#

Diffraction

Propriété des ondes sonores, lumineuses… qui traduit la nature ondulatoire d'un mouvement. Ce comportement particulier se caractérise par le fait que la densité de l'onde n'est pas conservée après la rencontre d'un obstacle. En industrie agroalimentaire, ce principe est utilisé notamment en techniques d'analyse, comme la diffraction aux rayons X, pour l'observation de solutés en cours de cristallisation au sein d'une solution saturée, ou encore la formation de cristaux de triglycérides dans une huile.

Diffraction dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Diffraction dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2018
  • |
  • Réf : E4150

Vers l’optique de Fourier digitale

Les notions géométriques et ondulatoires sont des concepts très souvent employés en optique. Cependant, l'optique de Fourier associée à la théorie du traitement du signal reste complémentaire pour une interprétation efficace des phénomènes liés à la propagation des ondes lumineuses. Après avoir présenté ce concept en détail, quelques exemples classiques illustrent son usage.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2018
  • |
  • Réf : E6510

Réseaux de diffraction pour les lasers de haute intensité

Cet article décrit les principes électromagnétiques des réseaux de diffraction, puis explique leur intérêt dans les chaînes lasers de forte intensité. Ces chaînes lasers posent de nombreux défis à relever pour améliorer les performances optiques des réseaux et augmenter leur taille et leur résistance au flux laser. Les différentes techniques de fabrication sont détaillées et situées dans un contexte historique. Les mécanismes d’endommagement laser et la métrologie associée sont ensuite détaillés. Les principaux réseaux de diffraction utilisés dans les chaînes lasers en réflexion ou en transmission sont classifiés puis décrits.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2018
  • |
  • Réf : P1111

Biocristallographie

La diffraction des rayons X par des monocristaux est la méthode par excellence pour la détermination des structures tridimensionnelles des macromolécules biologiques à l’échelle atomique. Cet article couvre le processus de détermination des phases, l’un des 3 problèmes majeurs de la biocristallographie, la construction et l’affinement de la structure dans les cartes de densité électronique et les méthodes de validation des structures. Les avancées technologiques et méthodologiques permettent de résoudre les cas simples de manière de plus en plus automatisée et de reculer continuellement les limites des questions abordables par biocristallographie.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 31 oct. 2017
  • |
  • Réf : 1643

La réglementation concernant les nanomatériaux et le processus R-Nano

En France, il est obligatoire depuis 2013, pour tout industriel mettant sur le marché plus de 100 g/an de substances à l’état nanoparticulaire, de réaliser une déclaration nano avant le 1er mai de chaque année. Cette déclaration doit être effectuée auprès de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

La déclaration est réalisée en ligne sur le site R-Nano par le déclarant.

Cette fiche explique comment effectuer cette déclaration.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !