#

Troisième corps

Troisième corps dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2005
  • |
  • Réf : M4154

Dureté des corps et analyse qualitative

usuelles d’indenteur. Dans un troisième article [M 4 156], nous analysons l’effet de l’élasticité... ]. La notion de dureté d’un corps correspond à la résistance à la pénétration locale de ce corps par un objet... développe en 1880 la théorie du contact élastique de deux corps de surface courbe (cf.  Dureté... des matériaux- Influence de l’élasticité ). Il propose ensuite de définir la dureté d’un corps HH...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2013
  • |
  • Réf : TRI1450

Débris d'usure

Quel que soit le type de contact entre deux pièces mécaniques, le frottement et l'usure qui en découlent peuvent amener à la génération de débris. Ceux-ci peuvent se révéler d'excellents indices afin d'expliciter les mécanismes d'usure intervenus. Ici sont répertoriés les notions de troisième corps, de circuit tribologique ainsi que les différents paramètres et méthodes permettant de caractériser...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • Réf : TRI504

Théorie de l’usure

Cet article traite des couches formées par transfert de matière entre deux corps en contact frottant par des mécanismes conjuguant abrasion et adhésion. Leurs conséquences sur le frottement et l'usure dépendent considérablement de leur structure, de la taille des particules d’usure qui les constituent, de leur adhésion aux premiers corps. A l'aide de la théorie du troisième corps, en écrivant un ...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 juil. 2014
  • |
  • Réf : 0061

Comprendre les évolutions de la nomenclature

Depuis 200 ans, la nomenclature des installations classées est en constante évolution, principalement du fait de la transposition de la législation communautaire, de l’accidentologie ou de l’évolution des techniques disponibles. Aujourd’hui, la nomenclature est un décret en Conseil d’Etat pris après avis du Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 11 juin 2014
  • |
  • Réf : 1177

La reprotoxicité : effet des produits chimiques sur le système de reproduction

Vos salariés sont exposés à des substances chimiques dont l’action peut avoir des conséquences importantes sur la fertilité. Il est donc important de comprendre le mécanisme d’action de ces substances sur les organismes.

Cette fiche vous permettra de connaître l’impact des xénobiotiques sur le système reproducteur mâle et femelle, et d’en déduire les conséquences, en répondant aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que le système reproducteur ?
  • Quels sont les différents types de perturbations du système reproducteur ?
  • Quelles sont les atteintes portées par les substances chimiques au système reproducteur ?
  • Quelles sont les actions des substances chimiques sur le fœtus ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 déc. 2017
  • |
  • Réf : 1645

Le vivant : méthodes de traitement, corps humain… que peut-on breveter ?

En pratique, les inventions portant sur le vivant ne sont pas de facto exclues de la brevetabilité. Pour autant, les statistiques de l’Office européen des brevets (OEB) montrent que moins de 30 % des demandes de brevet européen déposées dans le domaine des biotechnologies aboutissent à la délivrance effective d’un brevet.

Ce taux, particulièrement faible, s’explique par la volonté de maintenir un équilibre entre le droit au brevet et les considérations éthiques soulevées par ce type d’invention.

Cette fiche présente les particularités propres à la brevetabilité du vivant et plus particulièrement des inventions portant sur :

  • les traitements appliqués au corps humain ;
  • l’être humain et ses dérivés.

La brevetabilité des inventions portant sur les plantes et les animaux fait l’objet d’une fiche spécifique (cfLe vivant : comment protéger les inventions sur les plantes et les animaux ?).

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !