#

Bioinspiration

Bioinspiration dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Bioinspiration dans les livres blancs


Bioinspiration dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2017
  • |
  • Réf : AF218

Géométrie fractale

La géométrie fractionnaire traite des objets géométriques dits fractionnaires, dans les espaces métriques et principalement dans les espaces euclidiens n-dimensionnels. Un objet fractionnaire a une structure spatiale irrégulière et fragmentée, et une dimension topologique qui n’est pas nécessairement entière contrairement aux objets réguliers (une courbe rectifiable est de dimension 1, une surface rectifiable de dimension 2). Un objet fractionnaire a une dimension de Hausdorff supérieure à sa dimension topologique. La structure spatiale d’un objet fractal suit une règle déterministe ou probabiliste impliquant une auto-similarité interne. La géométrie fractale porte sur les objets géométriques fractals. Cet article présente les notions de base de ces géométries et une liste d’applications pratiques, avec un cas traité (attracteur de Lorenz).

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 févr. 2017
  • |
  • Réf : IN216

Bioséquestration du carbone

La bioséquestration du carbone est la résultante d’activités métaboliques diverses au sein du vivant et consiste au piégeage, au stockage et à la rétention du carbone hors de l’atmosphère. Cet article propose de mettre en perspective le potentiel de séquestration de carbone de diverses technologies bio-inspirées visant l'atténuation des émissions anthropogéniques de dioxyde de carbone (CO2) avec les mécanismes naturels aboutissant à un piégeage de carbone pérenne. Plus particulièrement, le cycle biogéochimique du carbone sera illustré afin d'évaluer l'impact de ces technologies à mitiger significativement et sur le long terme les émissions de CO2. 

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 mai 2017
  • |
  • Réf : IN220

Processeur de perception bio-inspiré : une approche neuromorphique

L’innovation dans le domaine biomimétique est devenue très active depuis 2015. En France c’est acté par : le CESE promulguant le biomimétisme d’intérêt public, l’inauguration du CEEBIOS, la création par le CNRS d’un groupe de travail BioComp, etc. Ces innovations dans le domaine des processeurs neuromorphiques s’inscrivent dorénavant dans le domaine d’applications de l’intelligence artificielle. Elles entrent en compétition avec l’apprentissage profond (Deep Learning) utilisé par de grandes sociétés internationales. L’apport du biomimétisme dans les processus calculatoires, présenté dans cet article, est un différenciateur important entre ces techniques.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !