#

Mesure dimensionnelle

Mesure dimensionnelle dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Mesure dimensionnelle dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2017
  • |
  • Réf : AG2463

Cotation fonctionnelle des mécanismes

La méthode QUICK GPS permet à un concepteur de faire la cotation fonctionnelle ISO d’une pièce isolée, en connaissant le mécanisme. La méthode comporte 4 étapes: - l’analyse de la mise en position des pièces; - la cotation des interfaces; - le tolérancement général; - la recherche de l’influence des écarts de position des interfaces pour déterminer les défaillances et les maillons à spécifier. Cette méthode est opérationnelle pour des ingénieurs en leur laissant l’entière maîtrise du produit. Elle est très rapide, tant en formation qu’en exécution. Elle permet de standardiser les cotations de l’entreprise, de capitaliser les choix effectués et de faciliter les échanges entre les différents partenaires du projet. Elle peut être appliquée dès l’avant-projet sur les esquisses des futures pièces.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2017
  • |
  • Réf : P1050

Texture des matériaux divisés

Cet article est une introduction à la détermination, par adsorption gazeuse, de l’aire spécifique des matériaux poreux ou pulvérulents. Après une description de ces matériaux et de leur terminologie, sont présentées la théorie de l’adsorption gazeuse de Langmuir puis celle de Brunauer, Emmett et Teller (BET) qui en dérive. Vient ensuite l’aspect expérimental du tracé des isothermes, notamment par manométrie d’adsorption gazeuse. Enfin sont examinées dans le détail les méthodes les plus utilisées pour déterminer l’aire spécifique : méthode BET, méthode « t » de de Boer et méthode « α S  »   de Sing. Une attention particulière est apportée à la signification et à l’utilité des aires obtenues.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2017
  • |
  • Réf : R1312

Technologie et utilisation des machines à mesurer tridimensionnelles à coordonnées

Les machines à mesurer tridimensionnelles (MMT) à coordonnées sont largement utilisées pour le contrôle dimensionnel. Une MMT est constituée d’un système de déplacement mécanique permettant de positionner un système de palpage relativement à l’objet à mesurer et de repérer sa position dans le repère de la MMT. Dans cet article, nous présentons les principales structures des MMT actuelles, ainsi que les systèmes de palpage associés les plus répandus.  Les MMT présentent des défauts géométriques qu’ils convient de maîtriser. Nous présentons ainsi la modélisation des défauts géométriques associés aux MMT ainsi que les méthodes d’étalonnage courantes basées sur l’évaluation des 21 défauts en référence à des étalons.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 0587

Maîtriser la fiabilité de vos résultats de mesure et d’essais : répétabilité et reproductibilité des méthodes d’analyse

Vous êtes en charge de la qualité dans l’entreprise et vous devez vous assurer de la conformité des produits et/ou services qu’elle produit. Vous travaillez dans un laboratoire de mesure et d’essais et vous êtes impliqué dans la qualité des résultats qu’il produit.

Pour comprendre et agir dans ce sens, vous devez maîtriser non seulement les méthodes mises en œuvre par l’entreprise mais également les notions relatives à l’évaluation des incertitudes liées à la mesure. Le but de cette fiche est de décrire les connaissances minimales nécessaires pour comprendre les processus de mesure et pouvoir, le cas échéant, les améliorer.

Cette fiche traite des notions de répétabilité et de reproductibilité d’une méthode d’analyse ou de mesure.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 avr. 2012
  • |
  • Réf : 0871

Effectuer le calcul dimensionnel et le calcul d’efforts d’une pièce plastique

Vous devez concevoir et réaliser une pièce plastique devant répondre à des contraintes mécaniques et/ou électriques. Vous devez prendre en compte toutes ces contraintes, les calculer et vérifier que vous n’en avez pas oublié.

Cette fiche vous aidera à :

  • penser à tous les types de contraintes auxquels votre pièce sera soumise ;
  • calculer l’impact de ces contraintes sur le dimensionnement, le matériau et le choix du moulage des pièces.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0928

Choisir des matériaux en fonction de leur performance électrique

Vous devez concevoir et réaliser une pièce plastique devant répondre à des contraintes électriques et vous devez choisir le meilleur matériau.

Les matériaux plastiques sont généralement classés dans la rubrique « matériaux isolants », dans lesquels figurent l’ensemble des matériaux qui présentent des résistivités supérieures à 106 Ω cm2/cm. C’est bien souvent pour cette propriété qu’ils sont choisis, en plus de leur facilité de mise en œuvre.

Cette fiche vous aidera à répondre aux questions suivantes :

  • Quel type d’isolation voulez-vous atteindre ?
  • Quelles performances demandez-vous à votre pièce ?
  • Comment tester ces performances ?


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !