#

Bioinspiration

Bioinspiration dans les livres blancs


Bioinspiration dans les conférences en ligne


Bioinspiration dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2021
  • |
  • Réf : N4820

Bio-inspiration pour l’amélioration des céramiques et des composites structuraux

La bio-inspiration, ou l’utilisation de matériaux naturels comme plan de construction de matériaux synthétiques, s’est développée pour les matériaux structuraux comme une approche performante pour réduire la fragilité de matériaux céramiques et composites. En utilisant comme modèle la structure de l’os, de la nacre ou de crustacés, de plus en plus de céramiques tenaces sont développées. Cet article présente à la fois comment l’étude de structures naturelles peut ouvrir de nouvelles voies pour augmenter les performances des céramiques, mais aussi comment le développement constant de nouveaux procédés a permis de les fabriquer et de contrôler leurs structures à de multiples échelles.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2021
  • |
  • Réf : S7711

État de l’art de la robotique bio-inspirée

Cet article fait état des études récentes sur la robotique dite bio-inspirée, visant à concevoir des systèmes artificiels dont les structures ou les fonctions sont inspirées des systèmes vivants. Les recherches appliquées apportent des améliorations notables en matière de fonctionnalité ou d’économie énergétique ; les recherches fondamentales utilisent des robots pour tester ou générer de nouvelles hypothèses sur l’autonomie du vivant. Ces deux approches sont illustrées par des réalisations s’inspirant de modèles animaux et végétaux et émargeant à différents domaines de la robotique. Les limitations et perspectives correspondantes sont également évoquées.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 sept. 2021
  • |
  • Réf : TRI5170

Texturation biomimétique des surfaces

La texturation des surfaces d’aciers inoxydables utilisés dans l’industrie agroalimentaire, grosse consommatrice d’eau, est l'objet du présent article. Il s’agit de maîtriser les topographies de surface afin d’éviter l’établissement de biofilms. Pour ce faire, divers exemples bio-inspirés,tant du règne animal que du règne végétal, sont répertoriés . Différents procédés représentatifs sont également illustrés. Ils vont des procédés laser aux procédés de type lithographie ou embossage thermique. Les modifications de surface par greffage de composés chimiques sont évoquées mais non détaillés.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !