#

Hydrométallurgie du zinc

Hydrométallurgie du zinc dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Hydrométallurgie du zinc dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2002
  • |
  • Réf : M2242

Hydrométallurgie du cuivre

Comparée à la pyrométallurgie du cuivre, qui débuta il y a 6 000 ans, l’hydrométallurgie... La croissance rapide des besoins en cuivre fut à l’origine du développement de l’hydrométallurgie des minerais... ; [M 2 242] Hydrométallurgie du cuivre (le présent article) ; [M2 243] Recyclage du cuivre... de l’hydrométallurgie du cuivre sont les suivants : le cuivre peut être obtenu très pur à partir de la solution...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2010
  • |
  • Réf : M2270

Métallurgie du zinc

métallurgique Aujourd’hui, plus de 90 % du zinc est traité par voie pyro-hydrométallurgique. Les fonderies... une hydrométallurgie (on parle quelquefois de supergrillage ). Principe La transformation du sulfure de zinc... . Contexte Les concentrés de zinc produits sont traités principalement par voie pyro-hydrométallurgique... et aussi du fait que la métallurgie zinc n’est plus toujours associée à celle du plomb. L’hydrométallurgie en voie acide sulfurique...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2007
  • |
  • Réf : M3150

Mise en forme du zinc et de ses alliages

L’utilisation principale du zinc et de ses alliages est la protection de l’acier... . L’utilisation principale du zinc et de ses alliages est la protection de l’acier contre la corrosion, notamment... . Les particularités des processus de mise en forme du zinc et de ses alliages, par rapport à d’autres métaux d... plats sont en développement sensible depuis deux décennies. Utilisations du zinc...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0677

Innover sur la chaîne logistique

Vous voulez innover dans le dessin et le management de votre chaîne logistique pour mieux servir le client final et créer de la valeur pour votre entreprise et vos partenaires.

Cette fiche vous indique comment l’innovation dans une chaîne logistique, non seulement conforte ou rend possible la stratégie d’une entreprise « étendue », mais aussi la nourrit et l’enrichit.

Cette fiche porte plus principalement sur l’innovation dans le dessin (y compris le choix des acteurs) et dans le management innovant d’une chaîne logistique.

Les différentes étapes permettent de jalonner la prise de maturité à l’intérieur de l’entreprise (et ensuite à l’extérieur avec ses partenaires) pour être en capacité d’innover réellement et d’en retirer les fruits escomptés.

Les bénéfices sont multiples :

  • Trouver de nouveaux clients, augmenter la satisfaction des anciens, améliorer ses positions par rapport aux concurrents.
  • Trouver de nouveaux équilibres plus performants entre satisfaction client et coûts.
  • Créer de la valeur directement au niveau de la chaîne logistique.
  • Rendre possible un nouveau business model ou améliorer et pérenniser un ancien.
  • Rendre plus cohérentes les différentes stratégies de l’entreprise (marketing, commerciale, production, achat, supply chain).
  • Trouver de nouveaux partenaires, conforter les relations avec eux, favoriser l’innovation chez eux.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 juin 2013
  • |
  • Réf : 1168

Absorption-Distribution-Métabolisation-Excrétion(ADME) : Quel est le circuit d’une substance chimique dans l’organisme ?

Vous faites manipuler des produits chimiques à vos opérateurs ; vous souhaitez déterminer les conséquences potentielles d’une exposition professionnelle et comprendre la toxicité des substances chimiques à court, moyen et long terme.

Cette fiche vous permettra de comprendre l’ADME (Absorption-Distribution-Métabolisation-Excrétion) ou comment une substance chimique pénètre dans l’organisme (Absorption), comment elle atteint les différents organes (Distribution), quel traitement elle subit dans l’organisme (Métabolisation) et comment elle est éliminée de l’organisme (Excrétion).

Vous pourrez ainsi déduire les risques d’exposition potentiels à des substances chimiques sur les lieux de travail, ainsi que mettre en adéquation les moyens de protection, de prévention et de contrôle individuels et collectifs des expositions, mis à la disposition des opérateurs.

  • Comment une substance chimique pénètre-t-elle dans l’organisme ?
  • Dans quel organe va-t-elle ?
  • Quel est son devenir ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 1500

Comprendre l’approche bayésienne dans le cadre de la métrologie

Vous disposez d’un élément à mesurer/analyser : cet élément peut être une cale étalon, une solution étalon, un matériau de référence, une source étalon d’un radionucléide… ou un échantillon inconnu (prélevé au sein d’un lot, d’une série, d’une production…).

Vous vous intéressez à une propriété mesurable de cet élément. Cette propriété d’intérêt pourrait être « définie à un niveau de détail suffisant pour être raisonnablement représentée par une valeur vraie par essence unique » (guide ISO/CEI 98-4 : 2013).

Avant de réaliser la mesure de cette propriété d’intérêt, vous avez déjà une connaissance « a priori » de la valeur de mesure attendue, soit par des mesures antérieures de ce même mesurande (un étalon mesuré périodiquement…), soit par des mesures antérieures d’éléments similaires (lots antérieurs réalisés dans les mêmes conditions de production avec un processus sous contrôle…), soit par des résultats de codes de calculs ou de simulation numérique…

Cette fiche présente simplement comment l’approche bayésienne permet de prendre en compte cette connaissance « a priori » lors de l’estimation de la valeur vraie du mesurande et de l’incertitude associée à cette estimation. Elle montre également l’intérêt de la prise en compte de ces informations « a priori » et les limites de cet exercice.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !