#

Résonance : définition et propriétés

Phénomène qui conduit à une augmentation de l'amplitude d'oscillation d'un système physique (électrique, mécanique…), lorsque celui-ci est excité au voisinage de l'une de ses fréquences propres.

Résonance dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Résonance dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2016
  • |
  • Réf : E1920

Résonateurs diélectriques

Les résonateurs diélectriques sont des pièces en céramique isolante à forte permittivité, utilisés pour remplacer les cavités micro-ondes et réduire leur volume. Comme elles, ils confinent les ondes électromagnétiques jusqu’à 95% de l’énergie dans la pièce avec le mode de résonance TE 01d . Cet article introduit les circuits résonnants RLC, les cavités hyperfréquences, le passage aux résonateurs avec les modes de couplage. Le facteur de qualité des cavités et des résonateurs diélectriques est obtenu à partir de mesures de largeur de raie de résonance de filtres en transmission ou en absorption. D’autres modes de cavités chargées de diélectrique permettent la réduction de volume des filtres multi-pôles ou la montée en fréquence, tels les modes TM, HEM, TEM, ou les modes de galerie.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2016
  • |
  • Réf : E1922

Résonateurs diélectriques

Les résonateurs diélectriques sont des éléments de base pour les circuits hyperfréquences comprenant des filtres, des oscillateurs. Cet article présente la fabrication des résonateurs diélectriques en commençant par la caractérisation de la permittivité, du facteur de qualité et de la stabilité thermique, continuant avec le procédé d’élaboration céramique. Ensuite des critères de sélection sont donnés, ainsi que des références du marché. L’origine physique de la permittivité du matériau est introduite avec des listes de matériaux et diagrammes chimiques. Il se termine par la mise en œuvre du résonateur diélectrique utilisé dans le mode TE 01 d , et des exemples d’oscillateur et de filtres.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 oct. 2017
  • |
  • Réf : RE270

Ingénierie physico-chimique des métafluides acoustiques ultrasonores

Les techniques de la matière molle ont été largement utilisées depuis la fin des années 1970 pour la réalisation de matériaux originaux, structurés sur une échelle allant du nanomètre au micromètre. Cet article décrit la mise en œuvre de ces techniques par des voies physico-chimiques (matière molle et microfluidique) pour la réalisation de particules présentant des résonances acoustiques, conférant au matériau porteur un indice de réfraction ultrasonore avec des valeurs exotiques (positives, nulles, voire négatives). Ces «métafluides» acoustiques peuvent être opérationnels dans une ou plusieurs bandes de fréquences selon les propriétés du matériau constituant les inclusions.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 janv. 2017
  • |
  • Réf : 0335

Communiquer les résultats avec efficacité pour mieux impliquer

Trois problématiques sont soulevées sur le sujet qui nous intéresse ici.

La première d’entre elles est de communiquer. Mais qu’est-ce que communiquer ? La définition même de ce mot est importante. La norme ISO 9001:2015 donne deux sensibilités différentes selon les parties auxquelles s’adresse votre organisme.

Vient ensuite l’efficacité. Nous aurions tendance à dire que l’efficacité d’une communication réussie tiendrait à sa transmission jusqu’aux destinataires souhaités et à sa compréhension par ces derniers. Comment s’assurer de ces deux points ? Facile à dire, mais est-ce facile à réaliser ?

Enfin le cœur du problème est l’implication. À quoi cela peut-il tenir ? Avant tout, pour impliquer qui que ce soit, il faut que le résultat communiqué attire, suscite et attise l’intérêt du destinataire de l’information et/ou du savoir. Qualité de la transmission, utilité de la communication, le vecteur de communication, le timing de la communication… sont ici des éléments clés mais non exhaustifs à étudier.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0815

Comprendre les rôles et les responsabilités dans un projet

Le bon déroulement d’un projet passe par une identification claire des acteurs du projet, tant au sein de l’équipe projet que pour les parties prenantes et les autres intervenants internes et externes de votre organisme.

Cette fiche vous aide à identifier les points de repères, à identifier les principaux rôles et leurs responsabilités associées dans votre projet, notamment pour le chef de projet. En complément, elle décrit pour les projets concernés la situation de la maîtrise d’ouvrage (MOA) et de la maîtrise d’œuvre (MOE) ainsi que les critères d’une bonne articulation entre ces deux missions.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 14 nov. 2019
  • |
  • Réf : 1675

Comment préparer et soumettre une inquiry selon le règlement REACH ?

Les entreprises qui fabriquent ou importent pour la première fois une substance en quantités égales ou supérieures à une tonne par an doivent procéder à une inquiry auprès de l’ECHA (article 26 du règlement REACH). Tant que l’ECHA n’a pas statué sur cette inquiry, le potentiel déclarant ne peut pas rejoindre la soumission conjointe et soumettre un dossier d’enregistrement pour produire et mettre sur le marché européen sa substance.

Il est donc essentiel d’identifier les données nécessaires à fournir ainsi que le niveau de détail des données qui est requis. Cette fiche a pour objectif de vous guider dans cette démarche.

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !