Jean-Marc BERLAND

Docteur en Sciences et techniques de l’Environnement de l’École Nationale des Ponts et Chaussées - Chef de projet à l’Office international de l’eau (OiEau) - - Cet article est la version actualisée de l’article C 3 840 intitulé « Techniques et gestion de l’assainissement non collectif – Traitement des eaux domestiques » rédigé par Jean-Marc BERLAND en 2012.

  • Quelles sont les techniques complémentaires en traitement de l’eau pour améliorer l'eau potable distribuée par la collectivité ou pour pallier une insuffisance de distribution ? Les points d'amélioration et les techniques afférentes varient suivant les usages : eau potable, de chauffage, de piscine…

  • Article de bases documentaires : C3841

    Logo doc&quiz ARTICLE INTERACTIF


    Traitement des eaux domestiques - Dispositifs et bonnes pratiques

    Comment traiter ou améliorer l'eau potable avant sa distribution ? Quelles sont les techniques classiques quand il n'y a pas de risque sanitaire élevé ? Et quels sont les procédés possibles en cas d'urgence ? 

  • Article de bases documentaires : W2100
    Outils économiques pour la gestion de l’eau

    Comment prendre en compte l’économie dans les processus de décision relatifs à l’eau ? Les acteurs techniques ont à leur disposition plusieurs éléments de réponse, notamment les outils économiques mis en place par la directive cadre de l’eau, la caractérisation des usages de l’eau, la récupération des coûts.

  • Après un historique et un bilan de la législation et de la réglementation relative à l’assainissement non collectif, nous abordons les techniques de prétraitement et de relevage des eaux usées. Sont détaillées les techniques utilisées pour :

    • le bac dégraisseur ;
    • la fosse septique ;
    • le préfiltre ;
    • le filtre bactérien percolateur (qui n’est plus autorisé depuis la publication de l’Arrêté du 7 septembre 2009) ;
    • le poste de relevage.

    Les techniques de traitement et la question des missions d’un Service public d’assainissement non collectif (SPANC) sont abordées dans deux autres articles [C3843] et [C3844]. La gestion des matières de vidange est abordée dans l’article [C3845].

  • Dans un premier temps, cet article détaille les principes et les aspects théoriques de la gestion intégrée des ressources en eau: enjeux et définitions, utilisation des sciences humaines en plus des sciences et techniques de l'ingénieur, GIRE par bassin, place du monitoring et des systèmes d'information, implication des usagers, rôle des femmes, planification, mécanismes de financement. Différentes études de cas concernant aussi bien des pays développés que des pays en développement sont présentées. Le rôle essentiel de deux grands promoteurs de la GIRE par bassin le Partenariat mondial de l'eau (GWP) et le Réseau international des organismes de bassin (RIOB) est présenté.

  • Article de bases documentaires : C5221
    Traitement des boues d’épuration

    Les boues d'épuration se présentent sous forme d'un "soupe épaisse" à qui ont fait subir un grand nombre de traitements, pour essentiellement réduire sa teneur en eau. Après un rappel des enjeux relatifs aux boues d'épuration, sont détaillées les techniques de traitement, ou de valorisation, de ces sous-produits : stabilisation des boues , procédé de réduction des boues , déshydratation des boues, oxydation par voie humide, compostage, épandage agricole.

  • Sont détaillées dans cet article les différentes filières dites extensives permettant de répondre aux exigences de la directiven° 91/271/CEE du 21 mai 1991 relative au traitement des eaux urbaines résiduaires. Suit un chapitre relatif à la désinfection des eaux usées. Le présent article fait partie d'un ensemble de trois qui présente les différentes techniques de traitement des eaux usées permettant le respect des obligations diverses propres à cette directive.

  • Sont détaillées dans cet article les différentes filières, dites "intensives", qui permettent de répondre aux exigences de la directive n° 91/271/CEE du 21 mai 1991 relative au traitement des eaux urbaines résiduaires. Sont présentées notamment des informations sur les traitements physico-chimiques des eaux usées et les techniques biologiques de traitement intensif des eaux usées.

  • Après une présentation des différents risques de dégradation des réseaux d'assainissement, sont expliquées les pathologies rencontrées. La méthodologie de diagnostic des réseaux est ensuite détaillée, ainsi que les diverses techniques d'auscultation utilisées par les professionnels. Le lecteur trouvera dans la foulée un panorama des méthodes d'entretien et des techniques de réhabilitation/ rénovation/ renouvellement des réseaux d'assainissement et des ouvrages annexes. Les méthodes de suivi des chantiers font enfin l'objet d'un chapitre particulier. Pour résumé, l'article donne tous les outils pour mettre en place une véritable gestion patrimoniale des réseaux.

  • Cet article fait un tour d'horizon des différentes techniques de traitement de l'eau potable, utilisées en supplément des infrastructures de distribution d'eau potable, afin de pallier certains aspects gênants de l'eau distribuée (goût, dureté, etc), ou encore pour l'utilisation de l'eau en piscine privée. Les principes de ces techniques sont présentés ici, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

  • Cet article fait un tour d'horizon des différents dispositifs techniques de traitement de l'eau potable, utilisés en supplément des infrastructures de distribution d'eau potable. Ils permettent de pallier certains aspects gênants de l'eau distribuée (goût, dureté) ou encore de purifier l'eau en l'absence d'eau potable disponible. Cet article présente les dispositifs adaptés à trois types de traitement (la désinfection, la décantation et la filtration). Sont également abordés des techniques utilisées au niveau de l’eau distribuée par les réseaux d’eau potable moderne (adoucisseurs, purificateurs, ou encore osmoseurs).