#

Automobile

Automobile dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Automobile dans les livres blancs


Automobile dans les conférences en ligne


Automobile dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2020
  • |
  • Réf : BM2502

Qualité de l’air et automobile

La qualité de l’air résulte d’un processus complexe entre les émissions, l’import et les phénomènes météorologiques. Bien qu’elle ne cesse de s’améliorer sous l’effet des réglementations et des technologies de dépollution toujours plus performantes, des dépassements de normes relatives à la qualité de l'air sont toujours constatées sur les NOx, les particules fines et l’ozone dans certaines grandes villes d’Europe. Cet article a pour but de comprendre l’empreinte atmosphérique des émissions automobiles. Pour ce faire, l’étude Anses de 2019 sera prise en référence et des enseignements seront tirés de l’effet de la réduction drastique du trafic durant le confinement sanitaire lié à la Covid-19.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2020
  • |
  • Réf : BM2503

Qualité de l’air et automobile

La qualité de l’air est une préoccupation grandissante pour des raisons sanitaires évidentes. L’automobile a contribué à son amélioration en réduisant ses émissions de PMx et de NOx sous l’impulsion de réglementations toujours plus sévères. Le « Dieselgate » a pointé du doigt des écarts parfois importants entre émissions réglementaires et émissions en usages réels. Ceci a accéléré l’introduction d’un cycle plus représentatif (WLTC) et de limites plus sévères que prévues sur les polluants en conditions réelles de roulage (RDE). Après un rappel réglementaire, l’article dressera le bilan des émissions des moteurs de dernières générations et présentera les technologies de dépollution associées.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2020
  • |
  • Réf : BM6116

Transmission de puissance pneumatique

Cet article traite de la caractérisation acoustique des silencieux utilisés dans les systèmes de transmission de puissance pneumatique pour réduire le niveau sonore des échappements. L’un des critères de choix du silencieux est de ne pas détériorer les performances de la machine sur laquelle il est monté. Pour cette raison, les méthodologies décrites dans cet article et ayant conduit à la norme NF ISO 20145 reposent sur une caractérisation acoustique conjointe à la caractérisation en débit du silencieux. Les rappels d’acoustique nécessaires, ainsi que le rôle et la technologie des différents types de silencieux, sont donnés. Enfin, des exemples de caractérisation de différents silencieux illustrent le propos.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 mars 2014
  • |
  • Réf : 1299

Comprendre et mettre en œuvre les référentiels industriels sectoriels

Vous avez été interrogé par votre direction générale sur un référentiel spécifique à certains de vos principaux donneurs d’ordre qui travaillent notamment dans les filières aéronautique, automobile ou ferroviaire.

Vous devez présenter à votre direction une analyse des principaux référentiels industriels sectoriels déclinés de l’ISO 9001, dans le cadre d’une réflexion plus globale sur le portefeuille clients de l’entreprise et son positionnement vis-à-vis de certains d’entre eux.

Cette fiche repère vous permettra de disposer des principaux éléments pour connaître, comprendre et identifier les étapes de mise en œuvre de ces référentiels qui sont de plus en plus exigés par les donneurs d’ordre de certaines filières industrielles : soit pour réorganiser leur portefeuille de fournisseurs, c’est-à-dire en réduire le nombre en étant plus exigeant vis-à-vis d’eux, soit pour partager l’utilisation de méthodes et outils de la qualité spécifiques, mis en œuvre par l’ensemble des intervenants de cette filière, soit pour disposer d’une présomption de conformité à la réglementation.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 août 2014
  • |
  • Réf : 1350

Analyse de l’information documentaire structurée

Le recueil des nombreuses informations proposées par les bases de données scientifiques nécessite de s’appuyer sur des outils permettant l’analyse automatique de ces informations. La majorité des bases de données commerciales offrent un format de téléchargement qui structure l’information (même format pour toutes les références).

A partir de celui-ci, on peut combiner l’ensemble des données présentes dans les différents champs documentaires et créer des listes, des réseaux, des matrices. Cette information élaborée permettra de répondre aux questions « qui fait quoi », « où », « comment », « quand », « avec qui » et ainsi de définir de nouvelles orientations scientifiques, d’implémenter les processus d’innovation, de trouver des partenariats, de réaliser le « benchmarking » d’auteurs et d’institutions, etc.

Compte tenu du nombre croissant d’informations accessibles, cette méthode de travail est la seule qui permette d’avoir en un minimum de temps une information pertinente et stratégique sur un sujet donné.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !