#

Adsorption : définition et propriétés

Adsorption dans l'actualité

Toute l'actualité


Adsorption dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2017
  • |
  • Réf : G1770

L’adsorption dans le traitement de l’air

L’adsorption est l’un des processus le plus utilisé dans le traitement de l’air. Après avoir décrit les mécanismes de transfert et d’adsorption de molécules d’une phase gazeuse vers une surface solide, les adsorbants, et en particulier le charbon actif, sont présentés. Les différents procédés de mise en œuvre sont proposés en fonction de leurs applications industrielles : type d’effluent gazeux à traiter - composés organiques volatils, odeurs…-, des concentrations et des débits. Les méthodes de régénération sont aussi abordées.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 mai 2022
  • |
  • Réf : IN403

Nouveaux matériaux pour le stockage de l’hydrogène

Parmi les matériaux pouvant former des hydrures métalliques, cet article dresse le bilan d’une nouvelle classe d’alliages désignés comme multi-élémentaires ou à haute entropie. Ces alliages, en rupture avec le paradigme métallurgique conventionnel, sont constitués de plusieurs éléments majoritaires concentrés. Les diverses méthodes de préparation, de caractérisation physicochimique et d’analyse des propriétés d’absorption/désorption de l’hydrogène de ces matériaux sont brièvement décrites. Ces outils assurent au lectorat une compréhension rapide et claire des enjeux liés à la recherche de nouveaux alliages multi-élémentaires pour le stockage de l’hydrogène présentés à la dernière section.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 juin 2019
  • |
  • Réf : P1430

Microextraction en phase solide (SPME)

La préparation d’échantillon est difficile surtout lorsque le composé d’intérêt est présent en faible quantité dans une matrice complexe. De nombreuses méthodes existent pour extraire et préconcentrer les analytes mais elles sont souvent longues ou consommatrices de solvant. La microextraction en phase solide ne présente pas tous ces inconvénients. C’est une méthode d’extraction sans solvant qui permet de préconcentrer des composés, le plus souvent, à l’état de traces dans des matrices alimentaires, environnementales ou biologiques. Cet article présente les fondements théoriques de cette technique, sa mise en œuvre et son optimisation et  conclut avec quelques applications pratiques.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 mars 2014
  • |
  • Réf : 1278

Découvrir la soudure au gaz chaud (azote)

Dans le soudage des thermoplastiques, les appareils standards générant de l’air chaud utilisent l’air atmosphérique tel que nous le connaissons dans notre environnement, avec tout ce qu’il comporte.

L’air composé d’oxygène, combiné à la chaleur, oxyde les matériaux. Ce phénomène est observé et plus ou moins effectif dans toutes techniques de soudage par fusion de matière.

Cette fiche est un panorama complet des paramètres de soudure directs et connexes.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !