#

Equipement

Assemblage d’outils et/ou de dispositifs prévus pour une tâche définie qui ont été spécialement conçus ou adaptés, essayés et entretenus pour des travaux sous tension.

Equipement dans l'actualité

Toute l'actualité


Equipement dans les livres blancs


Equipement dans les conférences en ligne


Equipement dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2021
  • |
  • Réf : BM7947

Apport de la fabrication additive à l’intensification des procédés

L’intensification des procédés est un concept applicable à de nombreuses industries de transformation de la matière et de l’énergie. De nombreuses opérations unitaires sont toutefois limitées par les caractéristiques géométriques des équipements (réacteurs, échangeurs de chaleurs, mélangeurs…) qui leur sont associées. Les procédés de fabrication de ces équipements peuvent être une limite au développement d’appareillages plus complexes, pour atteindre des niveaux de compacité et d’efficacité supérieurs aux solutions existantes. Cet article a pour objectif de présenter et d’exemplifier les nouvelles opportunités offertes par la fabrication additive pour la conception et la réalisation d’équipements permettant l’intensification des procédés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2021
  • |
  • Réf : GE1019

Passages à faune : état des lieux, efficacité et suivi

Les infrastructures linéaires de transport, quels que soient leurs types, fragmentent le territoire et coupent les continuités écologiques indispensables à l’accomplissement du cycle de vie des espèces. A l’heure où l’érosion de la biodiversité s’aggrave, la construction de passages pour la faune est une solution efficace pour peu qu’ils soient adaptés aux enjeux des espèces présentes sur le site, correctement positionnés, dimensionnés, aménagés et gérés. Adaptés pour les constructions neuves comme pour la requalification des infrastructures, les passages pour la faune doivent être suivis pour évaluer leur efficacité ou pour ajuster leur aménagement. Ces suivis sont aussi indispensables pour alimenter le retour d’expériences et préciser les règles de l’art en constante évolution.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2020
  • |
  • Réf : TBA702

Préparation d’un chantier BTP sur la construction d’une maison individuelle

Pour le BTP (bâtiment et travaux publics), un chantier est un espace clos où sont exécutés des travaux de construction ou de démolition et devant respecter des obligations réglementaires, dont la sécurité de l’ouvrage et des hommes qui le réalisent. La première de ces obligations est le port d’équipements de protection individuelle (EPI). Il y a toujours eu une différenciation entre « bâtiment » et « travaux publics » Les chantiers de bâtiment peuvent être des constructions neuves, des remises en état, des changements de destination, des réhabilitations (par exemple, un bâtiment du patrimoine). Ces bâtiments appartiennent au régime de droit privé ou de droit public. Les chantiers de travaux publics peuvent être des ouvrages « hors sols » (ponts viaducs, grandes halles, halls d’usine, aéroports, barrages (au fil de l’eau ou en montagne) aéroports, travaux de grandes hauteurs (tours hertziennes), ponts, viaducs, autoroutes… Les « gratte-ciels » sont considérés comme des ouvrages de bâtiment, de même que les ouvrages en sous-sols (tunnels, galeries, usines souterraines, ouvrages nucléaires, travaux sous-fluviaux et sous-marins…). Ces deux listes ne sont pas exhaustives. Pour exécuter tous ces chantiers, il faut les préparer : c’est la première partie de la réussite. Cette préparation va concerner tous les acteurs de « l’acte de construire » ; elle va entraîner des choix comparatifs portant sur la main d’œuvre, le matériel et les matériaux. Ces choix seront fonction de la technique, du coût et de la rapidité de réalisation. Le but de cet article est de donner des méthodes pour éclairer ces choix.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 juil. 2014
  • |
  • Réf : 0346

Raccorder ses équipements de mesure : quand et comment ?

Toute mesure est par nature une comparaison à une unité (m, kg, s, a…) qui représente une quantité bien définie et reconnue dans le monde entier. Le raccordement des instruments de mesure consiste à s’assurer qu’ils respectent cette quantité.

Les décisions industrielles s’appuient souvent sur des mesures (acceptation de lots, réglages…). La qualité desdites décisions dépend donc directement de la qualité des résultats de mesure. Le raccordement des instruments, souvent indispensable à cette dernière, est de ce fait une étape indispensable. Il fait l’objet de nombreuses dispositions qui sont reprises dans les exigences du COFRAC pour accréditer les laboratoires réalisant des prestations d’étalonnage. Cette fiche traite des sujets suivants :

  • raccordement, chaîne de traçabilité métrologique ;
  • traçabilité ;
  • étalonnage / vérification ;
  • accréditation COFRAC (ou pas ?) ;
  • périodicité ;
  • surveillance.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 janv. 2013
  • |
  • Réf : 0960

Animer une équipe multiculturelle

Dans tout projet, la construction d’une dynamique collective bénéfique au projet passe par une bonne compréhension des besoins et des comportements des différents acteurs. Ce qui paraît une évidence à énoncer est moins simple à réaliser, car il est facile de commettre des erreurs préjudiciables à l’efficacité collective.

Cette fiche vous permet d’identifier les points sensibles de la dimension multiculturelle, qu’ils soient liés aux différences inhérentes à la diversité des univers professionnels ou des pratiques culturelles. Vous favoriserez ainsi une meilleure efficacité de l’équipe.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1208

Analyser les dysfonctionnements dans l’équipe projet

Vos projets rencontrent des problèmes de façon récurrente et pourtant vous maîtrisez la technique. Les raisons ne sont pas tant techniques que managériales, humaines et contextuelles.

Nous vous proposons dans cette fiche une méthode d’analyse des dysfonctionnements dans la prise de décision pour vous aider à :

  • identifier les compétences nécessaires à la réalisation d’une action ;
  • formaliser les critères de choix dans le processus de sélection d’un acteur dans un projet ;
  • choisir un acteur pour réaliser une action ;
  • analyser les dysfonctionnements sur les axes savoir, savoir-faire et savoir-être.

La présentation d’un cas d’étude permet d’illustrer l’application de la méthode (cf. étape 4). Cet exemple montre comment, à partir de l’analyse des dysfonctionnements du processus de décision dans une entreprise, on en retire des recommandations pour la mise en place d’une organisation en mode projets.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !