Produit d’origine végétale - Glossaire | Techniques de l'Ingénieur
#

Produit d’origine végétale

Produit d’origine végétale dans l'actualité

Toute l'actualité


Produit d’origine végétale dans les livres blancs


Produit d’origine végétale dans les conférences en ligne


Produit d’origine végétale dans les ressources documentaires

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 avr. 2021
  • |
  • Réf : GE1091

Transition écologique par l’animal : rôle du pâturage

L’avènement de l’élevage industriel a engendré un grand nombre de débats sur ses effets néfastes sur l’environnement. Or, depuis trente ans, le pâturage fait un grand retour en tant que solution durable pour la gestion des espaces enherbés au point d’avoir suscité la création d’un nouveau concept : l’écopâturage. Cet article expose les bénéfices attendus ainsi que les limites de l’écopâturage pour la gestion de l’environnement grâce à l’étude de cas précis situés en France.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2021
  • |
  • Réf : P3327

Lipides alimentaires

L'analyse des lipides alimentaires nécessite souvent d'être complétée par l'étude des composés mineurs constituant la fraction insaponifiable avec notamment la détermination des compositions en stérols, alcools triterpéniques, tocophérols, cires. L'article aborde également les paramètres de qualité avec notamment la recherche de contaminants. Il propose des méthodes de vérification de l'authenticité avec un focus particulier sur l'huile d'olive. Il cite de la façon la plus exhaustive possible les normes ou méthodes en vigueur qui peuvent être appliquées pour ces différentes analyses.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 juin 2021
  • |
  • Réf : RE286

Valorisation du palmier-dattier

Outre la datte, le palmier-dattier offre une large gamme de sous-produits agricoles, qui va de l’artisanat de vannerie au bois de construction en passant par les aliments de bétail. Les énormes quantités de matière fibreuse sous forme de stipe et palme, les dattes de mauvaise qualité et les graines sont jetées dans l'environnement. Ces déchets détiennent un immense potentiel comme matière première pouvant être utilisée dans plusieurs domaines comme la construction, l’ameublement, la production et le stockage d’énergie, et les domaines alimentaire, pharmaceutique et biologique. Cet article présente les différentes recherches d’exploitation de biomasse à base du palmier-dattier.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0186

Étude des dangers : identifier les risques d’origine interne

L’ED étudie le fonctionnement d’une installation (comportant des activités) en prenant en considération les risques de défaillance, qu’ils soient d’origine interne ou externe. L’objectif en est la gestion des risques.

L’élaboration d’une étude de dangers conduit à inventorier :

  • les substances ou préparations dangereuses éventuellement utilisées (que ce soit au stade des matières premières ou des produits finis) ;
  • les équipements dangereux (enchaînements de matériels industriels complexes, appareillages sous pression, thermogénérateurs, silos, etc.) ;
  • et les opérations et/ou situations dangereuses (surplomb de zones habitées, mise à jour des nappes phréatiques, zone en PPRT ou PPRN, présence de zones ATEX, présence d’ICPE AS, etc.).

Cet inventaire s’intéresse donc au recensement et à l’évaluation des caractéristiques de la zone d’implantation d’un site d’exploitation (vulnérabilité de l’environnement, configuration du site, etc.), associées aux produits et équipements du site en lui-même, pouvant présenter un danger lors de son fonctionnement.

Cette fiche s’applique à la détermination des principaux événements initiateurs de dangers, existants ou potentiels, présentés par les installations et activités (mettant en œuvre des produits) présentes sur un site industriel, et dont il faut définir les origines.

Le risque lié à ces événements initiateurs de dangers et leurs impacts potentiels sur leur environnement sont à évaluer dans l’étude de dangers au niveau de l’analyse des risques.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0205

Étude des dangers : identifier les risques d’origine externe

Au cours de l’étude d’impact et de l’étude des dangers, vous devez identifier les intérêts extérieurs à protéger et les dangers présentés par l’exploitation du site industriel (Cf. Élaborer son étude des dangers; Identifier les risques d’origine interne).

Risques liés au fait d’exploiter un site industriel

  • impacts, ou modifications, engendrés par l’exploitation vis-à-vis de son environnement extérieur (Cf. Élaborer une étude d’impact) ;
  • dangers que peut provoquer l’exploitation vis-à-vis des intérêts extérieurs à protéger, compte tenu de leur vulnérabilité (population, captage d’alimentation en eau potable, zones agricoles, etc.).

Pour n’omettre aucune situation, il est utile d’avoir une autre façon d’appréhender les risques liés à l’exploitation, en identifiant les risques d’origine externe pouvant présenter un danger vis-à-vis de votre site d’exploitation.

Il s’agit d’étudier les principaux événements initiateurs de dangers, existants ou potentiels, vis-à-vis des installations et activités présentes sur un site industriel. Il faut en définir les origines.

À noter

Le risque lié à ces événements initiateurs de dangers et leurs impacts potentiels sur un site est à évaluer dans l’étude de dangers au niveau de l’analyse de risques.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 mai 2012
  • |
  • Réf : 0630

Comment protéger une innovation qui ne fera pas l’objet d’un dépôt de brevet ?

Vous avez identifié une innovation, mais la voie du brevet n’est pas envisagée notamment pour les raisons suivantes :

  • soit l’innovation n’est pas un objet brevetable (il ne s’agit pas d’une solution technique à un problème technique) ;
  • soit vous préférez que l’innovation ne soit pas divulguée aux tiers.

Vous souhaitez donc savoir :

  • s’il existe des protections alternatives à la protection par brevet ;
  • si la voie du secret est envisageable ou recommandée.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !