remplacer les chaudières individuelles au charbon, au fioul ou peu performantes au gaz par des chaudières écologiques. La dynamique, côté particuliers et professionnels, est au rendez-vous.

  • Article du magazine d'actualité
    Toujours plus de déchets en Méditerranée

    L'Ifremer dévoile une nouvelle étude portant sur l'évolution des déchets marins en Méditerranée de 1994 à 2017. Depuis 2009, la quantité de déchets augmente, ce qui en fait la mer d'Europe la plus polluée.

  • L'ONU compte 17 Objectifs de Développement Durable d'ici 2030. Selon l'INSEE, la France occupe une "position moyenne" en termes de réalisation de ces objectifs, dans l'Union Européenne. Pauvreté et inégalités, santé, emploi et éducation, environnement et gouvernance... tour d'horizon des dimensions couvertes.

  • Pour remplacer les 3,5 millions de chaudières au fioul d'ici 10 ans, le gouvernement a lancé en janvier 2019 la prime à la conversion chaudière, le « Coup de pouce chauffage ». Il renforce le dispositif avec une prime CEE (Certificat d'Economies d'Energie) pour remplacer les radiateurs électriques peu performants.

  • Article du magazine d'actualité
    Photovoltaïque : comment éviter les arnaques

    Selon le GPPEP (Groupement des Particuliers Producteurs d'Electricité Photovoltaïque), plus de 10 000 foyers ont été victimes d'arnaques aux panneaux solaires en 2018. In Sun We Trust publie son guide anti-arnaque pour protéger les consommateurs.

  • Dans l'espoir de tendre vers le recyclage de 100% des plastiques d'ici 2025, la secrétaire d’État Brune Poirson, l'ADEME et Citeo ont récompensé des projets innovants en matière de tri des déchets. Objectif : favoriser l'efficacité du tri dans des zones géographiques françaises les moins performantes.

  • Il y a deux ans, la France adoptait la loi sur le devoir de vigilance. Selon un rapport du CCFD-Terre Solidaire et de Sherpa, l'Etat n’a mis en place aucun dispositif de suivi de la loi. Les ONG lancent un site pour recenser les entreprises soumises à ce devoir et leur plan de vigilance.

  • Une nouvelle étude parue dans Science propose de replanter massivement la Terre pour lutter contre le réchauffement climatique. Une solution simple, mais controversée.

  • La clôture des Assises de l'eau s'est déroulée le 1er juillet avec la présentation du plan d'actions retenu par François de Rugy et Emmanuelle Wargon. Objectif : préparer l'adaptation au réchauffement climatique des ressources en eau.

  • Article du magazine d'actualité
    Le GNL, nouvel ennemi du climat?

    Le Global Energy Monitor publie un nouveau rapport sur le développement du gaz naturel liquéfié (GNL). Alors que l'Accord de Paris compte sur une réduction de la consommation mondiale de gaz, les capacités de GNL sont parties pour tripler. Un boom dû à l'exportation de gaz de schiste américain.

  • Une association française basée à Villeneuve-Loubet (06), dans la baie des Anges, veut développer des drones sous-marins pour nettoyer la pollution plastique dans les océans. Son nom : l'Organisation Mondiale pour la Protection de l'Environnement (OMPE).

  • Les professionnels des déchets regrettent l'absence d'une filière industrielle des combustibles solides de récupération (CSR). Pour changer la donne, la filière « Transformation et Valorisation des Déchets » soutient le lancement de 14 projets sur l'ensemble du territoire.

  • Verra-t-on demain des îlots solaires flottants au milieu des océans ? C’est l’objet d’une étude suisse et norvégienne parue dans le journal PNAS qui étudie le potentiel de tels îlots pour rendre neutre en CO2 le trafic de marchandises mondial.

  • Article du magazine d'actualité
    Les recycleurs contre le retour de la consigne

    L’avant-projet de loi « pour une économie circulaire » compte 18 articles. L’article 12 projette d’instaurer des systèmes de consigne lorsque la collecte sélective n’est pas assez performante. Les entreprises du recyclage montent au créneau pour dénoncer cette disposition.

  • En 2018, la Chine et l'Amérique ont été les deux plus gros fabricants de plastique mondiaux. Dans le même temps, le marché européen, et notamment français, recule. L'association des fabricants de plastique européens PlasticsEurope vient de publier son rapport annuel. Il indique qu'au même titre que la production, la consommation de plastique continue de croître.

  • Le CFC-11, un gaz hautement néfaste à la couche d'ozone, est interdit depuis la fin des années 1980. Mais selon des révélations, la Chine produirait du CFC-11. Cela pourrait de fait expliquer pourquoi le gaz disparaît moins vite de l'atmosphère depuis 2012.

  • La Commission européenne, la Banque européenne d'investissement (BEI) et Bill Gates, président du fonds Breakthrough Energy Ventures, lancent un fonds d'investissement, doté de 100 millions d'euros. Ils concrétisent ainsi leur engagement pris en octobre dernier.

  • Selon un nouveau rapport du WWF, 600 000 tonnes de plastique sont rejetées dans la mer Méditerranée chaque année. Les responsabilités sont partagées et l’ONG appelle à un accord multilatéral contraignant pour mettre fin à la pollution d’ici 2030.

  • Si les États européens bénéficient d’aides pour assurer leur transition énergétique, un nouveau rapport montre que plusieurs d’entre eux ne prévoient pas de sitôt de se passer de charbon.

  • Les projets de captage et de stockage de CO2 se multiplient pour espérer atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. La France ne fait pas exception et un consortium réunissant 11 acteurs européens, notamment Total, Arcelor Mittal, Axens et l’IFPEN, lance le projet 3D, un démonstrateur d’un procédé innovant de captage de CO2 d’origine industrielle.

  • Des chercheurs de l’Université anglaise de Plymouth ont étudié la dégradation de différents sacs plastiques dans l’air, la mer et les sols. Si c’est le sac compostable qui s’en sort le mieux, après trois ans, aucun sac n’était entièrement dégradé dans l’ensemble de ces trois milieux.

  • L’Office Parlementaire d'Évaluation des Choix Scientifiques et Techniques (OPECST) vient de rendre publique son « évaluation des risques sanitaires et environnementaux par les agences : trouver le chemin de la confiance ». Elle dresse 13 propositions pour améliorer leur fonctionnement et reconquérir la confiance.

  • Responsables de 2 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, les voyages en avion ont une empreinte carbone élevée. Selon une étude de la BBC, les compagnies aériennes doivent encore faire d’importants efforts pour compenser leurs émissions.

  • Le prix du carbone augmente en Europe, mais n’entraîne pas encore d’effets notables sur les émissions. La réforme du SCEQE devrait toutefois rapidement changer la donne sur les six grands marchés européens de l’électricité : l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Royaume-Uni et la Pologne.

  • Les scientifiques islandais développent un système de minéralisation du dioxyde de carbone. Cette technique, qui séduit la communauté scientifique, permet d'accélérer un processus que la nature met plusieurs millénaires à effectuer.

  • Les LED sont désormais présentes dans la plupart des objets qui nous éclairent. Mais leur forte composante en lumière bleue peut avoir des effets sanitaires. C'est pourquoi l'Anses renouvelle ses préconisations en termes d'exposition aux objets contenant des LED.

  • L'association Équilibre des Énergies publie un nouveau rapport pour atteindre l'objectif d'un parc français de 5,2 millions de véhicules électriques en 2030. 21 mesures concrètes à mettre en œuvre rapidement pour développer le véhicule électrique entre 2019 et 2030.

  • Les Américains n'ont jamais autant produit, consommé et exporté d'énergie de leur histoire. À l’origine de ce résultat, le bon état de la croissance, ainsi que l'augmentation de la production de pétrole et de gaz de schiste. Mais en parvenant à ces résultats, les États-Unis ont vu exploser leurs émissions de CO2.

  • La société canadienne Carbon Engineering mise sur une technologie innovante pour retirer le CO2 de l’atmosphère. Elle vise une solution commerciale à moins de 100 dollars la tonne dès 2021.

  • L’île de la Réunion devait atteindre l’autonomie énergétique en 2030, selon la loi de transition énergétique en 2030. Sur le terrain, si les acteurs se mobilisent, les choix ne semblent pas toujours être les plus pertinents et l’horizon d’une réelle autonomie énergétique s’éloigne.

  • Pour diminuer les rejets de granulés de plastique dans l'environnement, PlasticsEurope, l'association professionnelle européenne qui représente les producteurs de matières plastiques, a lancé l'opération Clean Sweep en 2015. Lumière sur ce programme et ses avancées.

  • Jusqu'au 4 mai, Paris était la capitale mondiale de la biodiversité. L'IPBES s'est réuni en session plénière dans les locaux de l'Unesco. À cette occasion, François de Rugy et les secrétaires d’État Emmanuelle Wargon et Brune Poirson ont pris la parole pour apporter leur soutien à la manifestation. Sans pour autant faire aucune annonce majeure.

  • Dans son rapport RSE, Apple confirme ses ambitions en matière de recyclage. La firme américaine prévoit ainsi d'améliorer la fin de vie de ses iPhone via Daisy, un robot capable de les désassembler. Grâce à cette technologie, l'entreprise à la pomme souhaite notamment recycler les métaux rares présents dans ses smartphones.

  • La CNDP annonce le lancement de la concertation publique sur les déchets nucléaires jusqu'au mois de septembre. Entre autres sujets, Cigéo et la définition même d'un déchet nucléaire. Une initiative notamment jugée nécessaire par les associations de préservation de l'environnement, puisque la France détiendrait plus de 1,5 million de mètres cubes de déchets radioactifs.

  • La 7e session de l’IPBES (Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques) s’est ouverte à Paris ce lundi 29 avril. D’ici au 4 mai, elle doit adopter un rapport multilatéral dressant un bilan mondial de l’état de la biodiversité et des services écosystémiques.

  • Si l'exposition aux perturbateurs endocriniens peut avoir un effet dévastateur sur la santé, elle peut être plus grave encore pour les personnes les plus sensibles. Personnes âgées, adolescents, mais aussi femmes enceintes et nourrissons ont besoin d'une protection exemplaire. Industriels, scientifiques et associations se demandent comment y parvenir.

  • La géo-ingénierie revient sur la table avec une nouvelle étude parue dans la revue Nature Climate Change. L’idée n’est pas nouvelle ; elle consiste à répandre des produits chimiques dans le ciel. Mais les chercheurs pourraient bientôt lancer une première expérience sur le terrain.

  • Selon le Baromètre éolien 2019 d’EurObserv'ER, la puissance éolienne atteint 179 gigawatts en Europe fin 2018 pour une production de 379 térawattheures. L’organisation dresse un bilan en demi-teinte.

  • Dès le 12 avril, le Royaume-Uni pourrait quitter l'Union européenne. Et il ne sera plus tenu de respecter plusieurs engagements pris aux côtés des autres États membres. Les écologistes britanniques craignent que le Brexit ait un impact néfaste sur la politique environnementale menée Outre-Manche.

  • Le nombre de centrales au charbon continue d’augmenter, malgré la lutte contre le réchauffement climatique. Une étude de Global Energy Monitor, Greenpeace et Sierra Club montre toutefois le recul du nombre de nouveaux projets.

  • Selon une étude réalisée par l'association Agir pour l'Environnement, au moins 271 dentifrices commercialisés en France contiennent du dioxyde de titane. En cause, le colorant E171 utilisé dans les dentifrices pour favoriser la blancheur et la brillance. Or, le dioxyde de titane est considéré comme cancérogène possible par le CIRC.

  • Les véhicules neufs devront prochainement être moins polluants. Le Parlement européen a adopté une résolution visant à considérablement réduire les émissions de CO2 des nouvelles voitures dans les prochaines années. Cela concerne les véhicules des particuliers et les utilitaires légers.

  • En première lecture, le Sénat a adopté le projet de loi sur l'orientation des mobilités. Un projet de loi composé de nombreux amendements, dont l'obligation pour les entreprises d'intégrer des véhicules électriques à leur flotte. Le projet ainsi adopté va désormais être envoyé à l'Assemblée nationale.

  • Le think thank Sandbag publie une étude qui montre que l’Europe pourrait être plus ambitieuse dans ses engagements climatiques. Les mesures déjà adoptées lui permettraient déjà de réduire ses émissions d’au moins 50 % en 2030, contre un engagement actuel de 40 %.

  • « Survivre au péril plastique », le nouveau livre de Matthieu Combe, vient de paraître aux éditions Rue de l’Echiquier. Deux ans d’enquête sur les causes, les conséquences et les solutions à la pollution plastique en France, en Europe et dans le monde. En voici un extrait.

  • Médecins et malades opposés aux pesticides estiment que l'exposition aux perturbateurs endocriniens est la cause de la recrudescence de maladies graves, notamment dans le secteur agricole. Ils espèrent voir changer le modèle agricole, au nom de la santé de tous les consommateurs. Paul François, président de l'association Phyto-Victimes, est l'un d'entre eux.

  • En France ou en Europe, les perturbateurs endocriniens sont une source d'inquiétude pour la santé des citoyens. Depuis plus de vingt ans, la réglementation européenne va dans le sens du principe de précaution, mais sans l'appliquer totalement. Pour certaines ONG et scientifiques militant contre l'exposition aux pesticides, les cadres légaux actuels ne sont pas assez efficaces.

  • François-Michel Lambert, député de la 10e circonscription des Bouches-du-Rhône (groupe Libertés et territoires), publie le rapport « Stop aux pollutions plastiques ». 48 propositions pour une stratégie politique complète en vue d’un usage soutenable des plastiques. Lumière sur les plus ambitieuses d’entre elles.

  • Les quatre ONG à l'initiative de l'Affaire du siècle ont déposé ce 14 mars une requête au Tribunal administratif de Paris : L’inaction dont fait preuve l’État depuis 40 ans est-elle illégale ? Au juge de se prononcer.

  • La culture de la viande in vitro serait-elle plus écologique que la viande conventionnelle ? Pas sûr ! Des chercheurs d'Oxford considèrent que les émissions de CO2 liées à la production de viande in vitro seraient à long terme plus néfastes que le méthane traditionnellement issu de la production de viande bovine.

  • L’ADEME s’intéresse à l’efficacité énergétique des exploitations agricoles. Avec le déploiement de solutions technologiques et grâce au changement de pratiques agricoles, l’agence estime qu’il est possible de réduire leur consommation énergétique jusqu’à 43 % d’ici 2050.

  • L’ADEME décortique l’empreinte carbone et l’empreinte énergétique de l’alimentation des Français. Côté émissions, c’est la phase de production qui voit rouge, alors que côté énergie, c’est plutôt les transports.

  • Le WWF publie son rapport « Pollution plastique : à qui la faute ? ». La faute aux gouvernements, à l’usage unique, à la mauvaise gestion des déchets ou encore aux fabricants, aux marques et à l’industrie ? En réalité, la faute à un manque de responsabilité tout au long de la chaîne de vie du plastique...

  • Le projet européen Horizon 2020 Terminus vise à développer d’ici 4 ans le recyclage des emballages multicouches. Objectif : ajouter des enzymes dans les adhésifs de ces plastiques pour les dégrader en solution aqueuse.

  • Le 9e baromètre annuel « Les Français et les énergies renouvelables » vient de paraître. Ce sondage OpinionWay pour Qualit’EnR montre comment évolue la perception des énergies renouvelables (ENR) en France.

  • La France se classe parmi les pays européens ayant une précarité énergétique relativement élevée. C’est la conclusion du think tank Open Exp qui calcule l’Indice européen de la précarité énergétique domestique (European Domestic Energy Poverty Index – EDEPI).

  • L’association Agir pour le Climat porte une proposition de traité européen pour un Pacte Finance-Climat. Un pacte pour sauver le climat tout en ancrant la transition écologique et énergétique dans l’économie.

  • Les quatre associations environnementales à l'origine de « l'Affaire du siècle » se disent déçues par les mesures annoncées par François de Rugy, malgré leur entretien antérieur avec Édouard Philippe. Elles dénoncent « l'inaction climatique » de l’État, et sont en attente d'actions concrètes.

  • Dans le cadre du 20e colloque du Syndicat des Énergies Renouvelables, le ministre togolais des Mines et de l’Énergie a partagé la politique ambitieuse du Togo en termes d'énergies renouvelables. Le pays veut notamment développer l’électrification du pays grâce au solaire.

  • Article du magazine d'actualité
    L'Anses veut mieux protéger les abeilles

    La réglementation encadre l'usage des pesticides nuisibles aux abeilles depuis 2003, mais le problème persiste. L'Anses préconise donc au gouvernement de durcir le cadre légal. Les ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture ont conjointement annoncé la mise en place d'un groupe de travail sur le sujet.

  • Article du magazine d'actualité
    La route solaire toujours en test

    Suite aux mauvais résultats de la route solaire normande (production plus faible que prévue, prix du kWh très élevé, temps de retour énergétique élevé, bruit important), Colas continue d'améliorer sa technologie Wattway. Sur l'île de la Réunion, les résultats sont meilleurs, mais demeurent insuffisants.

  • Lors de son 20e colloque annuel, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a récompensé le Portugal pour sa politique ambitieuse de transition énergétique. Le ministre de l’environnement et de la transition énergétique João Pedro Matos Fernandes a reçu le trophée des énergies renouvelables.

  • Fin 2018, le parc électrique renouvelable français atteint près de 51,2 GW. C’est 99 % de l’objectif fixé par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). L’éolien en particulier, continue son fort développement.

  • La Confédération des Métiers de l’Environnement (CME), FEDEREC, et la FNADE signent le contrat de filière « Transformation et Valorisation des déchets », qui veut engager les entreprises de la collecte, du recyclage et de la valorisation des déchets dans la transition vers l’économie circulaire.

  • Laver l'atmosphère de toute pollution comme on lancerait une machine pour laver son linge. Impossible ? Ce n'est pas ce que semble penser Bangkok qui envisage de mettre fin à la pollution grâce à des pluies artificielles provoquées au moyen de produits chimiques pulvérisés dans l'air. Au-delà de leur caractère insolite, les pluies artificielles de Bangkok ont quelques détracteurs.

  • Article du magazine d'actualité
    Une nouvelle campagne de contrôle de REACH

    Dans le cadre du règlement REACH, les entreprises européennes avaient jusqu’au 31 mai 2018 pour enregistrer les substances chimiques qu’elles utilisent, importées ou fabriquées dans des quantités comprises entre 1 et 100 tonnes par an au sein de l’Union Européenne. Une campagne de contrôle pour vérifier l’adéquation entre les déclarations et la réalité commence.

  • Par le biais de son programme pour l'environnement, l'ONU a annoncé que le budget alloué aux projets liés au développement durable est revu à la hausse. Ce sont ainsi 100 milliards de dollars qui seront destinés au développement d'initiatives en faveur de l'environnement d'ici 2025, au lieu des 10 milliards annoncés en 2017. Ces fonds viendraient essentiellement du secteur privé.

  • Via Sèva lance une cartographie nationale référençant les réseaux de chaleur et de froid français. De quoi connaître toutes leurs caractéristiques et répondre aux questions : Y-a-t-il un réseau près de chez vous ? Pouvez-vous vous y raccorder et à quelles conditions ?

  • L’association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere-France) noue un partenariat avec le syndicat des professionnels de l’énergie solaire (Enerplan) pour développer la recharge solaire intelligente. De quoi espérer l’émergence d’une nouvelle filière française spécialisée.

  • Article du magazine d'actualité
    Les industriels du plastique contre-attaquent

    La filière plastique réagit enfin pour redorer l’image de son matériau phare. Près de trente entreprises mondiales lancent l’Alliance to End Plastic Waste (Alliance pour l’élimination des déchets plastiques), dotée d’un milliard de dollars pour diminuer la pollution plastique dans les océans.

  • Une fois n'est pas coutume, les catastrophes naturelles ont souvent fait la une de l'actualité en 2018. En plus du lourd tribut humain payé, ces épisodes apocalyptiques ont un coût, et non des moindres. Selon l'ONG britannique Christian Aid, les catastrophes naturelles ont coûté cette année au moins 84 milliards d'euros. L'organisation affirme même que l'épisode météorologique le plus violent de 2018 a engendré 17 milliards d'euros de dégâts.

  • « La première ferme d’hydroliennes fluviales du monde » vient d’être inaugurée sur le Rhône, annonce le syndicat des énergies renouvelables. À cette occasion, l’organisme rappelle qu’il existe une filière française de l’hydrolien, pouvant jouer un rôle de premier plan sur le marché international.

  • Le gouvernement vient de lancer le deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique pour la période 2018-2022. Son objectif : préparer la société française au changement climatique, grâce à l’implication des principaux secteurs de l'économie et des territoires au niveau local.

  • Après plusieurs mois de négociations, le Conseil, le Parlement européen et la Commission européenne, se sont entendus pour réglementer l’usage de plusieurs produits en plastique à usage unique qui représenteraient 70 % de tous les déchets marins. Objectif : lutter contre les déchets marins à la source.

  • Il y aurait un lien direct entre la qualité de l'air dans les bureaux et les capacités cognitives des employés. Selon une étude américaine, plus la concentration en CO2 dans les espaces de travail fermés est grande, moins les travailleurs sont performants. Cette question devient donc un réel sujet pour les entreprises, surtout dans des territoires connus pour être très pollués.

  • Éclairer la nuit grâce à la lumière du jour et ce durant six jours sans recharge, c'est ce que propose la société française Neogy. Le « Solar Light Kit » est un kit d'éclairage 100% autonome qui se recharge à l'énergie solaire.

  • L'Inde a dix ans d'avance sur au moins deux de ses objectifs pour le climat. Cependant de grands efforts restent à faire, d'autant plus que le pays n'est pas encore sur la bonne voie pour la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

  • Une coalition d'organisations, dont le WWF, propose de créer une nouvelle taxe sur les entreprises d’énergies fossiles. Elle aiderait les collectivités les plus vulnérables à faire face aux pires impacts du changement climatique.

  • La startup lyonnaise Véritable lance le mini-potager Exky, pour aider les urbains pressés à récolter des aromates frais toute l’année sans effort.

  • Classé cancérigène avéré depuis 2014, le formaldéhyde est le polluant le plus présent et le plus dangereux dans l’air intérieur. Grâce à la station R-Check et à une application mobile, la startup Ethera analyse votre air intérieur et vous donne des conseils pour réduire la pollution.

  • L’entreprise Helite est spécialisée dans les technologies d’airbags autres qu’automobiles. Elle lance le gilet airbag B’Safe qui protège les cyclistes en cas de chute ou d’accident.

  • La startup lyonnaise Meersens passe au crible l’exposome, soit tout ce qui peut avoir une influence sur votre santé dans votre environnement immédiat. Pour ce faire, l’entreprise propose son application Meersens, son boîtier mBox et ses biocapteurs mSens.

  • 415 investisseurs institutionnels appellent les états réunis à la COP24 à plus d'ambition. Charbon, subventions aux énergies fossiles, prix du carbone, informations financières : les sujets de leur déclaration mondiale sont nombreux.

  • Le Budget Carbone Mondial 2018 vient de paraître et ne fournit pas de bonnes nouvelles. Il est produit par 76 scientifiques de 57 institutions de recherche dans 15 pays travaillant sous l'égide du Global Carbon Project (GCP).

  • Article du magazine d'actualité
    EDF parie sur son plan mobilité électrique

    EDF a présenté son plan mobilité électrique en octobre dernier. À l’occasion du salon des maires, Isabel Montelescaut, Responsable Mobilité électrique du Groupe, est revenue sur ce nouveau plan stratégique.

  • Article du magazine d'actualité
    Le programme national pour l’IA prend forme

    Sur douze dossiers déposés en vue de la création des Instituts Interdisciplinaires d'Intelligence Artificielle (3IA) , quatre ont été présélectionnés : Grenoble, Nice-Sophia Antipolis, Paris et Toulouse. Lumière.

  • Pour dépasser la guerre des prix, trouver de nouveaux débouchés à l’export, entraîner leur transition digitale et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, les entreprises agroalimentaires françaises misent désormais sur l’innovation.

  • Le plastique est dans le collimateur des nouvelles politiques françaises et européennes. Au niveau des collectivités, des élus s’interrogent sur les récentes interdictions des plastiques. Le recyclage va-t-il bientôt être remis en cause ?

  • Article du magazine d'actualité
    Le marc de raisin fait rouler les autocars

    Depuis le 12 novembre et pour un mois, un autocar roulant au marc de raisin est testé sur la ligne Dax – Mont-de-Marsan. Il parcourra 350 km par jour, en conditions réelles d’utilisation.

  • En collaboration avec l'ONU-Environnement, la fondation Ellen MacArthur a lancé l'Engagement Mondial de la Nouvelle Économie des Plastiques. Plus de 290 entreprises, ONG, institutions financières, investisseurs, universitaires et établissements d'enseignement rejoignent l'appel.

  • Article du magazine d'actualité
    Renforcement en cours du Fonds Chaleur

    Géré par l’ADEME depuis 2009, le Fonds Chaleur soutient le développement de la production de chaleur à partir des énergies renouvelables. Son budget est porté à 245 millions pour 2018 et devrait l’être à 300 millions d’euros en 2019.

  • Comment la RSE peut-elle contribuer à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) ? La plate-forme RSE formule 15 recommandations au gouvernement, aux entreprises, à leurs relais et aux partenaires sociaux pour mieux inclure les ODD dans la stratégie RSE.

  • Troisième secteur d'activité le plus énergivore derrière le bâtiment et les transports, l'industrie pourrait sensiblement réduire sa consommation énergétique. Effy et ENEA Consulting montrent qu'au prix de quelques efforts, les besoins en énergie de l'industrie pourrait aisément baisser de 20%.

  • WWF France et le Club GreenIT ont mené une étude pour évaluer l'influence du numérique sur l'impact environnemental des grandes entreprises françaises. Les résultats pour l'année 2018 sont encourageants.

  • Article du magazine d'actualité
    L'économie circulaire teste sa première norme

    L'Afnor dévoile une première mondiale : la première norme expérimentale consacrée à l'économie circulaire. Elle vise à mieux faire connaître ce modèle économique et à contribuer à son essor pour tous les types d'organisme, quelles que soient leur taille et leur nature.

  • Article du magazine d'actualité
    32 % des substances chimiques enfreignent REACH

    Selon une étude allemande, un tiers des substances chimiques commercialisées en Europe ne sont pas conformes à la réglementation. À l'inverse, seul un tiers de ces substances chimiques répondent aux attentes de la réglementation Reach. La députée européenne Michèle Rivasi dénonce « le Dieselgate » de l'industrie chimique.

  • Selon le classement « Low Carbon Economy Index 2018 » du cabinet PwC, les efforts pour décarboniser l'économie mondiale demeurent insuffisants. Aucun pays du G20 n'atteint un taux de décarbonisation suffisant pour limiter le réchauffement climatique à 2°C d'ici 2100.

  • Trois institutions lancent l’initiative Clean Oceans. Dotée de deux milliards d’euros, elle aidera à mobiliser les investissements du secteur privé pour réduire la pollution des océans au cours des cinq prochaines années.

  • Dix-neuf pays du monde entier se sont réunis pour faire un pas de plus en vue d'atteindre la neutralité carbone. À l'occasion de la Climate week de New-York, ces nations ont présenté leur plan pour atteindre cet ambitieux objectif. Malgré l'absence des États-Unis et de la Chine dans les discussions étatiques, l'objectif affiché est d'arriver à la neutralité carbone en 2050.

  • Le résumé à l’intention des décideurs du rapport spécial du GIEC commandé à la COP21 sur un « Réchauffement planétaire de 1,5°C » vient d’être adopté. Attendu fermement par les écologistes, il montre l’urgence qu’il y a à agir si l’on souhaite limiter les impacts du réchauffement climatique.

  • Dans le cadre du projet de loi de finances 2019, François de Rugy, nouveau ministre de la transition écologique et solidaire est fier d’annoncer un budget en augmentation d’un milliard d’euros. Quelles sont les grandes priorités de son ministère pour l’année à venir?

  • Article du magazine d'actualité
    Assises de l’eau : comment moderniser l’eau

    L’annonce du départ de Nicolas Hulot le 28 août a éclipsé les conclusions du premier volet des Assises de l’eau annoncées le 29 août. 17 mesures visent à relancer l’investissement dans les réseaux d’eau et d’assainissement, suivant trois axes stratégiques. A la veille de l’ouverture du second volet, retour sur ces premières conclusions.

  • Article du magazine d'actualité
    La blockchain, nouvel atout pour le médical

    Anca Petre, co-fondatrice du cabinet de conseil 23 consulting, nous explique l’intérêt de la blockchain pour le secteur médical. Interview.

  • Coca-Cola a annoncé en janvier 2018 sa nouvelle ambition : aboutir à un monde sans déchet en 2030. L'entreprise souhaite ainsi recycler 100 % de ses emballages d’ici 2025 en Europe et 100% dans le monde d’ici 2030. Sandrine Rigaud a mené l'enquête pour le nouveau numéro de Cash Investigation "Plastique : la grande intox".

  • Article du magazine d'actualité
    Miser sur le BIM, un nouveau pari stratégique

    Franke Water Systems est un industriel spécialisé dans les sanitaires à destination des établissements recevant du public (ERP). Il mise sur une offre BIM inédite pour faire décoller sa position sur le marché français d'ici 2020. Entretien avec son directeur général Sébastien Lepicard.

  • Article du magazine d'actualité
    Les bus à hydrogène se déploient en Europe

    Afin de faire baisser le coût des bus électriques à hydrogène et favoriser l'émergence d'une offre industrielle européenne, des stratégies d'achats groupés se mettent en place. La France attend ses premiers bus pour 2019.

  • Article du magazine d'actualité
    Les défis qui attendent François de Rugy

    L'annonce est arrivée peu avant 13h : c'est François de Rugy, actuel Président de l'Assemblée nationale, depuis un peu plus d'an qui succède à Nicolas Hulot. De nombreux dossiers épineux l'attendent. Voici un résumé des plus urgents.

  • Les véhicules électriques à batterie et à hydrogène demandent des infrastructures différentes. Ces solutions sont complémentaires et leur déploiement devrait se faire en parallèle, selon les réalités locales.

  • Quelques régions ont déjà défini une politique de développement de la mobilité hydrogène. Elles misent en priorité sur les véhicules utilitaires légers des professionnels et des collectivités. Grâce au plan hydrogène de Nicolas Hulot, d'autres régions devraient dévoiler leurs ambitions dès la rentrée.

  • Article du magazine d'actualité
    Les technologies plasma pour valoriser le CO2

    La conversion du CO2 en molécules d'intérêt grâce à l'utilisation de plasmas à basse température est l'une des technologies les plus prometteuses. Un programme européen commun de doctorat est en construction pour créer une génération d’experts interdisciplinaires en couplage plasma et catalyse.

  • Une nouvelle étude parue dans la revue Bioinformatics dévoile une intelligence artificielle (IA) qui prédit les risques d'interactions médicamenteuses grâce au deep learning.

  • Le projet Plastic Bottle Village, sur l'île Bocas del Toro au Panama vise à construire le premier village constitué de maisons en plastique. Le château du village vient d'être achevé et le porteur du projet imagine des solutions à la pollution plastique.

  • L'acidification des océans pourrait actuellement atteindre des niveaux records. Selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Cardiff, il se pourrait que le taux d'acidification n'ait jamais été aussi élevé durant plusieurs millions d'années. Ces résultats sans précédent semblent être liés à la concentration en dioxyde de carbone de l'atmosphère.

  • Les canalisations transportant les eaux usées sont souvent saturées par les eaux pluviales. Pour éviter le rejet d'eaux polluées dans le milieu naturel, Suez mise sur des solutions numériques. Reportage à Biarritz.

  • Après une longue procédure entamée il y a plus de 4 ans par 9 associations françaises, la Cour de Justice de l'Union européenne rend son avis sur les « nouveaux OGM » obtenus par mutagenèse. Ils devront se conformer à la législation européenne existante, comme les OGM traditionnels obtenus par transgenèse.

  • Sur 126 pays étudiés, l'indice mondial de l'innovation 2018 classe la France comme 16e pays le plus innovant au monde. C'est une place de moins qu'en 2017, mais deux de plus qu'en 2016.

  • Article du magazine d'actualité
    La Lune aurait pu être habitable

    Imaginer une quelconque trace de vie sur la Lune est quelque chose qui semblerait être totalement fantaisiste pour les esprits les plus cartésiens. Cependant, il semblerait que cette potentialité ne soit pas si incongrue car la Lune n’est pas aussi sèche que ce que l’on peut croire.

  • Les nouveaux chiffres du plan Ecophyto II sont tombés et, à l'accoutumée, ils sont mauvais. Loin de l'objectif d'une baisse de 50 % d'ici 2025, le recours aux pesticides continue d'augmenter.

  • La Suisse pourrait bientôt accueillir la première centrale solaire flottante sur un lac de montagne. À 1810 mètres d'altitude, le Lac des Toules de la commune de Bourg-Saint-Pierre prépare l'arrivée d'un démonstrateur pour 2019.

  • Après des anomalies dans la cuve du réacteur, voici les soudures défectueuses. EDF vient d'annoncer un retard supplémentaire d'un an du chantier et une addition supplémentaire de 400 millions d'euros, portant le coût du projet à 10,9 milliards d'euros.

  • Perché à 590 km d'altitude, le télescope spatial Hubble livre toujours des clichés exceptionnels. Il apporte de nouvelles vues de Mars et Saturne, au moment où les deux planètes sont au plus proche de la Terre.

  • Article du magazine d'actualité
    L'écologie digitale, vous connaissez ?

    Le numérique prend de plus en plus de place dans la société. Selon l'ONG Digital for the planet, la pollution numérique est le "prochain enjeu écologique majeur", mais les Français ignorent encore le principe d'écologie digitale.

  • Article du magazine d'actualité
    L'humanité vit à crédit depuis ce matin !

    À compter d'aujourd'hui, l'humanité vit à crédit. Elle a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en un an. Cette date, calculée par le Global Footprint Network, représente l’Earth overshoot Day, ou Jour du dépassement de la Terre.

  • Le gouvernement a présenté ses engagements en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l'air le 20 juillet. Structurés autour de 5 axes, ils préfigurent le volet mobilité propre de la future loi d'orientation sur les mobilités prévue d'ici début 2019.

  • Le Gouvernement vient de présenter son Plan Biodiversité. Collectivités, entreprises, agriculteurs, pêcheurs, monde de l'éducation et citoyens... tous les acteurs sont invités à préserver la biodiversité en France et à l'international. Malgré des avancées, les associations attendent des précisions financières et juridiques.

  • iNex Circular est une plateforme européenne d'échange de déchets industriels pour favoriser l'économie circulaire sur le terrain. En clair, elle fait en sorte que les déchets d'une entreprise deviennent les ressources des autres depuis trois ans. Son fondateur Olivier Gambari nous présente son fonctionnement.

  • La feuille de route pour une économie circulaire prévoit de "tendre vers 100% de plastiques recyclés" en 2025. Alors que les engagements volontaires des industriels seront annoncés le 2 juillet, la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l'environnement (FNADE) voit déjà plus loin.

  • REN21 publie son Rapport sur la situation mondiale des énergies renouvelables 2018. Si les énergies renouvelables continuent leur développement dans le secteur de l'électricité, les secteurs de la chaleur, du froid et des transports sont toujours à la peine.

  • Le Plan Climat de Nicolas Hulot prévoit la fin des ventes de véhicules thermiques d'ici 2040. Comment adapter les politiques publiques et réglementations pour tendre vers le 100 % de véhicules électriques d'ici là? France Stratégie propose une série de mesures à adopter.

  • Article du magazine d'actualité
    Nicolas Hulot lance son plan hydrogène

    L'hydrogène peine à trouver sa place dans la transition énergétique française. Pour aider les premiers déploiements de l'hydrogène dans l'industrie, la mobilité et l'énergie, Nicolas Hulot présente un plan doté de 100 millions d'euros dès 2019.

  • Après Tesla, Blablacar et Uber, existe-t-il encore des start-up susceptibles d'influencer la voiture de demain? Le cabinet de conseil Wavestone a analysé 421 start-up pensant le futur du transport de personnes. Panorama des thèmes de recherche les plus en vogue.

  • Enerfip, plateforme de financement participatif dédiée à la transition énergétique, présente le premier financement participatif au monde dédié à un parc éolien offshore.

  • Total transforme actuellement sa raffinerie de La Mède (13) en bio-raffinerie. Au moment où le gouvernement prépare sa stratégie contre la déforestation importée, les 300.000 tonnes d'huile de palme que le géant pétrolier compte importer interroge.

  • Article du magazine d'actualité
    Quel bilan pour Nicolas Hulot un an après ?

    Le 17 mai 2017, l'arrivée de Nicolas Hulot au poste de Ministre de la transition écologique et solidaire a suscité beaucoup d'espoirs chez les écologistes. Un an après, le bilan est mitigé. Retour sur un an de réformes.

  • Recycler 100 % des plastiques en 2025, voici l'objectif qui était affiché par le gouvernement depuis quelques mois. Mesure phare de la feuille de route pour une économie circulaire, l'idée est de "tendre vers 100% de plastiques recyclés" à cet horizon. Malgré de réelles avancées, plusieurs mesures manquent à l'appel.

  • Chaque gouvernement annonce son plan quinquennal de rénovation énergétique des bâtiments pour atteindre le but tant recherché de rénover 500.000 logements par an. Tout le parc devra être rénové suivant la norme BBC en 2050. Lumière sur les 5 mesures phares de ce nouveau plan du gouvernement Macron.

  • Chantal Jouanno est présidente de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) depuis mars dernier. Invitée de l’Association des journalistes de l’environnement, elle présente les travaux présents et à venir de cette autorité indépendante.

  • Article du magazine d'actualité
    La French Fab accélère son déploiement

    La French Fab a été lancée en octobre 2017 par Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances. Elle vise à devenir la vitrine des savoir-faire industriels français à l'exportation. Les accélérateurs se multiplient en régions et dans les filières.

  • Le rapport Villani sur l'intelligence artificielle a été publié fin mars. Dans la foulée, Emmanuel Macron a repris une large série de préconisations en faveur de cette technologie pour lancer un plan complet de développement.

  • La ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé les grands axes de la réforme de la formation professionnelle en mars dernier. Les mesures profitent aux demandeurs d'emploi et aux salariés, dans un contexte de profondes modifications du travail.

  • Article du magazine d'actualité
    Youtube s'infiltre sur le site des impôts

    Le prélèvement à la source entrera en vigueur au 1er janvier 2019. La Direction générale des Finances publiques (DGFIP) annonce fièrement la mise en ligne d'une vidéo expliquant la réforme en 2 minutes chrono. Mais il y a un hic : la vidéo est hébergée sur Youtube, offrant les données de millions de Français à Google.

  • Dans un nouveau rapport, le think tank financier Institute for Energy Economics and Financial Analysis (IEEFA) et l’ONG Oil Change International montrent comment les scénarii de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) orientent les gouvernements vers des politiques énergétiques incompatibles avec l’accord de Paris sur le climat.

  • Pour contribuer à l'élaboration du futur Plan National Hydrogène gouvernemental, 13 acteurs industriels publient une étude prospective sur l'hydrogène décarboné. Présentation.

  • Article du magazine d'actualité
    Quels matériaux pour quelles applications ?

    Difficile de s'y retrouver dans l'ensemble des matériaux utilisés en impression 3D par dépôt de filaments fondus. Petit tour d'horizon et quelques conseils pratiques pour choisir vos filaments.

  • Article du magazine d'actualité
    L'impression 3D est-elle écologique ?

    L'impression 3D est souvent présentée comme un moyen écologique permettant de mettre fin à la production de masse. La baisse de la production de déchets, la diminution de la consommation d'énergie et la fin de l'obsolescence programmée seraient ses principaux atouts écologiques. Qu'en est-il réellement ?

  • Article du magazine d'actualité
    L'impression 3D s'invite dans tous les secteurs

    Aéronautique, automobile, médical, alimentaire... Aucun secteur n'est épargné par le développement de l'impression 3D. Celle-ci convient à différentes applications, que cela soit pour la production de prototypes ou de pièces finies.

  • Article du magazine d'actualité
    L'éco-conception au service de l'impression 3D

    L'impression 3D se développe et consomme de plus en plus de plastique. Des start-up se développent donc pour produire des filaments à base de déchets plastiques recyclés. Parmi elles, Armor 3D est une start-up française qui mise sur des filaments recyclés et recyclables. Entretien avec Pierre-Antoine Pluvinage, directeur de son développement.

  • La transition énergétique nous invite à reconsidérer l'origine du gaz naturel. Alors que le gouvernement prépare un nouveau plan de développement de la méthanisation, la Fabrique Ecologique dresse deux propositions pour lever les freins au développement des gaz renouvelables d'ici 2020.

  • Le rapport Notat-Sénard propose de modifier l’article 1833 du Code civil qui définit l’objet social des entreprises. Son but : intégrer la responsabilité sociétale et environnementale (RSE) au cœur de la raison d'être des entreprises. Entretien avec Anne-France Bonnet, fondatrice du cabinet de conseil en stratégie et développement Nuova Vista et membre du comité RSE/DD de Consult'in France.

  • Laurent Bernard est co-fondateur d'Ecojoko. Dès avril, cet assistant aidera les particuliers à faire jusqu'à 25 % d'économies d'énergies. Entretien.

  • Article du magazine d'actualité
    Les e-textiles au service de votre santé

    Plusieurs recherches s'intéressent à l'utilisation d'e-textiles pour des utilisations en santé. Ils suivent ou traitent des maladies, enregistrent des paramètres médicaux. Tour d'horizon.

  • Article du magazine d'actualité
    Les e-textiles s'invitent dans le design

    Aurélie Mossé est designer indépendante, chercheur et enseignante à l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs (ENSAD). Elle forme ses étudiants en design aux nouvelles technologies textiles et aux enjeux écologiques. Cela inclut les e-textiles de façon générale, qu’il s’agisse de textiles high-tech et complexes, comme les tissus photovoltaïques, et les textiles low-tech, à base de fibres naturelles.

  • Deux questions arrivent rapidement dans la conversation lorsque l'on s'intéresse aux textiles connectés. Puisqu'ils sont bourrés d'électroniques, comment faire pour les laver ? Et comment les recycler en fin de vie ? Voici quelques éléments de réflexion.

  • Article du magazine d'actualité