#

Procede membranaire

Procede membranaire dans l'actualité

Toute l'actualité


Procede membranaire dans les livres blancs


Procede membranaire dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2016
  • |
  • Réf : J2215

Extraction d’actifs cosmétiques

Atout majeur de l’économie française, l’industrie cosmétique constitue un marché actif avec un chiffre moyen de 25 milliards d’euros par an. Elle est devenue un secteur très actif en termes d’innovation scientifique et technique, mais aussi le porte-drapeau de la révolution verte, en opérant une mutation vers la durabilité répondant ainsi à la demande de plus en plus croissante des consommateurs et demandeurs de produits naturels. Le procédé d’extraction des actifs entrant dans la formulation des produits cosmétiques est une étape clé dans le processus global. Cet article présente une vue d’ensemble des différents procédés d’extraction des actifs, en partant des procédés conventionnels jusqu’aux technologies innovantes et durables mais aussi l’utilisation de solvants alternatifs.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2017
  • |
  • Réf : J2794

Filtration membranaire (OI, NF, UF, MF)

Les membranes de filtration, connues depuis le début du XXème siècle, connaissent un essor en traitement de l’eau depuis les années 1980.Par le large éventail de seuils de coupure qu’elles offrent, les opérations de microfiltration, d'ultrafiltration, de nanofiltration et d'osmose Inverse, se placent comme des technologies de choix dans la palette du traitement des eaux. Cet article propose un aperçu des potentialités de ces technologies, illustrées de quelques exemples dans les domaines du dessalement de l’eau de mer, de la production d’eau destinée à la consommation humaine à partir des eaux douces et du traitement des eaux usées en vue de leur réutilisation.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2020
  • |
  • Réf : J2820

Pervaporation

La pervaporation est un procédé de séparation de mélanges liquides par transfert sélectif au travers d’une membrane organique ou inorganique, poreuse ou non, dont la face aval est généralement maintenue sous basse pression. Particulièrement bien adaptée à l’extraction d’un composé minoritaire, elle permet alors une économie d’énergie importante par rapport à la distillation. Cet article décrit ses principaux atouts, les membranes utilisées et les séparations d’intérêt. Les principales applications industrielles, les procédés correspondants, leur simulation et analyse technico-économique sont aussi présentés, ainsi que les perspectives R&D notamment dans la pétrochimie et les biotechnologies.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !