#

Industrie pharmaceutique

Industrie pharmaceutique dans les livres blancs


Industrie pharmaceutique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2024
  • |
  • Réf : J2195

Émulsions de Pickering en formulation cosmétique

Les émulsions de Pickering sont des émulsions stabilisées par des particules solides inorganiques ou organiques. Elles présentent de nombreux avantages en formulation cosmétique, en particulier une grande stabilité par rapport à la coalescence en l'absence d'émulsifiant. L'article présente les mécanismes de leur stabilisation par des particules solides adsorbées. Puis leur pertinence en formulation cosmétique est discutée et une analyse de leurs applications actuelles ou potentielles en cosmétique est faite sur la base d'une étude de brevets. Enfin, leur comportement en application cutanée différent des émulsions stabilisées par des tensioactifs est montré.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2023
  • |
  • Réf : P3226

Réactivité des molécules organiques et stabilité

L'étude de la réactivité des molécules est indispensable dans les domaines pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire, car elle permet l’identification des composés formés au cours de dégradation volontaire, la prévision de la durée de vie et la fixation de la date de péremption. Chaque protocole d’étude de stabilité s’adapte à l’objectif recherché, cependant les trois facteurs primordiaux restent la température, la lumière et l’air. A minima, l’étude aboutit à la mise en évidence des produits de dégradation, leur isolement et identification ainsi que l’établissement de leur toxicité. Après un bref rappel sur les cinétiques chimiques, l’article envisage, au travers d’exemples, l’influence de chacun des principaux facteurs impliqués dans la dégradation des molécules organiques.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2024
  • |
  • Réf : PHA1007

Structures chimiques privilégiées vectrices d’activités thérapeutiques

De très nombreuses classes de médicaments sont issues de familles chimiques ayant un motif structural commun. En fonction des substitutions effectuées sur ce squelette de base, la molécule synthétisée aura une affinité pour tel ou tel récepteur ou enzyme. L’analyse successive de ces structures privilégiées (sulfamides, dérivés azolés, stéroïdes, systèmes polycycliques, bases puriques et pyrimidiques…) permet d’aborder dans cet article la plupart de l’arsenal thérapeutique à la disposition du corps médical : antalgiques, antibiotiques, anti-hypertenseurs, psychotropes, anticancéreux, traitements hormonaux…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 mars 2014
  • |
  • Réf : 1267

Diffuser sa veille : choisir le meilleur outil en fonction du besoin

Blogs, Facebook, Twitter, intranet de l’entreprise, newsletters… les outils de diffusion de la veille ne manquent pas et présentent des qualités et des inconvénients, mais tous ne correspondent pas à votre besoin.

Cette fiche a pour objectif de présenter succinctement les outils disponibles sur le marché en s’interrogeant sur chacun d’entre eux :

  • l’outil est-il adapté à une information personnelle ou plutôt à une veille critique ?
  • demande-t-il un investissement en temps important ?
  • s’inscrit-il dans un processus de veille en temps réel ou dans une analyse à plus long terme ?

Répondre à ces questions vous permettra de déterminer l’outil le plus approprié à votre projet de diffusion de la veille.

Toutes les clefs pour maîtriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1632

Inventions de salariés : la rémunération du salarié

Les inventions réalisées en France sont majoritairement le fait de salariés du privé ou d’agents publics. La loi prévoit un système de classification de ces inventions qui constitue concrètement la clé de répartition des droits afférents entre le salarié et l’employeur. Lorsque le droit de déposer une demande de brevet est attribué à l’employeur, la loi prévoit une contrepartie pécuniaire au bénéfice du salarié :

  • une prime de résultat appréhendée comme un supplément de salaire, désignée sous le terme de « rémunération supplémentaire », lorsque l’invention a été réalisée conformément à la mission inventive dont est investi le salarié (dite « invention de mission ») ;
  • une créance de somme d’argent, désignée sous le terme de « juste prix », lorsque l’invention a été réalisée à l’occasion de la relation de travail sans pour autant que le salarié ait reçu de mission inventive (dite invention « hors mission attribuable », sous-entendu à l’employeur).

Cette fiche a pour objectif de présenter les principes et pratiques qui président au calcul de la rémunération supplémentaire et du juste prix.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 17 juin 2022
  • |
  • Réf : 1761

Le certificat complémentaire de protection : de quoi s’agit-il ?

Le dépôt d’un brevet en France permet d’obtenir un monopole d’exploitation (à savoir un droit exclusif d’exploitation) pour une durée maximale de 20 ans.

Le droit français permet cependant, dans certaines conditions, de prolonger la durée de ce monopole. Ainsi il est possible, pour les brevets portant sur des produits pharmaceutiques (médicaments) ou phytopharmaceutiques, de prolonger la durée du monopole d’exploitation en recourant au certificat complémentaire de protection (CCP).


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !