#

Température : définition et propriétés

Valeur permettant d'apprécier la dégré de chaleur d'un milieu. La température s'exprime en degré Celsius, Fahrenheit, Kelvin.

Température dans l'actualité

Toute l'actualité


Température dans les livres blancs


Température dans les conférences en ligne


Température dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2020
  • |
  • Réf : BE8236

Transferts en changement de phase

Pour assurer le refroidissement d’ambiances, de liquides, de systèmes, le recours à l’ébullition convective conduit à des transferts thermiques plus efficaces qu’en ébullition libre. Ce régime d’ébullition possède de nombreuses variantes. Cependant, deux mécanismes interdépendants prédominent, celui de la convection forcée et celui d’un processus d’ébullition nucléée contrôlé par la différence de températures entre la paroi et le fluide, les propriétés du liquide, la mouillabilité de la paroi. Par ailleurs, la géométrie des systèmes (ébullition intratubulaire, extratubulaire), leur taille (ébullition intratubulaire en micro, mini ou macrocanaux) et leur orientation par rapport à l’horizontale modifient eux aussi notablement les transferts thermiques en ébullition.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 juil. 2018
  • |
  • Réf : C8120

Modélisation du confort dans les espaces ouverts et semi-ouverts

La modélisation du confort dans les espaces semi-ouverts, aux conditions ambiantes variables et dont l'occupation peut être transitoire, requiert un niveau de détail supérieur à celui généralement utilisé dans le bâtiment. Les approches classiques en régime permanent de type Predictate Mean Vote s'avérèrent inadaptées à de tels environnements et on recourt alors à un modèle transitoire du métabolisme humain. Dans cet article on présente un indicateur de confort basé sur un tel modèle, ainsi que l'influence de la variabilité physiologique sur celui-ci.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 août 2021
  • |
  • Réf : E1110

Supraconducteurs à haute température critique

Les supraconducteurs sont des matériaux qui présentent des propriétés électroniques particulières en dessous d'une température dite "critique", notamment une résistance nulle et une expulsion du champ magnétique. Ces phénomènes, leur origine microscopique et les applications qui en découlent sont décrits dans cet article dédié aux supraconducteurs à haute température critique, opérant à la température de l'azote liquide. Leur structure cristallographique et leur synthèse, ainsi que leurs propriétés électroniques spécifiques sont traitées. Une revue détaillée des applications actuelles dans le domaine de l'électronique et des capteurs complète ce panorama.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 mars 2014
  • |
  • Réf : 1278

Découvrir la soudure au gaz chaud (azote)

Dans le soudage des thermoplastiques, les appareils standards générant de l’air chaud utilisent l’air atmosphérique tel que nous le connaissons dans notre environnement, avec tout ce qu’il comporte.

L’air composé d’oxygène, combiné à la chaleur, oxyde les matériaux. Ce phénomène est observé et plus ou moins effectif dans toutes techniques de soudage par fusion de matière.

Cette fiche est un panorama complet des paramètres de soudure directs et connexes.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 1430

Évaluer les caractéristiques métrologiques des enceintes thermostatiques et climatiques

L’ancienne norme française NF X15-140, et dans une moindre mesure la série européenne EN 60068-3, constituent les textes normatifs les plus utilisés en France pour la caractérisation des enceintes thermostatiques et climatiques. On peut cependant relever d’importants écarts entre ces documents concernant l’évaluation de la conformité. Ce constat amène quelques questions légitimes : les méthodes proposées sont-elles équivalentes ? Sommes-nous tenus de suivre une méthode dès lors qu’elle est normalisée ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 08 déc. 2022
  • |
  • Réf : 1802

Valoriser les chaleurs fatales

Les besoins en énergie thermique répondent aux exigences des procédés divers : séchage, concentration ou distillation, chauffage et apport thermique aux réacteurs chimiques. Ces besoins sont couverts pour 60 % par des combustibles fossiles (gaz, fioul, charbon), 30 % par l’énergie électrique et le reliquat pas des ressources diverses (renouvelables, biomasse…).

Au cours de ces processus, des quantités importantes de chaleurs sont libérées à plus bas niveau de température. Une part de cette chaleur est directement valorisée en étant réinjectée dans le procédé ou pour permettre un préchauffage des flux entrants ; une autre part est rejetée à l’atmosphère sans valorisation.

Pour valoriser ces pertes nettes, notamment en dessous de 200 °C, différentes technologies de valorisation énergétique sont envisageables. Au-delà de 200 °C, peu de technologies de valorisation sont disponibles, si ce n’est les récupérateurs thermiques.

Cette fiche doit vous permettre d’identifier les solutions techniques de valorisation.

Comprendre les implications concrètes de la transition énergétique, et bâtir une stratégie d’entreprise à la hauteur de ces enjeux.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !