#

Qqoqccp

Qqoqccp dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2004
  • |
  • Réf : MT9000

Maintenance : préface

méthodologiques bien connus depuis longtemps tels que le QQOQCCP (sait-on toujours que cet outil de raisonnement...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2018
  • |
  • Réf : SE1679

Méthodes d'analyse des causes racines des défaillances

Cet article présente les principales méthodes d’analyse des causes racines des défaillances survenues sur des procédés industriels (RCFA). Les objectifs sont de les identifier et ensuite de les éliminer définitivement. Après un rappel des concepts de causalité, des méthodes de représentation des procédés et de terminologie, un exemple d’enquête sur un accident d’avion illustre la problématique de...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2018
  • |
  • Réf : SE1681

Signalement, analyse et correction de défaillances

des outils les plus utilisés dans la démarche FRACAS : QQOQCCP, Paréto, arbre de défaillances, AMDEC (analyse... . dès 1973. La méthode QQOQCCP La méthode QQOQCCP (quoi, qui, où, quand, comment, combien, pourquoi... ou encore la mise en place d’actions correctives suite à des défaillances. Le QQOQCCP sert à identifier le problème...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 08 juin 2016
  • |
  • Réf : 0447

La méthode QQOQCCP, un outil d’analyse

Qui n’a jamais été confronté à une description imprécise d’un sujet lorsqu’il est amené à traiter un dossier initié par un collègue ?

On en arrive, plus ou moins tous à la même conclusion : « Il y a des trous dans la raquette ! Il va (encore !) falloir que je passe deux heures à demander des compléments d’informations. »

Nous vient alors une multitude de questions simples mais essentielles qui, si on prend un peu de recul, reviennent à dérouler de manière instinctive le QQOQCCP !

Cela signifie tout bonnement que le QQOQCCP est une méthode efficace et simple, voire efficiente. Alors osons l’efficience !

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 30 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1085

Les wikis, sources d’informations

« Wikipédia ne doit pas servir d’unique source d’information sur quelque sujet que ce soit » (Wikipédia, Larry Sanger). On ne peut pas dire mieux. Pourtant, de nombreux élèves et professionnels utilisent voire abusent de Wikipédia. En tant qu’outil d’information personnel, pourquoi pas… mais comme élément de communication à destination d’un auditoire, cette pratique est condamnable. Doit-on pour autant « jeter le bébé avec l’eau du bain » ? Faut-il condamner l’outil qui se veut collaboratif, créateur de liens entre les individus et de chaîne de valeurs ? Car si Wikipédia est le plus connu, il en existe beaucoup d’autres, offrant une information plus ciblée (Juris Pedia, Sourcemap, Open Food Facts…).

C’est pourquoi il est nécessaire de s’interroger sur :

  • l’utilisation du wiki comme outil d’information (à titre personnel ? pour prendre une décision ?) ;
  • les différents usages du wiki (consulter, stocker, partager, enrichir l’information) ;
  • la confiance à accorder aux wikis ;
  • l’intérêt du wiki pour le système d’information d’une entreprise ;
  • l’utilisation du wiki pour veiller sur son image.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 09 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1106

Animer un groupe de travail afin d’atteindre les objectifs fixés

Que ce soit dans la gestion de projet ou la résolution de problème, un groupe de travail est généralement constitué afin de mener une réflexion globale. Pour cela, les intervenants peuvent être choisis pour leur fonction ou leur compétence technique.

Dès que le groupe de travail a été défini, il s’agit de l’animer de manière claire. Il est alors nécessaire à chaque réunion de présenter les objectifs et les enjeux, et en conclusion les actions avec les porteurs et un délai réalisable.

Pour mener à bien la mission d’animation, il est nécessaire de préparer la réunion en collectant au préalable les différents éléments qui vont permettre la présentation du contexte.

Ensuite, les intervenants avec une compétence spécifique seront sollicités pour déployer une analyse des causes (5 pourquoi par exemple) et identifier les actions curatives, correctives et préventives à mettre en œuvre.

L’animateur devra cependant s’adapter à son auditoire pour pouvoir atteindre les objectifs du groupe de travail.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !