#

Structure : définition et propriétés

Système constitué d’éléments interagissant entre eux.
En construction, la structure désigne l’ossature d’un bâtiment ou d’un ouvrage d’art. Cet assemblage d’éléments structuraux porteurs permet le renvoi des forces appliquées et conduit à l’équilibre de la construction, d’où l’application à la conception de règles de calcul (Eurocodes). La structure confère à l’ouvrage le maintien des éléments non structuraux (toiture, garnissage des murs, équipement…), mais également sa solidité dans le temps et sa résistance aux sollicitations naturelles (vent, intempéries, température, neige).
Au début du XIX° siècle, la construction métallique, notamment avec l’utilisation de l’acier, a permis de construire des bâtiments aux performances qui sont restées longtemps inégalées, cette industrie centenaire a même su s’adapter au progrès [C2500]. L’ossature d’une structure métallique se compose généralement d’un assemblage de poteaux et de poutres stabilisé par un système de contreventement.
Depuis quelques décennies, le bois a retrouvé ses lettres de noblesse en construction ; les propriétés mécaniques (traction, compression, flexion, dureté…) et physiques (conductivité thermique, résistance et réaction au feu…) du bois et de ses dérivés en font des matériaux répondant parfaitement aux mêmes exigences et aux mêmes principes de construction qu’un ouvrage en béton ou d’une enveloppe en acier [TBA1721]. En plus de son esthétisme architectural, une structure porteuse en bois permet de prendre en compte les préoccupations actuelles de développement durable [C2440].
Les structures traditionnelles sont encore de nos jours en maçonnerie, les matériaux élémentaires sont alors des blocs porteurs (brique, béton, béton cellulaire, pierre calcaire…) la plupart du temps liés par un mortier. Le béton armé associe les résistances à la compression du béton avec les performances à la traction de l’acier. Le béton précontraint est adapté aux ouvrages soumis à de fortes contraintes ; le béton est soumis lors de sa fabrication à des contraintes de compression, ce qui le rend plus résistant aux contraintes de traction appliquées à l’ouvrage. Les avantages de la construction en béton, avant tout économiques, sont malmenés ces temps-ci car soumis à un argumentaire énergétique et écologique.

Structure dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Structure dans les livres blancs


Structure dans les conférences en ligne


Structure dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2018
  • |
  • Réf : BM5191

Pièces mécaniques soudées

L’assemblage par soudage des matériaux métalliques constitue une source de modification des lignes isostatiques, ainsi que du comportement mécanique local du matériau au travers des liaisons mises en œuvre. L’article précise les méthodologies applicables au dimensionnement par calcul des assemblages soumis à chargement variable, et la vérification de la nocivité des défauts hors des tolérances habituelles de fabrication. Cette présentation, qui porte en particulier sur les aciers, ainsi que les alliages d’aluminium, et qui fait largement appel aux documents normatifs issus du domaine de la construction, se veut complète, explicative et actualisée.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2018
  • |
  • Réf : C2564

Construction mixte acier-béton – Calcul des ossatures mixtes

Cet article traite du calcul des ossatures mixtes acier-béton en distinguant: - les ossatures dites "articulées"; - les ossatures semi-continues; - les ossatures continues. Ces ossatures sont considérées ici planes. Lorsque les ossatures sont contreventées, des méthodes simplifiées de calcul peuvent être utilisées, comme l’illustrent quelques exemples simples de calcul manuel. Certaines notions de calcul sont données pour les ossatures souples avec effets du second ordre géométrique et non-linéarités matérielles, exigeant un calcul au moyen d’un logiciel approprié d’éléments finis. Enfin, quelques considérations pratiques sont apportées sur le dimensionnement des jarrets poutre-poteaux, le renforcement des dalles au contact des poteaux et des dispositions constructives des pieds de poteaux mixtes.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2017
  • |
  • Réf : C6304

Adaptation à de nouvelles charges, mise aux normes thermiques et acoustiques

L’exposé développe les problématiques de mise en conformité des constructions à l’aide de l’acier, mais aussi leur renforcement à des insuffisances acoustiques ou thermiques. Le texte évoque ensuite les modifications des circulations, les ajouts de balcons, d’escaliers et d’ascenseurs. Pour toutes ces actions, l’acier apporte des solutions astucieuses, légères et économiques, applicables à tous les types de structures. L’article donne aussi des solutions pour la réhabilitation des piscines. Enfin, il met aussi l’accent sur la réutilisation des matériaux dans les concepts de développement durable de type «Cradle to cradle ».

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1026

Structurer l’intelligence économique au sein de son entreprise

L’intelligence économique sous-entend une transversalité dans son organisation et intègre trois principaux domaines de compétences et d’action que sont :

  • la veille et la collecte d’information ;
  • la sécurité et la protection de l’information ;
  • le lobbying et la communication d’influence.

Ainsi, mettre en place et organiser l’intelligence économique au sein d’une entreprise peut paraître complexe.

Dans cette fiche, nous expliquerons :

  • Quelles fonctions, quels rôles et quelles responsabilités pour les hommes de l’intelligence économique ?
  • Comment manager l’intelligence économique ?
  • Comment évaluer sa démarche d’intelligence économique ?

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 juin 2013
  • |
  • Réf : 1231

Le transport des marchandises dangereuses : structure de la réglementation

Les marchandises dangereuses sont très présentes dans notre vie économique : produits chimiques divers et variés, carburants, gaz sous pression… Comment savoir si la réglementation sur le transport des marchandises dangereuses, à la fois complexe et dense, s’applique à votre activité ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 juil. 2015
  • |
  • Réf : 1506

Le portefeuille de projets, une structure permanente pour optimiser le management des projets d’un organisme

S’organiser en projet pour concevoir et réaliser toutes sortes d’« objets » nouveaux, nécessitant des concours pluridisciplinaires, est désormais une pratique courante dans la plupart des organismes, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité.

Cette intégration du mode projet a pour effet de faire cohabiter des projets de nature, priorité et valeurs ajoutées différentes, sources de tensions et de conflits au sein de l’organisme.

Ces difficultés récurrentes sont en général à l’origine de la mise en place d’une structure chargée de manager le portefeuille de projets et d’assurer ainsi un fonctionnement global plus efficace au service de l’organisme.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !