#

Mouillage : définition et propriétés

Opération qui vise à mettre en contact un solide avec un liquide et à rendre le solide mouillant, dans le but ensuite de permettre à la particule de s'enfoncer dans le liquide, puis de se désagréger, et enfin de se dissoudre dans le liquide. La tendance à mouiller est déterminée par l'équilibre entre les forces de cohésion au sein du liquide et les forces d'adhésion qui opèrent entre le solide et les autres phases. Ce phénomène est souvent caractérisé par l'angle de contact liquide-solide. Dans le cas d'un mouillage total, (coefficient d'étalement S > 0), l'angle de contact est nul et le liquide s'étale pour former un film. Dans le cas inverse, le mouillage partiel, (coefficient d'étalement S < 0), le liquide se rétracte et forme une goutte. Dans le cas d'un mouillage nul, l'angle de contact est alors supérieur à 150 degrés, à l'instar d'une goutte d'eau qui ne s'étale pas du tout sur une feuille de lotus, ou encore d'une goutte d'eau déposée sur une plaque métallique à haute température (caléfaction), qui se déplace à grande vitesse sans contact avec la plaque, peu à peu l'eau de la goutte se transformant en vapeur.

Mouillage dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Mouillage dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2003
  • |
  • Réf : J2140

Lois du mouillage et de l’imprégnation

Le mouillage, qui est l’étude du comportement des liquides sur les solides, recouvre... est celle où l’on cherche à jouer sur les propriétés de surface d’un solide pour modifier la qualité du mouillage... , au contraire, à éviter le mouillage, en particulier vis-à-vis de l’eau : pensons à un revêtement de baignoire... ensuite les situations d’équilibre que les phénomènes de mouillage ou d’imprégnation induisent. Puis...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2017
  • |
  • Réf : M1690

Mouillabilité des surfaces superhydrophobes et superoléophobes

mouillage... présente ainsi les différents régimes de mouillage de surfaces texturées, des exemples de surfaces... de donner des formes à des gouttes, de diriger le mouillage, d’augmenter ou de diminuer la mouillabilité... de mouillage atteints étant très élevés et l’ancrage du liquide extrêmement faible, voire nul. De plus...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 janv. 2010
  • |
  • Réf : RE145

Innovations pour une mesure complète des propriétés viscoélastiques des fluides

, en adhésion et en mouillage est l'objet de cet article. Patrick BARONI est assistant-ingénieur CNRS... à la méthode et propose d'exploiter les avancées récentes obtenues en tribologie, en adhésion, en mouillage... soient optimales (mouillage total), que la réponse rhéologique est fondamentalement différente et fait apparaître... -dire sur des substrats à mouillage partiel, sont incomplètes. Assurer des conditions de non-glissement du matériau...

Les articles Recherche et Innovation présentent des technologies en cours de développement, émergentes, qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel mais sont prometteuses.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 23 juil. 2013
  • |
  • Réf : 0809

Utiliser des cartes heuristiques en management de projet

La carte heuristique (CH) ou carte cognitive ou mindmap en anglais est une représentation arborescente cartographique 2D qui vise à structurer ou à faire partager une idée et à l’enrichir au fil du temps en suggérant des approches multidimensionnelles. Elle décrit cette réalité de façon quasi statique à l’aide d’objets détectables par l’ouïe et la vue : une photo à l’instant t, qui peut être enrichie et dont on garde la trajectoire si besoin est. Elle autorise les relations multiples entre objets, les icônes signalétiques, etc. : elle est donc très utile dans les tâches de créativité et d’organisation, seul ou en groupe. Mais, comme dit en programmation neurolinguistique (PNL), « la carte n’est pas le territoire » : la CH ne remplace pas la confrontation à la réalité et à l’approche terrain.

Demain verra peut-être des outils intégrant aussi l’odorat, le toucher et le goût… à l’instar des grands magasins ?

Cette fiche pratique donne des points de repère sur les apports les plus courants des cartes heuristiques, à la fois dans le domaine de l’efficacité personnelle et dans celui du fonctionnement en équipe projet, en faisant la distinction entre fonctionnalités innovantes et fonctionnalités de compatibilité avec des outils tels que le diagramme de Gantt.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 13 déc. 2013
  • |
  • Réf : 1281

Les fondamentaux du management de l'innovation

Les entreprises d’aujourd'hui sont confrontées à l'évolution rapide de plusieurs facteurs (géographique, technologique, sociétal) qui les contraint à innover de manière permanente pour survivre.

Dans ce qui suit, on trouvera les principes à mettre en œuvre pour développer une stratégie d'innovation susceptible de garantir la performance de l'entreprise dans le contexte économique actuel, notamment par l'élaboration d'un plan stratégique d'innovation à moyen et long terme, à partir de l'identification des facteurs de succès et la mise en place de moyens adaptés. Certains aspects seront par ailleurs développés dans d'autres fiches référencées en annexe.

Il ne sera pas question ici de disserter une fois de plus sur les bienfaits de l'innovation, mais plutôt d'aborder ce qu'est l'innovation vue du côté de l'entreprise. Il s'agit dans cette fiche de développer différents aspects liés notamment à :

  • la finalité de l'entreprise en tant qu'élément actif de la création de valeur ;
  • la mise en évidence de l'importance des activités traditionnelles de R&D et à leur élargissement au niveau d'activité d'innovation ;
  • les méthodes et moyens à mettre en œuvre ;
  • les retombées attendues.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 14 oct. 2015
  • |
  • Réf : 1514

La norme 21504

La norme 21504 est une norme générique qui s’applique au management de portefeuilles de projets et de programmes. Comme la 21500, elle s’adresse à tous types d’organismes dans tous les secteurs d’activité. Résultat d’un consensus international, ce fascicule d’une quinzaine de pages présente les principes généraux d’élaboration et de fonctionnement d’un portefeuille de projets et de programmes. La décision et la mise en œuvre d’un portefeuille sont en effet très structurantes pour le management d’un organisme. Il importe donc de mettre toutes les chances de son côté pour la réussite d’une telle opération.

Cette fiche présente les points essentiels de cette norme, et répond à une thématique d’actualité dans les entreprises

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !