#

Dosage

Dosage dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Dosage dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2015
  • |
  • Réf : MED200

Imagerie médicale par rayons X

Cet article introduit le sujet de l'imagerie par rayons X. Après une présentation succincte de la physique des phénomènes d'absorption photoélectrique et de diffusion Compton, il précise définitions et propriétés essentielles des différentes notions de dose (comprise comme une mesure physique (en Gray) ou sanitaire (en Sievert)), et décrit le fonctionnement et les propriétés des dispositifs utilisés comme sources et générateurs de rayons X,

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2010
  • |
  • Réf : P2117

Potentiométrie

Dosage potentiométrique et titrage potentiométrique ne désignent pas une même approche de mesure. Dans un dosage, la valeur de la solution inconnue est déterminée par le biais d’une courbe d’étalonnage établie au préalable avec des concentrations connues. Le titrage, quant à lui, consiste à réaliser une réaction en solution pour déterminer la concentration de la solution inconnue. Cet article se consacre à la mise en œuvre de ces deux méthodes, en détaillant les spécificités de chacune, notamment l’allure des courbes de titrage. Une revue des caractéristiques analytiques des mesures potentiométriques est également effectuée, ainsi que celle des matériels, électrodes et appareillages disponibles.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2008
  • |
  • Réf : SL270

Dosages immunologiques : modélisation et inférence statistique

Ce dossier présente les méthodes statistiques permettant l'analyse des données de dosages immunologiques. Il s'agit pour l'essentiel des méthodes d'estimation et d'inférence statistique pour les modèles de régression non linéaires . Deux exemples types servent de support aux développements méthodologiques. L'objectif du premier exemple est le dosage de l'interféron gamma contenu dans un échantillon de plasma à partir de l'estimation d'une courbe d'étalonnage. Dans le second exemple, il s'agit de comparer les niveaux d'anticorps contenus dans deux échantillons de plasma bovins à partir des courbes de réponse obtenues pour chacun de ces échantillons. Les questions posées par l'expérimentateur sont essentiellement les suivantes : comment estimer une courbe d'étalonnage ? comment estimer la variabilité de l'estimation d'une dose ? comment comparer les courbes de réponse de deux échantillons pour lesquels on a effectué plusieurs dilutions ? comment utiliser au mieux les observations à notre disposition ? Les méthodes pertinentes sont décrites de façon intuitive et mises en œuvre sur les exemples. Ainsi, estimer la précision des estimateurs, revient à calculer des intervalles de confiance ou à faire des tests d'hypothèses. Les méthodes classiques comme le test de Wald ou le test de rapport de vraisemblance ainsi que des méthodes basées sur des procédures de ré-échantillonage, comme le bootstrap , sont présentées. Le dernier paragraphe traite plus en détail du problème de la calibration  : comment prendre en compte les différentes sources de variabilité lors du calcul d'un intervalle de calibration ? En effet, il existe deux sources de variabilité : celle due à l'estimation de la courbe d'étalonnage ; celle provenant de la variabilité de l'observation de la réponse. Une autre question importante est comment profiter des observations effectuées en plusieurs dilutions d'un échantillon pour estimer au mieux la concentration de produits contenue dans cet échantillon ?

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 mai 2011
  • |
  • Réf : 0025

Étude d’impact : établir l’état initial

L’impact d’une activité sur un environnement donné s’évalue en prenant en compte ses effets par rapport à la situation telle qu’elle existait avant son exploitation. Pour une installation projetée, il est donc indispensable que vous connaissiez l’état de l’environnement dans sa situation initiale.

Vous devrez dès lors étudier de nombreux thèmes (richesses naturelles, espaces naturels agricoles, forestiers, maritimes ou de loisirs, biens matériels, patrimoine culturel…).

  • Quels éléments à prendre en compte plus particulièrement se cachent derrière tous ces thèmes ?
  • Sont-ils tous à traiter dans le détail de façon identique ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 mai 2011
  • |
  • Réf : 0098

Établir la conformité réglementaire et technique d'une IC soumise à enregistrement

Vous êtes exploitant d’une installation classée soumise à enregistrement et êtes de ce fait soumis à un ensemble d’exigences réglementaires et prescriptions techniques dans le domaine de l’environnement. L’établissement de votre conformité réglementaire et technique est au cœur du nouveau régime d’enregistrement car, dès la demande d’enregistrement, vous devez justifier de votre conformité aux prescriptions générales applicables à votre catégorie d’installation classée.

Comment établir votre conformité réglementaire et technique ?

Établir sa conformité réglementaire et technique passe par la réalisation de plusieurs étapes successives.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 févr. 2015
  • |
  • Réf : 1418

Pourquoi réaliser des études interlaboratoires ?

Il convient de mettre en œuvre une étude interlaboratoires (EIL) si la méthode d’analyse :

  • est destinée à être utilisée par plusieurs laboratoires (interentreprises ou intra-entreprise) qui devront par la suite comparer leurs résultats ;
  • a été développée par un organisme de normalisation et qui, avant  de la publier,  a pour obligation d’organiser une étude interlaboratoires afin calculer des valeurs de fidélité qui accompagneront la norme finalisée ;
  • servira à des contrôles officiels (comme un contrôle sanitaire) ou des échanges commerciaux et sera employée par des laboratoires accrédités.

Cette fiche vous permet de comprendre comment on organise une étude interlaboratoires en vue d’évaluer la fidélité d’une méthode, afin que les résultats soient publiables. Elle explique comment sont calculés les critères de fidélité (répétabilité et reproductibilité) et, enfin, comment sont utilisées les valeurs obtenues.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !