#

Matériau

Matériau dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Matériau dans les livres blancs


Matériau dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2018
  • |
  • Réf : C6004

La méthode des éléments finis – Calcul non-linéaire matériel

Lorsqu’un matériau est soumis à des niveaux de contraintes élevés, la proportionnalité entre la contrainte et la déformation se perd, laissant la place à un comportement non-linéaire de la matière. Ce comportement résulte de la dissipation de l’énergie qui se manifeste par l’apparition de déformations irréversibles ; ce phénomène est appelé "élastoplasticité". Il existe également d’autres formes de comportement non-linéaire, soit en phase élastique pour certains matériaux, soit lorsqu’il y a de l’endommagement dans la structure de la matière. L’analyse par éléments finis de la non-linéarité matérielle doit ainsi adopter une formulation spécifique pour la prise en compte de ce phénomène, afin de concilier, d’une part, les principes de l’équilibre mécanique et, d’autre part, la nature de la loi de comportement.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2018
  • |
  • Réf : R6201

Ressuage

La détection et la localisation des discontinuités de surface constituent une exigence majeure pour la fiabilité et la sécurité de fonctionnement d'un équipement, sachant que plus de la moitié des défaillances en service proviennent de l'évolution progressive des défauts débouchant à la surface. Cet article traite des aspects théoriques, des techniques opératoires, des produits et des équipements de mise en oeuvre du ressuage. Ce n'est pas sa simplicité apparente qui fait le succès de cette méthode d'examen, mais ses performances et l'étendue de ses applications.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2018
  • |
  • Réf : VN1801

Veille normative février 2018

L'Institut de Soudure établit mensuellement des bulletins de veille qui recensent l'essentiel des nouvelles publications normatives et réglementaires traitant des principales technologies d'assemblage et de fabrication (soudage, brasage, collage, fabrication additive, coupage, traitements thermiques, etc.) pour tous les types de matériaux (métalliques, plastiques ou composites). Sont également couverts les contrôles non destructifs, les essais mécaniques, les aspects hygiène et sécurité, environnement,  ainsi que la formation et à la qualification du personnel. Cette analyse des référentiels français, européens et internationaux se veut à la fois transverse et sectorielle.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 août 2012
  • |
  • Réf : 0765

Quels sont les phénomènes en jeu dans un assemblage ?

Dans votre projet de conception, une ou plusieurs étapes font appel à l’assemblage. Vous souhaitez bien comprendre les phénomènes en jeu afin de mieux en contrôler le process ?

Cette fiche, la première d’une série consacrée à l’assemblage, vous donne l’essentiel des notions préliminaires dont la maîtrise est indispensable. Elle reste volontairement large, afin d’être applicable quels que soient les matériaux et la technologie utilisée.

Vous saurez ainsi :

  • identifier les paramètres clés intervenant dans l’assemblage ;
  • comprendre pourquoi un adhésif adhère à un substrat ;
  • reconnaître la mouillabilité d’un substrat et la compatibilité des adhésifs.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0974

Choix des matériaux dans une conception innovante

Lors d’un projet de conception d’un produit innovant vous voulez vous assurer de bien choisir les matériaux pour améliorer ses chances de réussite. Nous vous proposons une démarche en cinq étapes clés.

L’objectif est d’obtenir une liste viable des matériaux et des processus correspondants à un ensemble d’exigences de conception. Évaluer la viabilité d’un matériau, c’est vérifier si le bilan de ses attributs techniques, économiques, environnementaux et légaux est favorable. Ceci implique un modèle technique où les préférences de l’utilisateur et la personnalité du produit seront pris en compte, ainsi qu’un modèle des coûts et une identification préalable du marché et du niveau de valeur ajoutée potentielle générée par le produit. Ainsi, il s’agit de répondre aux questions suivantes :

  • Quelles sont les exigences de conception ?
  • Quelle stratégie mettre en place pour faire un choix des matériaux viables ?
  • Comment faire une synthèse et une priorisation ?

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 sept. 2013
  • |
  • Réf : 1260

Choisir la soudure par laser

Vous avez un assemblage de pièces complexes, de plaques, de feuilles ou de films à réaliser. Vous recherchez un assemblage permanent et sans nuire à la géométrie initiale des pièces ou sans endommager des composants électroniques ou chimiques avoisinants. La soudure par laser est alors envisagée.

Vous savez que l’investissement est important et :

  • vos exigences de qualité sont très fortes : secteurs médical, aéronautique, automobile, alimentaire, électronique, etc. ;
  • vous avez de très grandes séries à produire ;
  • vos pièces sont uniques et les outillages sont difficiles à réaliser ;
  • la forme des soudures est complexe.

Vous travaillez avec des matériaux thermoplastiques, des métaux, et plus généralement des matières susceptibles de fondre sous certaines fréquences lumineuses. Le laser est une solution qui peut répondre à vos besoins.

Voyons à travers cette fiche pratique quels sont, en première approche, toutes les contraintes pour l’assemblage des matières thermoplastiques.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !