Chimie minérale - Glossaire | Techniques de l'Ingénieur
#

Chimie minérale

Chimie minérale dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Chimie minérale dans les livres blancs


Chimie minérale dans les conférences en ligne


Chimie minérale dans les ressources documentaires

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 janv. 2021
  • |
  • Réf : COR415

Réactivité des surfaces de béton

Alors que la réactivité des surfaces de béton influence directement son esthétique et sa durabilité, de nouvelles fonctionnalisations de surface destinées à élargir le domaine d'utilisation du béton voient le jour en faisant appel à la réactivité de certaines charges. Cet article a pour objectif d’expliquer comment la réactivité de surface du béton peut être reliée à sa composition chimique et aux interactions avec son environnement. De nombreux exemples liés à la présence d'ions en solution, aux conditions de coffrage, à l'incorporation de charges particulières dans le mélange et à l'application de revêtements de protection sont détaillés dans cet article.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2007
  • |
  • Réf : K493

Viscosité. Données expérimentales

Cet article propose un ensemble de tableaux recensant les valeurs de la viscosité des composés inorganiques purs sous pression. Ces tableaux ont été établis à partir de données déterminées expérimentalement en fonction de la pression et de la température. Les données couvrent principalement le domaine liquide, et parfois les domaines liquide et gazeux.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2019
  • |
  • Réf : P595

Caractérisation par la détermination des masses molaires

Cet article donne un aperçu général des différentes méthodes permettant d’accéder à la connaissance de la masse d’une molécule. Sont abordées aussi bien des méthodes anciennes adaptées aux petites molécules telles que les méthodes colligatives (ébulliométrie, cryoscopie, tonométrie, osmométrie) que les méthodes utiles pour des applications dans le domaine de la chimie macromoléculaire. Il s’agit de l’ultracentrifugation, la viscosité, la chromatographie d’exclusion stérique, les méthodes liées à la diffusion de la lumière, ces deux dernières étant le plus souvent associées pour déterminer non seulement la masse molaire moyenne mais aussi la courbe de distribution des masses de la substance.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 juil. 2017
  • |
  • Réf : 0066

Définir les principaux termes : ICPE et exploitant, activité et installation

La réglementation relative aux installations classées est basée sur quelques notions importantes qu’il est nécessaire de connaître afin de comprendre au mieux la finalité des prescriptions définies par le législateur.

L’objectif de cette fiche est donc de définir les principaux termes relatifs à cette partie spécifique du droit de l’environnement, et pour chacun d’eux, de présenter des exemples vous permettant d’appréhender au mieux ces notions et de les situer dans leur contexte réglementaire.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 09 déc. 2014
  • |
  • Réf : 1181

Actions des particules ultrafines (PUF) sur l’organisme : les nanomatériaux (NM)

Les nanomatériaux résultent de la structuration de la matière au niveau atomique, moléculaire ou supramoléculaire à des échelles caractéristiques inférieures au micromètre (μm) de manière naturelle ou industrielle.

On peut observer de nouveaux comportements physico-chimiques de ces particules ultrafines par rapport aux poussières fines de taille supérieure à un micromètre.

Cette fiche vous permettra de découvrir les propriétés des nanomatériaux, ainsi que leur impact sur l’Homme et l’environnement.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1469

La mole et le système international d’unités (SI)

La métrologie est la « science des mesures et ses applications » (VIM §2.2). En fait, historiquement, la métrologie avait plutôt un but politique : il s’agissait d’instaurer un système unique d’unités de mesure qui régulerait les activités techniques et économiques d’un pays. C’est en Chine, durant le 2siècle avant JC, qu’aurait eu lieu la création d’un premier système unique de mesure et de monnaie. Aujourd’hui, on parle de système international d’unités ou SI car la grande majorité des pays l’ont adopté. Il existe cependant quelques persistances obsolètes, comme le gallon ou le mile aux États-Unis, ou le baril pour les pétroliers et le degré Celsius en chimie.

Si vous êtes dans un laboratoire accrédité, régulièrement audité par le CoFRAC, la norme ISO 17025 vous demande « d’assurer la traçabilité des étalonnages et des mesurages effectués par le laboratoire par rapport au système international d’unités (SI) ». En conséquence, il n’est pas inutile de se pencher sur la façon dont fonctionne le SI.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !