#

KOGEfXBO01ZmrEAfdkqW0RM1FozvvGOLwy2dOjAq891VbrnLCgHaef1bhPXiCdF1

KOGEfXBO01ZmrEAfdkqW0RM1FozvvGOLwy2dOjAq891VbrnLCgHaef1bhPXiCdF1 dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


KOGEfXBO01ZmrEAfdkqW0RM1FozvvGOLwy2dOjAq891VbrnLCgHaef1bhPXiCdF1 dans les livres blancs


KOGEfXBO01ZmrEAfdkqW0RM1FozvvGOLwy2dOjAq891VbrnLCgHaef1bhPXiCdF1 dans les conférences en ligne


KOGEfXBO01ZmrEAfdkqW0RM1FozvvGOLwy2dOjAq891VbrnLCgHaef1bhPXiCdF1 dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2015
  • |
  • Réf : BE9817

Réfrigération aux températures inférieures à 1 K

de 40 mW/K et 5 μW/K à 2 K respectivement. On note l'intérêt d'utiliser de l'hélium 3 comme gaz d... , T (K) température. On constate qu'à très basse température (< 0,1 K), la concentration de 3He... 'extraire l'hélium 3. Plus volatil que l'hélium 4, la phase gazeuse à 0,1 mbar contient au moins 90 % d'hélium 3... (§  1.2.4 ). Pour atteindre des températures inférieures à 30 mK, il est nécessaire d'accroître...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2009
  • |
  • Réf : P1110

Détermination des structures 3D des macromolécules biologiques par diffraction X. Partie 1

amplitude (de l'ordre de 0,2 o à 1 o ) autour d'un axe perpendiculaire aux rayons X incidents. On recueille... ) et celle de l'ARN (acide ribonucléique). Dans un ADN , le sucre est un 2′-désoxy- β -D ribose et les deux bases... de diffusion caractérisée par un vecteur d'onde (qui fait un angle 2  q avec l'onde incidente... (voir tableau  1 ). En combinant les différentes symétries, il existe seulement 230 groupes d...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2007
  • |
  • Réf : P1473

Chromatographie planaire. Partie 1

unique à aiguille non biseautée, calibrés en volume allant de 0,5 µL, 1,0 µL, 2,0 µL, 5,0 µL à 10,0 µL... à 0,1. Hauteur équivalente à un plateau théorique en fonction de la longueur... de masse (couplage TLC-MALDI par exemple) (voir Chromatologie planaire, partie 2 [P 1... est caractérisé, comme en CLHP, par deux types de pores, les macropores (1 à 2 µm) et les mesopores (13 nm...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 déc. 2012
  • |
  • Réf : 1014

Assemblage : choisir la soudure par haute-fréquence

Vous avez un assemblage de feuilles ou films à réaliser. Le choix de la technologie vous est imposé ou au contraire vous pouvez vous orienter vers une nouvelle technologie.

Vous avez au moins un thermoplastique qui compose votre assemblage et une compatibilité parfaite entre les matériaux pour répondre à votre cahier des charges. Pour plus de précision sur les compatibilités et plus particulièrement la tension de surface des matériaux voir la fiche 767.

La soudure par haute fréquence permet des soudures complexes dans les formes, et l’esthétique est inégalable (marquage, soudure et découpe).

Vous recherchez :

  • Une qualité esthétique irréprochable des soudures.
  • Une intégrité parfaite des soudures (pas de bourrelet).
  • Des soudures invisibles (soudure accessible mais continuité de la matière).
  • Une soudure et une découpe en un coup de presse.
  • La soudure de tube avec un film.
  • La soudure d’un film sur de la mousse ou autre support.
  • La réalisation de pièces en 3D.

Pouvez-vous ou devez-vous choisir la technologie de soudure par haute fréquence (HF) pour votre domaine d’application ?

Cette fiche ainsi que la fiche 1101 vous permettra éventuellement de :

  • créer la matière qui répondra à votre cahier des charges à la soudure haute fréquence (HF) ;
  • réaliser l’inventaire de tous les paramètres à prendre en compte ;
  • apprécier tous les avantages et les inconvénients de cette technologie ;
  • prévoir des actions de formation, le suivi qualité et les opérations de maintenance.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 mars 2015
  • |
  • Réf : 1413

Validation de la robustesse d’une méthode analytique par plan d’expériences

La robustesse d’une méthode d’analyse est une mesure de sa capacité à supporter sans conséquence de petites variations des paramètres internes à la méthode (pH, débit…). Il s’agit de variations de l’ordre de grandeur de celles qui pourraient se produire lors de la mise en application de la méthode en conditions normales d’usage. La robustesse permet donc d’évaluer la fiabilité d’une méthode dans ses conditions d’usage de routine.

Plusieurs guides de référence sont mis à la disposition des qualiticiens pour la validation de méthodes analytiques. Les travaux de la Commission d’harmonisation internationale (ICH pour International Conference Harmonisation) avec le guide Q2 (R1) constituent un des documents de référence en la matière. Notons que si la validation de la robustesse n’est pas listée dans les critères obligatoires définis par l’ICH pour la validation d’une méthode analytique, il est notoire que l’étude de la robustesse doit être considérée à une étape appropriée du développement de la procédure d’analyse.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1420

La méthode du profil d’exactitude

Vous êtes dans un laboratoire d’analyse physico-chimique et/ou biochimique. De toute part vous entendez qu’il faut valider les méthodes que vous développez pour que l’utilisateur final puisse avoir confiance dans les résultats que vous produisez ou que l’auditeur Cofrac ne conclut pas à une non-conformité. Car c’est avec l’introduction des systèmes d’assurance qualité dans les laboratoires, principalement les bonnes pratiques de laboratoires et l’accréditation, que l’étape de validation est devenue obligatoire.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !