#

Linguistique

Linguistique dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Linguistique dans les conférences en ligne


Linguistique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2013
  • |
  • Réf : AF615

Modèles de Markov cachés pour l’étiquetage de séquences

Les modèles markoviens cachés sont un outil essentiel pour le traitement, l’exploration, la classification, l’étiquetage, le clustering de données séquentielles et de signaux complexes. Ils ont été intensivement utilisés pour des tâches liées au traitement de signaux et séquences véhiculant un message linguistique tels que le signal de parole, le signal d’écriture, le texte. Ils ont été également utilisés pour traiter divers autres types de signaux en bio-informatique, de séquences de navigation et d’interaction homme-machine, etc.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2012
  • |
  • Réf : H7258

Traitement automatique des textes

Ce dossier est consacré à la présentation des techniques de traitement automatique des textes qui  sont utilisées aujourd’hui pour permettre de gérer de façon plus pertinente et plus efficace l’information qu’ils contiennent. L’article présente tout d’abord les besoins qui se manifestent actuellement dans les activités professionnelles pour des modes d’accès fins et variés au contenu des documents. Il fournit ensuite une présentation des applications, des méthodes et des ressources linguistiques qui sont mobilisées pour mener à bien ces procédures d’analyse de l’information textuelle. 

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2013
  • |
  • Réf : H7288

Synthèse de la parole à partir du texte

L’objet de cet article est de proposer une vue d’ensemble de la synthèse de la parole à partir du texte (ou TTS, Text-To-Speech en Anglais), le but étant de calculer automatiquement le signal de parole correspondant à un texte donné. Les différentes étapes permettant de réaliser un tel système sont décrites tout en incluant les techniques les plus récentes, dont celles exploitant les modèles de Markov cachés. Les différentes applications de la synthèse vocale ainsi que l’offre des principaux acteurs du domaine sont également discutées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 11 juin 2014
  • |
  • Réf : 1068

Mettre en place une veille scientifique sur les thèses

Cette fiche présente les différents types et dispositifs de thèses. Elle indique comment trouver, obtenir et utiliser ces documents. Elle permet de répondre à plusieurs questions, en particulier :

  • Quand inclure des thèses dans un dispositif de veille ?
  • Quelles bases de données, quels catalogues ou portails consulter ?
  • Comment valider la qualité d’une thèse ?
  • Comment obtenir une thèse ?
  • Quelles informations exploiter ?

D’autres aspects sont également abordés tels que la propriété intellectuelle et le risque de plagiat, les thèses non francophones, le contenu complémentaire.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 août 2014
  • |
  • Réf : 1335

Utiliser les « clustering engines » dans la recherche documentaire

Souvent, une recherche sur Internet effectuée à partir des moteurs de recherche classiques conduit à des ensembles de résultats qui, s’ils sont classés dans un certain ordre, ne mettent pas en évidence les principaux thèmes traités dans la recherche. Les références ne sont pas présentées en blocs significatifs. L’utilisateur ne peut donc pas directement accéder aux différents thèmes sélectionnés dans la recherche. La cartographie du sujet traitée n’est donc pas disponible.

Pour fournir une réponse à cette problématique, des sociétés ont rendu accessibles via l’Internet des « clustering engines » qui, à partir d’une question posée par l’utilisateur, fourniront les résultats en les répartissant par blocs significatifs avec un intitulé précis pour chacun de ces derniers. Ceci permet à l’utilisateur de connaître quasi instantanément les différents thèmes qui apparaissent dans son résultat de recherche et, en outre, d’accéder à chacune des réponses présentes dans les blocs d’information. Cette sériation des résultats est réalisée en utilisant des programmes d’analyse de données, transparents pour l’utilisateur.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 août 2020
  • |
  • Réf : 1696

Les parties prenantes et le management du projet

L’analyse des parties prenantes est habituellement effectuée en se concentrant sur les parties prenantes internes et externes impactant le projet ou impactées par le projet. Or, la complexité des projets fait qu’il existe un nombre très élevé de parties prenantes potentielles. Toutes ne seront pas retenues en tant que telles dans le projet. Le choix doit se faire en fonction de la pertinence, les critères de sélection habituellement utilisés sont l’intérêt et le pouvoir.

Ces critères sont certes utiles, mais dans la pratique ils s’avèrent trop simplistes. Une des conséquences de critères trop simplistes est que l’organisation projet se concentre sur ce qui facilite et réduit la complexité là où elle est particulièrement nécessaire. La restauration de cette complexité se fait donc par un travail sur la position de l’organisme en charge du projet. Elle doit lui permettre de prendre conscience de ses propres critères, de ses propres forces et faiblesses, de sa représentation du monde et de ce qui est important à ses yeux.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !