Isabelle EQUIXOR

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0393
    Pratiquer les règles de maîtrise des documents

    Vous souhaitez construire un système documentaire maîtrisé.

    La norme ISO 9001 / 2015 consacre quelques exigences à ce sujet à travers le chapitre 7.5 « Informations documentées ».

    Il existe de nombreux documents, dans les différents services de votre entreprise, nécessaires au bon fonctionnement de vos activités. Ainsi, afin de rendre la lecture et l’utilisation de votre système documentaire aisé à l’ensemble du personnel, il est primordial, dans un premier temps, de catégoriser votre documentation.

    Cet état des lieux va vous permettre de retenir les règles de gestion documentaire appropriées à votre entreprise pour consolider, dans un second temps, la structuration de votre gestion documentaire.

    La construction d’un système documentaire va vous permettre de maîtriser non seulement la documentation créée et maintenue en interne, mais également les documents d’origine externe.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0373
    Déployer les objectifs à atteindre

    Comment déployer les objectifs à l’ensemble de votre organisation et ainsi en optimiser leurs atteintes ?

    Cantonné au seul périmètre des équipes de Direction et du service Qualité, faute d’intérêts de la part de vos autres collaborateurs, que devez-vous faire afin de tous les impliquer et de voguer ensemble vers le cap défini ?

    Rendre vos objectifs clairs, applicables et « parlants » à tous, voici la clé du désenclavement !

    Pour cela, un partenaire de choix se trouve dans votre organisation, le service des ressources humaines, gardien du catalogue des compétences de votre organisation.

    Ne vous reste plus qu’à lancer une alliance efficace…

  • Le système de management de la qualité (ou par la qualité) a été déployé au sein de votre organisation mais comment est-il perçu par les différents services, processus qui le composent ?

    En comprennent-ils les tenants et aboutissants ?

    En saisissent-ils l’intérêt dans la gestion globale de l’entreprise ? Ont-ils perçu une valeur ajoutée dans la gestion au quotidien des divers projets ?

    Cette compréhension se duplique-t-elle à l’ensemble de l’organisation ou les niveaux divergent-ils ?

    Faites le bilan !

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0335
    Communiquer les résultats avec efficacité pour mieux impliquer

    Trois problématiques sont soulevées sur le sujet qui nous intéresse ici.

    La première d’entre elles est de communiquer. Mais qu’est-ce que communiquer ? La définition même de ce mot est importante. La norme ISO 9001:2015 donne deux sensibilités différentes selon les parties auxquelles s’adresse votre organisme.

    Vient ensuite l’efficacité. Nous aurions tendance à dire que l’efficacité d’une communication réussie tiendrait à sa transmission jusqu’aux destinataires souhaités et à sa compréhension par ces derniers. Comment s’assurer de ces deux points ? Facile à dire, mais est-ce facile à réaliser ?

    Enfin le cœur du problème est l’implication. À quoi cela peut-il tenir ? Avant tout, pour impliquer qui que ce soit, il faut que le résultat communiqué attire, suscite et attise l’intérêt du destinataire de l’information et/ou du savoir. Qualité de la transmission, utilité de la communication, le vecteur de communication, le timing de la communication… sont ici des éléments clés mais non exhaustifs à étudier.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0473 (relu et validé)
    Mettre en œuvre des actions curatives, correctives, préventives

    Dans l’optique de satisfaire au mieux vos clients, il vous faut mettre en œuvre des actions efficaces pour pallier les anomalies de production, organisationnelles… auxquelles vous êtes confronté. Vous vous heurtez, cependant, à des difficultés de compréhension des principales notions relatives aux actions d’amélioration : actions curatives, correctives, préventives.

    • Quelle est la différence entre ces types d’actions ?
    • À quel moment et comment déployer l’une ou l’autre ?

    Cette fiche revient sur les définitions de ces actions et les modalités de leur mise en œuvre ainsi que de leur suivi.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0447 (relu et validé)
    La méthode QQOQCCP, un outil d’analyse

    Qui n’a jamais été confronté à une description imprécise d’un sujet lorsqu’il est amené à traiter un dossier initié par un collègue ?

    On en arrive, plus ou moins tous à la même conclusion : « Il y a des trous dans la raquette ! Il va (encore !) falloir que je passe deux heures à demander des compléments d’informations. »

    Nous vient alors une multitude de questions simples mais essentielles qui, si on prend un peu de recul, reviennent à dérouler de manière instinctive le QQOQCCP !

    Cela signifie tout bonnement que le QQOQCCP est une méthode efficace et simple, voire efficiente. Alors osons l’efficience !

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 1157 (relu et validé)
    Établir les supports pour la remontée d’informations sur les anomalies

    Comment fonctionne la mise en œuvre de vos systèmes de management ? Correspondent-ils à la ligne stratégique de votre entreprise ? Y a-t-il des dysfonctionnements récurrents sur vos lignes de production ? Existe-t-il des sources d’émergence d’idées d’amélioration à explorer ? Avez-vous tous les éléments qui permettront une analyse du problème ?

    Autant de questions qui vous font prendre conscience que l’information liée à l’émergence, résolution ou solutionnement d’anomalies n’est pas ou mal partagée. Donc potentiellement pas ou mal gérée…

    Ne vous découragez pas,il existe diverses solutions qui vous permettront d’exploiter les informations nécessaires, selon votre culture d’entreprise, ressources disponibles et besoins quant à la gestion des anomalies.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 1297 (relu et validé)
    Réaliser un plan d’expérience simple

    Vous aimeriez utiliser un plan d’expérience pour améliorer votre outil de production mais vous ne savez pas par quel bout prendre le problème, alors ne vous en faites pas et suivez le guide.

    En utilisant ce guide de mise en œuvre de plans d’expérience simple,vous allez pouvoir mettre aisément en œuvre votre projet.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 1296 (relu et validé)
    Comprendre les plans d’expérience

    Vous souhaitez optimiser votre outil de production pour améliorer la qualité de vos produits ou encore parfaire le capital connaissances de vos procédés en formalisant les réglages que seuls vos techniciens de ligne ou de maintenance proches de la retraite semblent pouvoir maîtriser après des heures d’acharnement.

    En utilisant les plans d’expérience (factoriel complet, fractionnaire, Taguchi), vous allez pouvoir mettre en œuvre vos projets tout en optimisant également votre charge de travail.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0462
    Maîtriser le processus de communication interne

    Vous devez définir et mettre en œuvre les activités de communication interne. Au-delà des exigences normatives, la communication interne est indispensable à la réussite de l’entreprise et au développement des personnes qui la composent. Mais encore faut-il savoir ce qu’il faut communiquer, à qui et comment et, enfin, comment s’assurer de l’efficacité des actions de communication ?

    Bien menées, les actions de communication contribuent à la sensibilisation et à l’implication du personnel de façon à ce qu’il participe activement à l’amélioration du fonctionnement de l’entreprise, à l’efficacité du système de management de la qualité et à la prise en compte de toutes les parties prenantes.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0391
    Construire soi-même sa gestion documentaire

    Vous souhaitez construire une gestion documentaire propre à votre entreprise. Vous avez été tenté d’acquérir des solutions logicielles spécialisées dans la gestion documentaire. Cependant, ces solutions, si elles sont « riches fonctionnellement » sont onéreuses pour votre entreprise.

    En utilisant les outils bureautiques classiques (traitement de texte, tableur), vous allez pouvoir garantir sans souci les exigences de norme telle qu’ISO 9001 concernant la maîtrise des documents.

  • Article de bases documentaires : Fiche pratique : 0390
    Construire un système documentaire qualité

    Vous devez mettre en place un système documentaire qualité. Il existe de nombreux documents, dans les différents services de votre entreprise, nécessaires au bon fonctionnement de vos activités. Ainsi, afin de rendre la lecture et l’utilisation de votre système documentaire aisé à l’ensemble du personnel, il est primordial, dans un premier temps, de catégoriser votre documentation. Cet état des lieux va vous permettre de retenir les règles de gestion documentaire appropriées à votre entreprise pour permettre, dans un second temps, la structuration de votre gestion documentaire.

    La construction d’un système documentaire va vous permettre de maîtriser non seulement la documentation créée et maintenue en interne, mais également les documents d’origine externe. Faut-il, pour cela, centraliser ou non la maîtrise documentaire ?