#

Procédé de nettoyage

Procédé de nettoyage dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Procédé de nettoyage dans les livres blancs


Procédé de nettoyage dans les conférences en ligne


Procédé de nettoyage dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2017
  • |
  • Réf : AG6528

Liquides alimentaires – Rinçage des emballages primaires

Le rinçage par injection d’eau, suivi d’égouttage, des bouteilles neuves et non consignées ou des boîtes boissons comme unique traitement avant leur remplissage s’est décliné rapidement en deux versions: en ligne et en carrousel. Il est devenu au cours du temps, et avec la généralisation de la version en carrousel, de plus en plus perfectionné, offrant sur une même machine alternativement plusieurs fluides de traitement qui vont parfaire, bien au-delà du rinçage, la stérilité du récipient et la vidange totale des fluides utilisés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : M1455

Décapage en milieu aqueux

Opération fondamentale en traitements de surface, le décapage consiste à mettre à nu une surface métallique sans altérer les propriétés intrinsèques et dimensionnelles du substrat afin de le préparer à recevoir un traitement ultérieur. Ce vocable regroupe des opérations à finalités distinctes comme l'élimination d'une couche d’oxydes ou de revêtements anciens polymériques, métalliques voire minéraux. L'objet de cet article n'est pas de traiter tous les procédés de décapage mais de préciser les connaissances de base nécessaires pour une meilleure compréhension du décapage en milieu aqueux et d'informer les praticiens des conséquences du choix de la technique utilisée.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2018
  • |
  • Réf : MED7700

Nettoyage à sec des dispositifs médicaux par CO2 supercritique

En raison de contraintes environnementales et réglementaires de plus en plus contraignantes sur l’utilisation des produits chimiques (REACH) et l’élimination des rejets, de nouvelles solutions de nettoyage ont été développées et mises sur le marché. Parmi celles-ci, l’utilisation du CO 2 supercritique (SC) apparaît comme l’une des plus prometteuses et des plus performantes, tant du point de vue des niveaux de nettoyage atteints que des performances économiques, environnementales et sécurité au travail. Ce nettoyage pourrait bien devenir l’une des techniques de référence, notamment pour la production d’implants médicaux propres mais aussi pour les pièces mécaniques.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 sept. 2015
  • |
  • Réf : 0562

Comprendre et évaluer la capabilité d’un procédé de fabrication

Vous mettez en œuvre un procédé de fabrication pour élaborer un produit. Ledit procédé subit en permanence des conditions qui varient, ce qui entraîne des variations dans les caractéristiques du produit final. Par ailleurs, il ne vous est pas possible de mesurer tous les produits réalisés pour assurer la conformité de chacun. La science statistique permet, quant à elle, de quantifier, sur la base de quelques échantillons, la variation totale de la production afin de garantir qu’elle répond, pour tous les produits (ou presque) à l’exigence du client. Cette fiche introduit les concepts nécessaires à cette évaluation qui consiste à vérifier ce que nous nommons « l’aptitude du procédé » ou « capabilité du procédé ».

La vérification de l’aptitude (capabilité) du procédé de fabrication permet au fournisseur de s’assurer de sa propre capacité à satisfaire son client et, par conséquent, de ne s’engager vis-à-vis d’un client que sur des spécifications compatibles avec ses capacités réelles de production.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 déc. 2011
  • |
  • Réf : 0586

Appliquer la maîtrise statistique des procédés (MSP)

Vous mettez en œuvre un procédé de fabrication pour élaborer un produit dont les caractéristiques mesurées varient de manière aléatoire en fonction des variations aléatoires des paramètres du procédé. La maîtrise statistique des procédés, MSP, autorise une détection précoce des déviations du procédé avant qu’elles n’aient pu affecter la qualité du produit.

Les bénéfices de la méthode MSP sont :

  • d’aider à différencier les variations « normales » aléatoires du procédé de celles dues à une cause assignable (un déréglage d’un des paramètres opératoires). Cela permet ainsi de n’appliquer une correction que quand cela est nécessaire, et ainsi contribue à stabiliser le procédé et à réduire la variabilité du produit ;
  • de permettre une correction des paramètres opératoires avant que la qualité du produit ne soit affectée et ainsi de réduire les coûts de non-qualité ;
  • de permettre aux opérateurs de mieux « visualiser » la qualité du produit et de savoir quand agir. La responsabilité et l’autonomie des opérateurs peuvent ainsi être améliorées tout en stabilisant mieux la qualité du produit.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 juin 2015
  • |
  • Réf : 0588

Fiabiliser un procédé

Un procédé fiable peut être assimilé à un procédé dont nous pouvons prédire le comportement et ainsi disposer de levier pour agir et influencer ses résultats. A contrario, et c’est ce que nous voulons éviter, un processus réputé non fiable ne permet pas d’en prédire son comportement, car il est sensible aux aléas, dérives et autres « événements indésirables » ; tous ces éléments vont in fine le faire varier et en impacter la donnée de sortie ou son résultat.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !