#

ACV

ACV dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


ACV dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2017
  • |
  • Réf : AG3159

Product Lifecycle Management (PLM  ). Introduction à la stratégie

Les outils numériques ont permis : - le déploiement de l’ingénierie simultanée; - de limiter le recours aux prototypes physiques; - de réduire considérablement les délais de mise sur le marché. Les exigences de la compétitivité imposent désormais aux entreprises de mieux intégrer les besoins de toutes les fonctions de l’entreprise, depuis la fabrication jusqu'à l’après vente, dans le processus de conception et d’évolution de leurs produits. Les applications informatiques, jusque là structurées en silos, doivent muter vers une approche globale et holistique pour atteindre la performance exigée. Améliorer le processus global de développement des produits dans l’entreprise, en associant intensément les fournisseurs, est donc l'objectif du PLM (Product Life Cycle Management).

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2017
  • |
  • Réf : BE8517

Énergie grise

Pour un objet aussi simple qu’un radiateur électrique ou aussi compliqué qu’un immeuble d’habitation, l’utilisateur est avant tout préoccupé par la consommation d’énergie lors de son usage ou de son exploitation. Or, pour fabriquer cet objet, il faut utiliser des matériaux, des procédés et des moyens de transport, et tenir compte de sa fin de vie avec un recyclage éventuel ou un traitement approprié des déchets. Ces étapes consomment de l’énergie dont une bonne partie peut être de nature non renouvelable. C’est l’énergie grise ou énergie cachée dont l’utilisateur se soucie peu car son coût est compris dans le prix d’achat de l’objet. Si la notion d’énergie grise est simple, son évaluation est complexe et des résultats très différents peuvent être obtenus selon la manière de procéder.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2018
  • |
  • Réf : M1830

Analyse du cycle de vie des procédés de traitement de surface des matériaux

Cet article a pour vocation d’aider les industriels du Traitement et Revêtement de Surface (TRS) à mesurer l’impact environnemental de leurs procédés, par recours à la méthode d’Analyse du Cycle de Vie (ACV). Les 4 étapes de la norme ISO 14040 y sont mises en application. Les données à prendre en compte dans la réalisation de l’inventaire en TRS, ainsi que les critères à considérer dans le choix d’une méthode de calcul des impacts y sont expliqués et des exemples concrets sont utilisés pour illustrer le propos. Les bonnes pratiques et erreurs à éviter sont par ailleurs évoquées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 févr. 2016
  • |
  • Réf : 0425

Pensez cycle de vie pour reconcevoir produits et services

« L’éco-conception est un enjeu national porté par la Direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services (DGCIS), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) et qui fait partie des investissements d’avenir pour le développement des entreprises françaises » (Extrait de la mission « Compétitivité durable des entreprises » de la DGCIS de 2011). La Loi de finances rectificative n° 2010-237 du 9 mars 2010 (Grand emprunt - Investissements d’avenir) a ouvert ainsi 250 M€ pour financer l’action « économie circulaire » qui inclut l’éco-conception. Derrière ces effets d’annonce, la conception durable (terme plus général qu’éco-conception) ou encore l’éco-innovation des biens, des produits et des processus s’avèrent être une orientation capitale pour la planète ainsi que pour notre pays. C’est également devenu un des objectifs de compétitivité majeur des entreprises de production de biens et de services, et une thématique de recherche importante des laboratoires universitaires.

La conception durable se définit, quand on se réfère à la définition originale de la durabilité, comme la conception d’un bien, d’un service ou d’un processus ayant des caractéristiques « soutenables ». Depuis quelques années, la conception durable bouleverse déjà considérablement les industries de biens et de services. Cette fiche repère a pour objectifs :

  • d’énoncer les enjeux et les grands principes de la conception durable de produits, services, procédés et organisations comme l’économie circulaire et la comptabilité des impacts environnementaux sur un cycle de vie ;
  • de proposer six axes de progrès en éco-innovation ou conception durable.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 08 mars 2017
  • |
  • Réf : 1495

Concevoir durablement et éco-innover : comment vous orienter dans ce chapitre ?

Bon nombre de méthodes et pléthore d’outils existent pour supporter les processus d’éco-conception, et plus généralement de conception durable ou d’éco-innovation. Comment s’y retrouver et choisir les solutions les plus adaptées à ses besoins ?

Cette fiche propose de vous orienter parmi l’ensemble des fiches pratiques proposées dans le chapitre « Concevoir durablement et éco-innover » de cet ouvrage. Vous pourrez ainsi :

  • identifier une démarche adaptée à votre problématique spécifique ;
  • choisir la méthode et/ou l’outil le plus approprié pour répondre à votre besoin ;
  • Enfin, vous serez en mesure d’identifier les bonnes ressources pour aller plus loin dans votre approche.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 09 mars 2017
  • |
  • Réf : 1604

Organiser et réussir son atelier d’éco-innovation en une demi-journée

Il est souvent difficile de réunir les différentes parties prenantes et experts impliqués dans la conception, le développement ou sur l’ensemble des phases du cycle de vie de l’un de vos systèmes (produits ou services) dans le but d’en améliorer la performance environnementale. En effet, les rassembler autour d’une table pendant plusieurs heures ou journées peut s’avérer délicat en raison de leurs contraintes respectives en temps et du coût associé.

Afin de ne solliciter ces parties prenantes que pour une demi-journée et ainsi assurer leur bonne participation, cette fiche vous guidera dans l’organisation d’un atelier économe en temps mais pouvant mener à des résultats très satisfaisants en termes d’éco-innovation. Elle présente et détaille le déroulement d’un atelier d’éco-innovation efficace en temps dans la mesure où l’intégralité se déroule en trois heures.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !