#

Architecture de conversion

Architecture de conversion dans l'actualité

Toute l'actualité


Architecture de conversion dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2016
  • |
  • Réf : D3060

Électronique de puissance – Bases, perspectives, guide de lecture

L’électronique de puissance répond encore à plusieurs acceptations dans le monde technique. Il peut s’agir de la forme moderne de l’électrotechnique quand le propos concerne la commande de moteur par exemple. L’électronique de puissance fait également référence à l’ensemble des concepts, techniques et méthodologies relatifs à la conversion statique de l’électricité. Ceci est vrai aussi au sein de...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2007
  • |
  • Réf : H6005

Architecture SOA

à la gestion de l’information. L’architecture SOA, en particulier, emploie systématiquement XML... à la gestion de l’information. L’architecture SOA, en particulier, emploie systématiquement XML... Web fondée sur la SOA. Dans l’architecture SOA, que ce soit dans sa version W3C... directement au-dessus du protocole HTTP 1.1 du Web, et constitue à ce titre le socle de l’architecture...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2008
  • |
  • Réf : H6006

Architecture SOA

construits pour complémenter l'infrastructure technique de l'architecture SOA. Documents et processus métier... , premiers champs d'application de la SOA (Services Oriented Architecture), sont aujourd'hui systématiquement...  » [H 2 910]). Cet article fait suite à : « Architecture SOA. Modélisations XML » [H 6 004... ] ; « Architecture SOA. Infrastructure XML » [H 6 005]. Le rôle de XML (eXtensible Markup Language...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 août 2011
  • |
  • Réf : 0241

La conception universelle, inclusive

Vous souhaitez mettre en œuvre une démarche de conception universelle pour bénéficier des retombées positives en termes d’image pour votre entreprise. En outre, l’incitation réglementaire pour l’accessibilité des produits et services est en route en France depuis la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances ». Mais la notion de conception universelle est vague et peut sembler difficile à appliquer.

La conception universelle est définie comme la conception de produits et d’environnements dont l’usage est destiné à tous dans la plus large mesure, sans besoin d’adaptation ou de conception spéciale. Cette conception vise les personnes de tous âges, toutes tailles et toutes capacités, pour simplifier l’usage des produits et la vie de chacun, sans coût supplémentaire ou avec un faible surcoût. Elle se décline en de nombreuses approches : « Conception pour tous » pour les technologies de l’information et de la communication, « Conception accessible » pour les espaces et les services, « Conception transgénérationnelle » centrée en particulier sur les personnes âgées, et « Conception inclusive » dont la démarche est basée sur la décomposition des profils utilisateurs en capacités.

Nous proposons dans cette fiche une approche simplifiée de la conception universelle qui pourra notamment vous aider à répondre aux questions suivantes :

  • Quelles sont les caractéristiques d’un produit universel ?
  • Comment tester l’universalité d’un produit ?

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1098

Microsoft SharePoint

Les solutions dédiées à la veille concurrentielle sont parfois complexes à mettre en œuvre et difficiles à intégrer dans les outils de collaboration courants.

SharePoint, pour qui et pour quels usages ?

Édité par Microsoft depuis 2001, la plate-forme SharePoint en est à sa 5e version majeure ! Initialement très orientée sur la collaboration documentaire, SharePoint s’ouvre à de nouvelles formes de collaboration, notamment par les réseaux sociaux d’entreprise.

Particulièrement adaptée à la veille sur de multiples fonds documentaires, les capacités d’ouverture et d’intégration avec le web, les réseaux sociaux et les applications métiers de cette plate-forme la rendent tout aussi efficace pour la mise en œuvre de solutions de veille concurrentielles ou sectorielles.

Total, Air Liquide, Airbus… difficile de trouver une entreprise du CAC 40 qui n’utilise pas peu ou prou SharePoint dans l’une ou l’autre de ses divisions. Cela étant, son emploi reste souvent axé sur son usage d’origine pour les applications collaboratives documentaires.

Notons par ailleurs qu’il existe un club utilisateur particulièrement actif, l’UGSF (User Group SharePoint France), ouvert à tous. Il se réunit selon un rythme d’environ six sessions par an, dans les locaux de Microsoft, et propose des sessions fonctionnelles et techniques sur l’ensemble des sujets liés à SharePoint.

Dans cette fiche, nous vous proposons de découvrir comment utiliser SharePoint pour mettre en œuvre une plate-forme de veille concurrentielle simple et efficace.

Toutes les clefs pour maîtriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 17 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1609

Comment protéger un logiciel ou une création informatique ?

Cette fiche permet d’appréhender les moyens dont vous disposez pour protéger un logiciel ou une création informatique.

Le logiciel et la création informatique peuvent être protégés par le droit de la propriété intellectuelle sous certaines conditions. Néanmoins, chaque élément composant une création informatique a un régime propre (droit d’auteur hybride pour le logiciel, droit d’auteur classique pour les éléments graphiques, par exemple) et il est impératif de s’interroger à chaque stade de réalisation de la création sur le régime applicable pour optimiser sa protection.

En pratique, pour bien protéger une création informatique, il convient d’identifier les différents éléments la composant : logiciel, interfaces graphiques, algorithmes, langage de programmation, fonctionnalités ou encore documentations. Ce travail d’identification vous permettra d’appliquer à chaque élément le régime juridique qui lui est propre, de mesurer l’étendue de vos droits et d’optimiser la protection de votre création informatique.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !