#

Combustion

Combustion dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Combustion dans les livres blancs


Combustion dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2018
  • |
  • Réf : AF6051

Retardateurs de flamme conventionnels et biosourcés pour les polymères

L’industrie des polymères occupe aujourd’hui une place primordiale au niveau mondial. En effet, les polymères sont partout ; ils sont utilisés dans tous les aspects de la vie quotidienne grâce à leurs propriétés spécifiques concurrençant ainsi les matériaux traditionnels. Cependant ils possèdent une vulnérabilité certaine à l’égard des incendies. Il est donc nécessaire de renforcer leur comportement au feu par l'ajout de composés retardateurs de flamme. Dans cet article les différentes familles de retardateurs de flamme utilisés dans l’industrie des polymères sont présentées à l’exclusion des phosphorés et halogénés : leurs mécanismes d’action sont détaillés et des exemples d’application sont donnés. Une partie est consacrée aux retardateurs de flamme biosourcés dont le développement constitue un champ d’investigation peu développé, mais actuellement en plein essor.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2018
  • |
  • Réf : AF6211

De la cinétique chimique élémentaire aux mécanismes cinétiques détaillés

La modélisation mettant en œuvre la cinétique chimique détaillée est capable aujourd’hui de prévisions qualitatives mais aussi, de plus en plus fréquemment, quantitatives dans de nombreux domaines tels que la combustion des hydrocarbures, de l’hydrogène, de certains métaux ou encore la pyrolyse de diverses substances. Le présent article décrit la stratégie qui peut être suivie pour la constitution des mécanismes cinétiques détaillés. De nombreuses applications peuvent ainsi être travaillées aussi bien pour des systèmes organiques que pour des systèmes inorganiques : synthèses de matériaux par combustion, dépôts chimiques (CVD thermique en particulier), propulsion, incinération des déchets, émissions des polluants, systèmes de dépollution, procédés pour l’énergie, etc.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2017
  • |
  • Réf : CHV6010

Oxydation hydrothermale de déchets organiques liquides

Cet article aborde les principes de mise en œuvre de l’oxydation hydrothermale, les conceptions développées à la fois pour exploiter les propriétés remarquables de l’eau supercritique vis-à-vis de la minéralisation des déchets organiques et gérer les difficultés induites par le fonctionnement de procédés continus sous pression et température. Il résume quelques notions de base sur la réaction de combustion dans l’eau supercritique, le comportement des charges salines. Il promeut l’apport de la mécanique des fluides numérique pour l’étude et l’extrapolation industrielle de ces procédés, pour lesquels le fort couplage entre chimie et thermohydraulique reste un sujet de développement. 

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0186

Étude des dangers : identifier les risques d’origine interne

L’ED étudie le fonctionnement d’une installation (comportant des activités) en prenant en considération les risques de défaillance, qu’ils soient d’origine interne ou externe. L’objectif en est la gestion des risques.

L’élaboration d’une étude de dangers conduit à inventorier :

  • les substances ou préparations dangereuses éventuellement utilisées (que ce soit au stade des matières premières ou des produits finis) ;
  • les équipements dangereux (enchaînements de matériels industriels complexes, appareillages sous pression, thermogénérateurs, silos, etc.) ;
  • et les opérations et/ou situations dangereuses (surplomb de zones habitées, mise à jour des nappes phréatiques, zone en PPRT ou PPRN, présence de zones ATEX, présence d’ICPE AS, etc.).

Cet inventaire s’intéresse donc au recensement et à l’évaluation des caractéristiques de la zone d’implantation d’un site d’exploitation (vulnérabilité de l’environnement, configuration du site, etc.), associées aux produits et équipements du site en lui-même, pouvant présenter un danger lors de son fonctionnement.

Cette fiche s’applique à la détermination des principaux événements initiateurs de dangers, existants ou potentiels, présentés par les installations et activités (mettant en œuvre des produits) présentes sur un site industriel, et dont il faut définir les origines.

Le risque lié à ces événements initiateurs de dangers et leurs impacts potentiels sur leur environnement sont à évaluer dans l’étude de dangers au niveau de l’analyse des risques.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 mai 2013
  • |
  • Réf : 1162

Prévenir le risque ATEX lié à l’utilisation et le stockage de produits chimiques

Vous stockez et/ou utilisez des produits chimiques dans un espace clos ? Vous vous exposez donc peut-être à un risque d’explosion liée à la formation d’une atmosphère explosive et devez maîtriser ce danger.

  • Qu’est-ce qu’un phénomène d’explosion ?
  • Comment agir sur chacun des leviers de ce phénomène pour en éviter l’occurrence et, si l’explosion se produit, comment en limiter les effets ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2014
  • |
  • Réf : 1369

La méthode Multi-Énergie

En cas d’inflammation d’un nuage de gaz dans sa plage d’inflammabilité, c’est-à-dire que si la concentration de gaz dans l’air se situe entre la limite inférieure d’inflammabilité (LII) et la limite supérieure d’inflammabilité (LSI), il sera observé un phénomène dit de feu de nuage (flash fire). Ce feu de nuage générera des effets thermiques et des effets de surpression. Dans le cadre des études de dangers, les effets de surpression associés au phénomène de feu de nuage sont généralement estimés à l’aide de la méthode Multi-Énergie.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !