Tout savoir sur la structure | Techniques de l'Ingénieur | Techniques de l'Ingénieur
#

Structure : définition et propriétés

Système constitué d’éléments interagissant entre eux.
En construction, la structure désigne l’ossature d’un bâtiment ou d’un ouvrage d’art. Cet assemblage d’éléments structuraux porteurs permet le renvoi des forces appliquées et conduit à l’équilibre de la construction, d’où l’application à la conception de règles de calcul (Eurocodes). La structure confère à l’ouvrage le maintien des éléments non structuraux (toiture, garnissage des murs, équipement…), mais également sa solidité dans le temps et sa résistance aux sollicitations naturelles (vent, intempéries, température, neige).
Au début du XIX° siècle, la construction métallique, notamment avec l’utilisation de l’acier, a permis de construire des bâtiments aux performances qui sont restées longtemps inégalées, cette industrie centenaire a même su s’adapter au progrès [C2500]. L’ossature d’une structure métallique se compose généralement d’un assemblage de poteaux et de poutres stabilisé par un système de contreventement.
Depuis quelques décennies, le bois a retrouvé ses lettres de noblesse en construction ; les propriétés mécaniques (traction, compression, flexion, dureté…) et physiques (conductivité thermique, résistance et réaction au feu…) du bois et de ses dérivés en font des matériaux répondant parfaitement aux mêmes exigences et aux mêmes principes de construction qu’un ouvrage en béton ou d’une enveloppe en acier [TBA1721]. En plus de son esthétisme architectural, une structure porteuse en bois permet de prendre en compte les préoccupations actuelles de développement durable [C2440].
Les structures traditionnelles sont encore de nos jours en maçonnerie, les matériaux élémentaires sont alors des blocs porteurs (brique, béton, béton cellulaire, pierre calcaire…) la plupart du temps liés par un mortier. Le béton armé associe les résistances à la compression du béton avec les performances à la traction de l’acier. Le béton précontraint est adapté aux ouvrages soumis à de fortes contraintes ; le béton est soumis lors de sa fabrication à des contraintes de compression, ce qui le rend plus résistant aux contraintes de traction appliquées à l’ouvrage. Les avantages de la construction en béton, avant tout économiques, sont malmenés ces temps-ci car soumis à un argumentaire énergétique et écologique.

Structure dans l'actualité

Toute l'actualité


Structure dans les livres blancs


Structure dans les conférences en ligne


Structure dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2021
  • |
  • Réf : C220

Propriétés mécaniques des sols déterminées en place

Pour la conception des ouvrages géotechnique, les paramètres de calcul des modèles peuvent être déterminés en laboratoire sur des éprouvettes taillées dans des échantillons prélevés par carottage ou dans un sondage par la réalisation d'essais en place. Cet article expose les bases que doit connaître l’ingénieur, en ce qui concerne les essais en place (pressiomètre, pénétromètre, SPT, scissomètre, etc.) et présente les relations semi-empiriques ou corrélations reliant ces paramètres. Une fois les propriétés déterminées, il est nécessaire de synthétiser les informations et données collectées pour élaborer le modèle géotechnique avec un risque maîtrisé. Un des moyens de limiter ce risque est d’utiliser des corrélations pour estimer la qualité des jeux de données collectées en réalisant des comparaisons. Quelques exemples sont donnés à la fin de cet article.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2021
  • |
  • Réf : C6007

Concepts de robustesse et de risque dans les constructions

Concernant les « Eurocodes structuraux », le concept de robustesse est apparu tardivement dans la réglementation européenne en se rapprochant de celui de risque. Le présent article a pour but d’expliquer en quoi ces deux concepts sont complémentaires.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2021
  • |
  • Réf : C7302

Les effets pathogènes de l’eau dans le bâtiment

Si l’eau dans la construction est nécessaire à bien des égards (mise en œuvre du béton, du plâtre, etc.), quelle que soit sa forme solide, liquide, gaz, c’est aussi un facteur d’agression et parfois même un ennemi redoutable. Une telle étude, en raison de son étendue, peut donc être difficilement exhaustive. Dans celle-ci, qui n‘est pas théorique mais effectuée à partir de plusieurs milliers de dossiers de sinistres et d’expertises, nous chercherons à identifier les différents types de pathologies parfois importantes liées à l’eau sous toutes ses formes et les moyens d’y remédier avec, parfois, des conséquences financières très lourdes. Nous tenterons de tirer de cette étude quelques enseignements et/ou recommandations utiles aux constructeurs en permettant d’améliorer la prévention des désordres.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 avr. 2020
  • |
  • Réf : 1231

Le transport des marchandises dangereuses : structure de la réglementation

Les marchandises dangereuses sont très présentes dans notre vie économique : produits chimiques divers et variés, carburants, gaz sous pression, piles au lithium… Comment savoir si la réglementation sur le transport des marchandises dangereuses, à la fois complexe et dense, s’applique à votre activité ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 mai 2020
  • |
  • Réf : 1683

La structure par projets – avantages et inconvénients

L’organisation des entreprises qui travaillent sur des projets doit être orientée en structure par projets, en veillant sans cesse à un bon équilibre entre les fonctions projets et opérations.

Cette fiche a pour objectif de décrire la structure optimum pour bien aborder les projets en mettant l’accent sur la nécessité d’un bon équilibre des fonctions opérations et projets et en dégageant les inconvénients et les risques d’une telle structure.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 juin 2021
  • |
  • Réf : 1709

Choisir la structure adaptée à l’entreprise et ses activités

La structure organisationnelle d’une entreprise est l’ensemble de ses règles de répartition de l’autorité, des tâches de contrôle et de coordination.

La structure d’une entreprise peut être définie comme l’ensemble des dispositifs par lesquels une entreprise répartit, organise, coordonne et contrôle ses activités.

La structure d’une entreprise définit les relations hiérarchiques et fonctionnelles entre les divers collaborateurs : il s’agit de la répartition des responsabilités et du mode de communication interne à l’entreprise.

La structure par projet est particulièrement adaptée pour les entreprises ayant à gérer des contrats spécifiques.

Il s’agit d’une structure flexible, permettant la réalisation de projets complexes faisant appel à plusieurs spécialistes de l’entreprise ou d’entreprises externes.

Cette structure est par nature évolutive.

L’équipe est créée au démarrage du projet lorsque la commande du client est acquise.

L’équipe disparaît lorsque le projet est clos.

La structure par projet implique une double ligne d’autorité (hiérarchique, verticale permanente, et celle du chef de projet horizontale et temporaire).

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !