#

Microscopie

Microscopie dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Microscopie dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2015
  • |
  • Réf : BIO7200

Microscopie de fluorescence biomédicale

La microscopie de fluorescence nécessite d'une part un instrument spécifique et des molécules fluorescentes. Cet article expose ces deux aspects. Cette technique est majoritairement utilisée sur des échantillons biologiques. Les nombreuses sondes pour les molécules biologiques ainsi que les protéines de fusion fluorescentes comme la GFP sont présentées, ainsi qu'une large gamme de techniques : champ large, confocal, super résolution, coupes optiques, protection des échantillons, vidéo microscopie sur matériel vivant. Un tissu industriel dynamique s'est développé autour de grandes entreprises d'instrumentation, des constructeurs des périphériques (caméras, optomécanique, chimie) et des laboratoires de recherche biomédicale, d'optique, et des compagnies pharmaceutiques.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2020
  • |
  • Réf : E4327

Sources lasers en microscopie optique pour les sciences de la vie

La microscopie optique est une technique de caractérisation incontournable dans les sciences de la vie (biologie médicale, animale ou végétale, bactériologie, virologie…). Le standard de référence est la microscopie confocale ; la microscopie multiphotonique (MMP) apporte une spécificité spectrale associée à une propriété unique de sectionnement optique d’objets biologiques. De nouvelles sources lasers ont été développées, contribuant aux avancées de la MMP. Cet article présente les méthodes les plus utilisées en routine reposant sur le phénomène de fluorescence, et passe en revue les sources lasers spécifiquement mises en œuvre pour la MMP, avec leurs atouts et leurs limitations.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2018
  • |
  • Réf : E6419

Céramiques transparentes

Cet article traite dans un premier temps des techniques d’analyse adaptées à la caractérisation des principaux défauts (pores, inclusions, impuretés, etc.) pouvant altérer la transparence optique des céramiques. L’identification et la quantification des défauts restent peu aisées dans ces matériaux du fait de leur très faible concentration ce qui nécessite la mise en place de méthodes adaptées. Ces méthodes reposent essentiellement sur la microscopie optique ou électronique ainsi que sur la spectroscopie. Dans un second temps, les propriétés des céramiques transparentes les plus courantes sont décrites en lien étroit avec leurs grands domaines d’applications scientifiques et industrielles.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0400

Bâtir une défauthèque

Vous allez définir un plan de contrôle, mais le résultat de certaines opérations de contrôle ne permet pas de déterminer le niveau de conformité du produit. C’est dans ce type de cas précisément que définir, construire et exploiter une défauthèque peut apporter la solution.

  • Qu’est-ce qu’une défauthèque et quel en est l’objectif ?
  • Quels sont les différents types de défauthèque ?
  • Comment bâtir sa propre défauthèque ?
  • Comment mettre en œuvre et utiliser une défauthèque ?

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 juin 2014
  • |
  • Réf : 1175

Toxicité systémique : les reins, premiers organes cibles

Vous utilisez des produits chimiques sur vos sites et vos salariés sont potentiellement exposés à ces produits, avec un risque d’atteinte à long terme sur leur organisme. Les reins sont les premiers organes ciblés par une atteinte toxique sur l’organisme. Cette fiche vous permettra de mieux cerner les atteintes aux reins, en répondant notamment aux questions :

  • Comment fonctionnent les reins et quel est leur rôle ?
  • Comment se traduit une altération des reins ?
  • Quel est l’impact des xénobiotiques sur les reins ?
  • Quelles sont les conséquences d’une atteinte aux reins ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 oct. 2016
  • |
  • Réf : 1584

Sélectionner les EPI appropriés contre les fibres d'amiante

La réglementation sur l’amiante demande que des équipements de protection respiratoire soient portés par les salariés en fonction du niveau d’empoussièrement et de l’évaluation des risques. Pour cela, il faut que l’employeur choisisse des modèles d’équipements de protection dont l’efficacité permette de garantir que la concentration d’amiante dans l’air respiré par le salarié soit inférieure à la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP). Cette fiche permet de faire le point sur le choix de ces équipements.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !